Pensionnat Phoebe V.2
 

Partagez | .
 

 Tout ça pour une écharpe [libre] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
Aller à la page : 1, 2  Suivant
AuteurMessage

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Mer 30 Oct - 19:14

La ville... Le meilleur endroit au monde ou toutes les odeurs se mélangent pour donner des parfums à l odeurs unique et subtiles, indissociables pour la majorité des habitants de l'île, ce qui avait le don d énerver Shin. Non pas que tout ces parfums lui donnaient des rhumes carabinés, non. Mais que tout le monde n appréciait pas les odeurs. Combien de fois le jeune squale s etait pris la tête avec des adultes, suite à la réflexion de leurs bambins sur le fait que "ça pue, beurk" et autres excuses bidons. Parce que oui, en fait c etait un stratagème pour dire aux parents qu ils en avaient marre de qe promèner et qu'ils voulaient rentrer regarder leur dessins animés. Saletés de gamins...

Le garçon s arrêta un instant et contempla le sol. Pourquoi était il venu la déjà ? Surtout pas pour entendre les gosses geindre, les parents se plier a leurs volontés. Quoique ça aurait pu être ça, c'était un spectacle assez distrayant mais vite lassant, étant donné que les parents cédaient de suite à 2 étapes : soit la violence et les menaces, soit le chantage. Dans les 2 cas, les gosses gagnaient quand même quelque chose, à savoir une bonne correction ou un jouet. Jouet qui sera vite rangé dans un coin de leur chambre et remplacé le lendemain.

Pourquoi pensait il a ça ? Parce qu il n avait jamais eu la chance d avoir tout cela étant petit. Ses parents étant militaires, il avait du se débrouiller tout seul pour survivre. Et que dire de l arrivée de sa soeur ? Cela aurait du être un handicap pour lui, une bouche de plus à nourrir. Mais ce fut le contraire. Cela vint au bon moment, au moment où il en avait le plus besoin. Elle l avait aidé à reprendre espoir en la vie. Vie qu il maudissait de plus en plus, suite au départ de ses parents à la base militaire. Et une deuxième chose vint l aider dans sa tâche de grand frère. Son don et son yajuu. Mais nous y reviendront plus tard voulez vous.

Scrutant les magasins, il observait la réaction des gens quand ils entraient dans une échoppe. Il pouvait déterminer l univers de celle ci, si c etait cher ou pas, rien qu'en reniflant l odeur de l intérieur du magasin. Utile n est ce pas ? Oui, sauf qu il sentait tout dehors aussi. L odeur de chaque passant, chaque sandwich, l odeur du pain enroulé dans le papier journal, et tout et tout.  Avec tout ça, il décida de s assoir sur un banc et de se reposer un moment. Puis il se leva et entra dans une boutique de vêtements, en quête d une quelconque affaire. Il avait du nez le Shin !


Dernière édition par Shin vyz narael le Ven 22 Nov - 16:41, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Jeu 31 Oct - 12:55


Tout ça pour une écharpe.




Lizzieste marchait de ruelle en ruelle, sans trop savoir ce qu’elle était venue chercher. Quelques heures plus tôt, le besoin de sortir un peu lui avait semblé pressant, elle avait donc délaissé avec joie ses devoirs - qu’elle ne comptait d’ailleurs pas faire du tout - pour s’offrir une petite balade en ville. ''Petite'' balade qui finalement c’était bien vite transformée en séance shopping, car voyez-vous, avec Lizzieste seule dans un magasin, elle ne pouvait forcement pas en ressortir les mains vides. Et c’est donc avec un sac d’habits dans chaque main que la jeune femme regardait maintenant les vitrines, parfois avec admiration, envie ou dégoût. Car oui, toutes ces boutiques ne pouvait pas forcement être à son goût... Mais Lizzieste s’amusait finalement tout aussi bien en se moquant des horribles chaussures de la petite boutique en face qu’en passant des heures à en essayer les plus belles paires, qu’elle n’achetait finalement pas. Mais voir les têtes exaspérées des vendeuse, soupirant d’agacement à chaque ''Désolé mais je n’aime pas, j’vais plutôt essayer ça... ou non, ça... Heu finalement non...'' de notre demoiselle valait bien quelques heures passées dans les cabines d’essayages !

Pour une fois Lizzieste préférait rester un moment faire les magasins plutôt que de rentrer directement. En effet une idée germa dans son esprit, et elle accapara bien vite toutes ses pensées. Trouvant un lieu isolé dans le coin d’une ruelle, la jeune femme fit appelle a son don : le camouflage. Oui  oui, semblable à l’invisibilité, elle prenait cependant les couleurs du fonds et n’était donc absolument plus visible. Rentrant ainsi dans la première boutiques de vêtements qu’elle vit, Lizzieste comptait bien en profiter... Après tout n’était-elle pas une rebelle ? Elle comptait donc agir comme tel. Et puis voler une ou deux fringues... franchement la vendeuse n’allait pas se plaindre, ce n’était pas comme si elle dévalisait tout. Donc, notre demoiselle était donc camouflée, invisible pour tout ces clients présents, ne pensant qu’a acheter tranquillement leur articles. Bien qu’elle contrôlait habituellement presque parfaitement son don, elle se promis de rester concentrer, car franchement une jeune femme apparaissant d’un coup au milieu de la boutique risquait fort de causer un peu de panique. Et elle n’avait vraiment pas besoin de ça... se faufiler entre les rayons, prendre deux ou trois vêtements qu’elle camouflerait aussi, sortir, et voila, le tour serait joué.
Mais bien qu’elle soit camouflée, Lizzieste n’en oublié pas moins les inconvénients... On pouvait toujours la toucher et l’entendre et elle ne se risquait donc pas à faire des gestes brusques, car oui, contrairement a l’invisibilité... et bien elle était toujours visible, juste camouflé, on pouvait donc aussi remarquer de léger mouvement dans l’air, ou des formes se mouvant dans les rayons.

Bref, notre demoiselle finit néanmoins par heurter un jeune homme d’ à peu pres son âge et ne put retenir un ''Merde !'' parfaitement audible. Ouep, elle avait raté son coup, mais elle était tout de même camouflée... restait juste à espérer que celui-ci soit sourd et assez attardé pour ne pas remarquer quand on lui rentre dedans. Autrement dit oui, Lizzieste avait bien foiré.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Jeu 31 Oct - 16:33

Ah les magasins... La dernière fois qu'il était rentré dedans devait remonter à la dernière séance de shopping avec sa soeur, avant ce jour...
D un côté ça lui faisait un peu peur de rentrer dans ce magasin parce qu il ne se sentait pas du tout à l aise; et de l autre ça le remplissait d'une certaine nostalgie. Comme si, dès son entrée, sa soeur allait jaillir juste en face de lui en lui tendant un gros sac rempli de robes et autres vêtements qu'elle aurait choisi. Une fois le pallier franchi, il chercha désespérément à se convaincre qu il ne s était rien passé, et que sa soeur serait dans un rayon avec des vêtements sous le bras... Mais nan. Après un bref coup d oeil, il alla se poser dans un coin et s amusa à compter le nombre d odeurs dans le magasin. Avec si peu de clients, ça s annonçait pas trop difficile... Étant donné qu'ils étaient six, cela faisait en tout six odeu...

Hein ?

Son nez lui jouait surement un tour, il lui disait qu'il y avait 7 odeurs présentes ici. Shin scruta les environs mais ne trouva rien d anormal. Commenca alors une fouille du magasin assez minutieuse, mais toujours aucun résultat. Il laissa tomber et se dirigea vers la sortie quand tout à coup quelque chose lui effleura le bras. Suivi d un "merde" assez discret il faut dire. Comme il était à côté, il pu l entendre distinctement, ce que les autres n avaient pas pu, du à la distance sans doute. Shin tenta une approche en voulant aggriper le bras, mais il attrapa autre chose... Quelque chose de doux, moelleux... La personne qu'il avait attrapé sentait bon. Le jeune homme palpa les environs et conclut que c etait un corps humain (nan c'est vrai ??) et que ce qu'il avait agrippé n etait autre qu'une poitrine de femme ! Enfin plus précisément de jeune fille. Ne nous attardons pas sur ce détail. Il chercha l endroit ou se situait ses bras, palpant le corps de la damoiselle invisible par la même occasion. Il n allait pas se priver non plus ! Shin attrapa son bras et emmena la mystérieuse inconnue hors du magasin, à l'écart des regards indiscrets.

Maintenant tu peux redevenir visible. Personne aux alentours, il n'y a que toi et moi."
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Sam 2 Nov - 11:21


Tout ça pour une écharpe.




Lizzieste jurait en silence, essayant de reculer pour ne pas se faire attraper. Le jeune homme semblait avoir à peu près son âge, peut-être la laisserait-elle partir si elle le lui expliquait... Oui pourquoi pas. Mais se serait prendre le risque que celui-ci la balance aux vendeuses traînant dans la boutique. Alala... on ne pouvait jamais savoir si l’on tombait sur un justicier désireux de faire respecter la loi ou bien un délinquant se fichant complètement des pertes d’un magasin. Et puis il y avait aussi ceux qui ne voudrait certainement pas s’en mêler et feindraient de n’avoir rien vu. Notre demoiselle inspecta vite les alentours. Pas trop de personne, elle pouvait donc courir jusqu’à la sortie sans rien percuter. Malheureusement, on la verrait certainement s’enfuir car son camouflage mettrait du temps a s’accommoder aux nouveaux lieux, amis au moins il lui suffirait de courir un peu, et elle serait hors de danger. Bien que finalement, se faire chopper en train de voler dans une boutique n’avait absolument rien de grave... Que ferait le gérant ? Il préviendrait ses parents ? Raté, elle n’en avait pas, ou du moins ne savait pas ou ils étaient et s’en fichait complètement. Une mère abandonnant sa fille et un père se défoulant sur elle, franchement on ne pouvait pas vraiment appeler ça des ''parents''. Il contacterait donc certainement son établissement, et qui sait quels ennuies cela pourrait lui attirer. Parce que sérieusement... qui avait envie de passer sa journée enfermé dans un bureau en compagnie du principal vous faisant la moral parce que voyez-vous, ''voler c’est mal'' ? Pas Lizzieste en tout cas.

Elle essaya donc d’esquiver l’inconnu, se persuadant qu’elle serait dans quelques minutes hors de la boutiques en train de se féliciter pour le vole d’une nouvelle écharpe.  Oui pas de quoi être fière m'enfin bon...
Mais c’était également raté sur ce coup là. Ayant sûrement remarqué la présence de quelqu’un, le jeune homme l’agrippa... Et pas au bon endroit d’ailleurs. Lizzieste se retint de pousser un cris de frustration et de l’envoyer balader. Se faire discrète, il fallait qu’elle se fasse discrète et ne montre pas sa présence. Plus facile à dire qu’a faire étant donné que la jeune fille bouillonnait intérieurement. Ne se gênant pas pour la tripoter au passage, il finit par lui attraper les poignets et la traîner vers les cabines d’essayages. Si jamais elle recroisait ce type, elle ne se priverait certainement pas d’une petite vengeance... Mais au moindre cris ou mouvement brusque notre demoiselle se ferait repérer, elle entra donc contre son grès se planquer dans la cabine.

« Maintenant tu peux redevenir visible. Personne aux alentours, il n'y a que toi et moi. »


Certainement pas. Qui lui disait qu’il la laisserait tranquille une fois démasquée ? Il pouvait tous aussi bien appeler la vendeuse. Elle resta certes invisibles, mais cela ne l’empêcha pas de parler, ni même d’agir. Sans attendre, elle le gifla - ouai, il n’avait qu’a pas la tripoter alors qu’elle ne pouvait rien faire - se décida à parler, d’une voix pleine de frustration.

« Et puis quoi encore ? Désolée mais t’auras pas ce privilège. Et j'retourne ''faire mes courses'', ce que je faisait déjà très bien avant que tu m’interromps !»




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Sam 2 Nov - 17:22

Tout ce qu'il eut comme réponse c est une gifle et une réprimande. La jeune damoiselle n avait pas tort pour la gifle, toutes les filles réagissent comme ça quand on les auscultent sans autorisation. Fin la, c'était la première fois que Shin se faisait gifler par une inconnu invisible. Qui plus est du même âge environ, vu la voix fluette qui sortait de nulle part. En plus de ca, elle avait du tempérament la p'tite, vu ce qu'elle avait répondu au jeune homme.

Que tu m engueule pour ce que j ai fait ok. Mais aies le courage de me le dire en face et pas caché. Ensuite tu pourras retourner vaquer à tes occupations de pickpocket

Ouais, il voulait bien se faire gronder mais fallait qu'il sache par qui déjà. Le fait qu'elle se montre invisible incitait encore plus le jeune homme à vouloir voir à quoi elle pouvait ressembler. N ayant pas de réponse sur le moment, il décida de sortir des cabines d essayages et retourna chercher des fringues. Il connaissait maintenant son odeur, son nez l avait déjà enregistré. C était sa proie en quelque sorte. Après quelques minutes, il alla voir une vendeuse et lui dit:

M'dame, ya des trucs pas nets dans les cabines. Faudrait aller vérifier. J ai entendu des murmures comme quoi quelqu'un allait tenter de partir sans payer. Méfiez vous !

Voilà. Le plan était en marche. Quoiqu'elle fasse, elle serait bloquée. Elle pouvait s en sortir oui. Mais les vendeuses seraient sur le qui vive. Pendant que les vendeuses discutaient entre elles sur la disposition de l équipe pour empêcher des vols éventuels, Shin se dirigea vers le rayon des écharpes. Il lui en fallait une, l hiver approchait et un rhume est vite arrivé, surtout pour lui. Une écharpe Violette avec un petit lapin retint son attention. Les couleurs étaient pas bien choisies vu que le violet était trop pâle. Mais il l aimait bien. D'une main il attrapa sa trouvaille et de l autre il chercha son portefeuille... Qu'il ne trouva pas.

Et merde...

Il jeta un coup d oeil à droite, gauche, puis il l'a glissa sous sa veste, enlevant au passage l antivol et se dirigea vers la sortie l air de rien...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Dim 3 Nov - 10:23


Tout ça pour une écharpe.




« Que tu m engueule pour ce que j ai fait ok. Mais aies le courage de me le dire en face et pas caché. Ensuite tu pourras retourner vaquer à tes occupations de pickpocket »

Soupirant discrètement, Lizzieste n’avait néanmoins aucune envie ne se défaire de son parfait camouflage. Aucune chance qu’elle se dévoile comme ça, à un simple inconnu juste parce qu’il le lui demandait. Et puis quoi encore ? La jeune femme comptait bien rester ainsi, peu importe ce qui allait arriver. Mieux valait rester cacher si elle ne voulait pas s’attirer d'ennuis, car franchement, ceux qu’elle s’attirait déjà toute seule au pensionnat lui suffisait amplement. Pas besoin que le premier venue vienne lui dicter sa conduite, encore moi s’il ne savait absolument pas qui elle était, ni  quoi elle ressemblait. Sans attendre il ressortie, la laissant seule. Et après on parlait de courage...
Lizzieste risqua un œil à l’extérieur de la cabine, histoire de voir si son mystérieux agresseur - bon, pour le coup c’était elle la fautive - prenait la fuite. Malheureusement pour elle, celui-ci était seulement partie en quête de fringue. Peut-être abandonnait-il ? Notre demoiselle en doutait... il n’avait pas paru prêt de lâcher l’affaire et elle doutait qu’il la laisse partir comme ça, sans rien dire. Bien qu’elle fut camouflée il avait quand même reconnu qu’il avait devant lui un humain, même si franchement ce n’était pas bien dure à deviner... Une chose invisible de cris pas ‘’merde’’ quand elle vous percute. Et logiquement non, cette chose, bien qu’invisible n’a aucune raison de vous percuter toute seul.

Exaspérée, Lizzieste risqua un pied dehors mais vu bien vite retenue par les paroles du jeune homme, s’adressant à la vendeuse. Hum... faisait-elle partie des ''trucs pas nets'' ? Sûrement... En tout cas, si elle arrivait à sortir d’ici en un seul morceau elle se promis de ne pas le louper celui-là. On ne fou pas une demoiselle dans une cabine après l’avoir tripoter pour après la balancer aux vendeuses ! Et puis pour l’instant, elle n’avait strictement rien voler... Pouvait-on la punir pour un acte qu’elle comptait seulement faire ? Hum... pourquoi pas. C’était sa parole contre celle de l’inconnu. D’ailleurs il retint son attention, lorsqu’il glissa habilement dans sa poche et aussi discrètement que possible une écharpe. Et après c’était elle qu’on traitait de voleuse ? On se foutait sérieusement d’elle là.
Mais Lizzieste n'eu malheureusement pas le temps de s’échapper, que déjà la vendeuse examinait toutes les cabines une à une. Arrivée à la sienne, notre demoiselle décida de jouer le tout pour le tout, avant que le jeune homme ne déserte complètement les lieux.
Lizzieste sortit précipitamment de la cabine d’essayage, cette fois bel et bien visible, pour se jeter en larme - bon, pas tellement en larme que ça... - dans les bras de la vendeuse, plus que confuse. S’agrippant à celle-ci, la jeune fille prit sa voix la plus enfantine, et c’est, les larmes au yeux qu’elle releva la tête et désigna du doigt le jeune homme qui comptait partir en douce en la laissant dans ce bordel.

« Madame s’il vous plait... je comptais vous prévenir mais ce jeune homme à abuser de moi dans dans la cabine et m’a forcer à faire diversion pour qu’il puisse voler en douce... »

Voila c’était dit... Et avec en prime quelques fausse larmes au coin des yeux et une petite voix apeurée, la vendeuse paru la croire sur parole et fronça les sourcils de colère en se précipitant vers  '' l'agresseurs '' pour lui bloquer la sortie.

« Hé vous ! J’aurais quelques mots a vous dire ! »

Cachée dans le dos de la vendeuse, feignant d’être terrorisée, Lizzieste offrit son plus beau sourire au jeune homme, avant de lui tirer la langue en signe de victoire. Elle avait maintenant hâte de voir comment celui-ci allait s’en sortir.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Dim 3 Nov - 15:23

Tsss... Il aurait pu se barrer tranquillement du magasin sans encombres, mais il a fallu que cette pimbèche s en mêle et foute tout par terre... Il ne l'aimait vraiment pas celle la. Qui qu'elle soit. Sa réponse au coup des trucs pas nets dans les cabines laissaient penser que c etait un étudiant qui était à Phoebe aussi. Une carnassiere même, vu la façon dont elle lui avait parlé... Cette partie se montrait intéressante en fin de compte. Chacun se renvoyait l ascenseur à tour de rôle. C etait en quelque sorte une façon de tuer le temps pour lui.

hé vous ! Restez ou vous êtes !

Les vendeuses parlaient à lui. Le jeune squale jeta un coup d'oeil amusé en direction de la jeune vendeuse et découvrit une jeune fille se cachant derrière elle, en pleurs. Alors c'était elle sa partenaire de jeu, celle qui lui avait mis une gifle... Elle était plutôt mignonne sous ses airs de peste, et bien sûr savait jouer la comédie, comme toutes les filles quoi.
Il s approcha des vendeuses et se pencha vers la petite fille en pleurs.

Si tu parle du sketch que tu m as fait pour prendre l écharpe à 2000balles, c est plutôt moi qui devrait faire un scandale ouais ! -fouille dans sa poche- tiens j ai essayé de te la rendre ton écharpe super cher, mais tu étais déjà aller chercher les vendeuses et commencé à faire ton cirque . -la lui balance puis se retourne.

Il avait opté pour une dispute de couple, pour se défaire de tout soupçons. Les vendeuses n insistèrent pas plus, étant donné qu elles avaient le droit à plusieurs scènes de ce genre et retournerent à leur occupation. Une bonne chose de faite. Restait plus que la jeune fille rebelle. Et ça, ça n'allait pas être si facile...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Mar 5 Nov - 12:18


Tout ça pour une écharpe.





Lizzieste avait beau être une très bonne comédienne quand ça l’arrangeait, elle craignait que son petit tour ne prenne une mauvaise tournure. Mais bon, pour l’instants les vendeuse semblaient de son coté, autant en profiter. La jeune fille essuya une fausse larme, l’ai faussement horrifié. Jouer la gamine pure et innocente ne lui allait pas si mal tout compte fait... Mais ça n’aurait d’habitude pas était son mode de fonctionnement, peut importe que que l’inconnu lui aurait fait dans les cabines d’essayages. Ouai, elle serait sûrement sortie de sa cachette pour lui dire les pensées peu flatteuse qu’elle avait de lui, mais bien sure il avait fallut qu’il prévienne les vendeuses et fasse son numéro... Et bien notre demoiselle avait joué le jeu finalement, et comptait bien sortir de ce magasin sans embrouille, et avec de préférence un article volé au fond des poches.

« Si tu parle du sketch que tu m as fait pour prendre l'écharpe à 2000balles, c est plutôt moi qui devrait faire un scandale ouais ! Tiens j ai essayé de te la rendre ton écharpe super cher, mais tu étais déjà aller chercher les vendeuses et commencé à faire ton cirque. »  

Lizzieste eu un instant de colère. Ça elle n’y avait absolument pas pensé... c’était bien joué de sa part. Mais ce sentiment de frustration ne dura pas, après tout c’est lui qui avait commencé à jouer, pas étonnant qu’il trouve facilement une parade. Et franchement... elle n’avait aucune envie de l’écharpe qu’il lui avait refiler entre les mains. Mignonne certes, mais elle n’avait aucune envie d’un article choisis par quelqu’un d’autre. Bien que Lizzieste ait de l’argent - pas beaucoup certes... - elle avait trouvé beaucoup plus amusant de faire ses courses illégalement. Ne pouvait-on donc pas la laisser se distraire en paix ? M'enfin bon... Il voulait jouer, alors elle jouerait.

 « Maiiiiis ! T’avais promis de m’acheter tout ce que je voulais ! »

Sur ses mots, et sous les regards soupçonneux des clients et des vendeuse, Lizzieste s’accrocha au bras de l’inconnu. Une chance qu’il soit plutôt pas mal. Elle le regardait maintenant avec une moue boudeuse, l’air de lui en vouloir. Bon ok, les disputes de couples n’étaient pas vraiment son activité favorite, mais elle comptait bien jouer le jeu jusqu’au bout et tester le jeune homme. L’attirant dans les rayons, elle fit mine de regarder des vêtements, fouillant un peu partout et ne se gênant pas pour y mettre un peu de désordre. Avec un peu de chance elle arriverait peut-être à rendre cette boutique aussi désordonnée que sa propre chambre. Et ce n’était certainement pas une tache facile !

Attrapant le jeune homme par le bras, notre demoiselle lui montra la pile de vêtement choisis au hasard qu’elle avait dans les mains, un petit sourire aux lèvres.

« Je prend tout ça ! Désolée d’avoir fait une scène alors que tu comptais déjà tout m’acheter... »

Bon ok, elle en profitait un peu. Mais si le jeune homme les lui achetait vraiment, elle n’aurait pas fait ça pour rien.M'enfin bon, il ne fallait pas rêver... Néanmoins, elle continua de le fixer avec un air radieux, priant pour qu’il l’héritier d’une riche famille. Oui bon, elle avait le droit de rêver !



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Mar 5 Nov - 14:25

Il aurait du se douter qu'elle allait bien sur en profiter à fond de la petite comédie qu'ils jouaient tout les deux. Avec ce petit cirque, les vendeuses étaient retournées à leur poste, délaissant le pseudo couple ensemble. Ça c était réglé, maintenant il fallait s occuper du problème que Shin se trimballait au bout du bras. Elle s était révélé assez compulsive niveau des vêtements, bazardant tout sur son passage, tout en lui montrant ce qu'elle voulait qu'il lui prenne. Car oui, la il fallait jouer le petit couple jusqu'à la fin. Shin aurait très bien pu abréger la scène, prétextant qu'il était fatigué et qu'il voulait rentrer. Mais il préféra continuer ce petit jeu certes très amusant, mais en plus il y avait cette jeune fille qui se révélait assez doué il faut dire.

En parlant d'elle, elle était assez jolie à voir, bien qu'étant de taille assez petite mais ça importait guère le jeune homme. Une fille reste une fille, quelque soit sa taille. Et comme les filles de petite taille, elle devait avoir un petit complexe la dessus. Ça devait être amusant de la taquiner sur sa taille... Tiens d'ailleurs, la jeune fille se tenait devant lui, des yeux grands ouverts, implorant son envie d avoir plein de choses et en plus s excusa auprès de lui.
Shin ne put retenir un saignement de nez soudain. Vite, il se dépêcha de couvrir son nez et sa bouche, et tourna la tête pour qu'elle ne le voie pas. Même si c'était trop tard... Après être parvenu à arrêter le saignement, il se retourna et fit glisser sa main sur la joue de la jeune fille et lui dit en souriant tendrement qu'il fallait continuer à regarder dans la boutique, histoire de ne pas rater une occasion.

Et puis, je sais très bien qu'une fille aussi belle que toi prendrai tout ce qu'il y a dans le magasin.

Histoire de faire encore plus dans le romantisme, il déposa un baiser sur sa joue et lui tendit son bras pour continuer la visite. Il soupira intérieurement. Ça lui aura au moins servi à quelque chose de regarder ces satanés drama que sa soeur voulait regarder avec lui.

[ital] Si j'avais su, j'aurais joué au Loto...[/ital]

En parlant de Loto, voilà sa belle qui se ramenait avec une pile de vêtements sur les bras. Fallait devoir sortir la carte bleue la... Shin jeta un regard dans le magasin. Rien que voir tout le bazar que sa compagne avait mit amusait Shin. Et pourquoi il n'y ferait pas de même ? Hop ! Un rayon entier foutu par terre, il pleuvait des fringues, ça le faisait rire. Pas les vendeuses.

Excusez moi, je vais vous demander de partir, vous et votre compagne. Des clients se plaignent de vous Et vos manières.

Shin s arrêta de sourire, puis se tourna vers sa damoiselle.

Tu prend ça ? Très bien attend moi aux caisses, je prend quelque chose aussi.

Le jeune homme se dirigea vers un rayon ou il y avait pas mal de monde et ressortit avec une écharpe rouge. Aux caisses, il sortit une liasse de billets pour payer, disant à la vendeuse de garder la monnaie, en réparation du bazar qu'ils avaient mis. Bien sûr, c était de l argent volé, Shin n'avait pas les moyens de payer tout ça. Mais personne ne le savait . Ptet la jeune fille qui était avec lui, mais c est tout. Voilà pourquoi il fallait mettre les voiles assez vite.

On y va mon coeur ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Mer 6 Nov - 11:59


Tout ça pour une écharpe.





S’amusant à renverser quelques piles de vêtements sous l’oeil furieux des vendeuses, Lizzieste prenait un malin plaisirs en bousculant un ou deux clients au passage, furieux eux aussi. Et puis... qui ne l’était pas dans cette petite boutiques ?! Frustrés, exaspérés... en tout cas seul la demoiselle et son mystérieux inconnu semblait trouver cela divertissant. Il s’était mit lui aussi à foutre le bordel la où elle-même n’était pas encore passé. Finalement cette boutique risquait fort de ne plus ressembler à rien à la fin de la journée.... voir dans quelques minutes. La vendeuse qu’elle avait embobiner il y avait peu de temps par son jeu d’actrice en pleur suivait maintenant ses moindres faits et gestes, lui lançant de nombreux regards peu sympathiques. Et bien quoi ? On ne peux pas tous aimer les petites plaisanteries... et celle-ci n’avait apparemment pas l’air de lui plaire. Mais peu importe, Lizzieste l’ignora royalement, qu’elle retourne donc faire son boulot, c’est à dire ramasser toutes les fringues foutues par terre.

Bref, après tout ce désordre notre demoiselle espérait sincèrement que le jeune homme ait quelques billets de banques au fond de ses poches. Dans le cas contraire elle n’aurait plus aucune raison de jouer le jeu. M’enfin bon... elle s’amusait quand même un peu. Un peu beaucoup.
D’ailleurs elle n’avait pas manqué de voir le saignement de nez de l’inconnu. Tiens tiens... Notre demoiselle se força à garder son air de jeune fille gâtée tout en refoulant un fou rire. Décidément ce jeune homme commençait à être fortement intéressant. Déposant tendrement une baiser sur sa joue de notre demoiselle, il lui conseilla de continuer à chercher dans la boutique. Celle-ci essaya de contenir sa main qui risquait fort de venir le gifler, mais de recula pas, soucieuse de jouer le jeu à fond. Et puis franchement... Il était plutôt pas mal, elle n’avait donc pas à se plaindre.

« Excusez moi, je vais vous demander de partir, vous et votre compagne. Des clients se plaignent de vous Et vos manières. »

Les vendeuse étaient malheureusement toujours à leur poste et semblaient à bout, ce qui était facilement compréhensible vu les deux rebelles qu’elles accueillaient dans leur boutique. C’était d’ailleurs étonnant que celles-ci n’aient pas réagit plus tôt, m’enfin bon, chacun sa maîtrise des choses.
Bref, son compagnon sorti une liasse de billet qui aurait pu surprendre Lizzieste si celle-ci ne s’était pas déjà attendue à tout. Mais elle doutait sérieusement qu’il ce type ait durement gagné cet argent vu la nonchalance avec laquelle il s’en séparait... Donc soit il était réellement riche - ce qu’elle doutait - soit il avait trouver le temps de se servir dans les poches de quelqu’un d’autre. De toute façon notre demoiselle aurait sûrement fait de même si elle avait réellement voulu acheter tout ça. Bon, bien sûre il y avait certains vêtements dans le lot qui l’intéressaient et qu’elle n’avait pas choisis au hasard, mais la plupart provenait du dessus des piles, dont elle se fichait royalement.

« On y va mon coeur ? »

Faisant une moue de gamine à qui on enlevait un jouet, elle se résigna tout de même à acquiescer. Elle avait eu ce qu’elle voulait, n’avait pas dépensé un seul sous et ne s’était pas fait chopper, finalement cette journée n’était pas si mal.
Prenant la main de son compagnon, elle pris son sac rempli de nouveaux vêtement dans l’autre. Notre demoiselle ne put retenir un soupire de soulagement une fois sorti. Les rues était toutefois bien rempli et elle hésita sur la marche à suivre. Devait-elle fausser compagnie au jeune homme ou bien rester un peu ? En tout cas, Lizzieste l’entraîna dans les ruelles un peu moins remplis de monde et fouilla quelques secondes dans son sac pour en sortir la pile de vêtement, garder une ou deux fringues qui lui plaisait et balancer le reste par terre, au milieu de la rue.
Si quelqu’un voulait se servir, et bien qu’il ne se gêne pas, car elle-même n’avait aucune envie de garder ce bizarre ayant uniquement servis à obliger le jeune homme à sortir son porte-monnaie.
Voila une chose de faite. Lizzieste se retourna vers l’inconnu, à qui elle n’avait toujours pas lâché la main et lui fit part directement de ses pensées.

« Tu mériterais franchement une nouvelle gifle. T’as de la chance que je sois de bonne humeur et que j’ai bien voulu jouer le jeu... »

Bon ok... elle aurait pu tout de même le remercier pour les achats -même si la moitié était maintenant par terre- mais ce n’était malheureusement pas dans ses habitudes. Il allait devoir s’en passer.




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Jeu 7 Nov - 16:44

Et maintenant elle le menaçait d'une autre gifle ! On aura tout vu ! On lui paye des vêtements, certes avec de l'argent volé -mais s'il avait su, il l'aurait gardé pour lui cet argent- Et elle balançait ses précieux vêtements par terre, n en gardant que un ou deux avec elle. S'il l'aurait rencontré avec sa soeur, elle aurait été la nouvelle idole de sa soeur, car oui, elle était naïve et s ebahissait pour un rien. Shin remarqua qu'il lui tenait toujours la main, enfin qu'elle n'avait pas lâché sa main. Il se demanda quand est ce que la gifle allait tomber, alors il serra un peu plus sa main pour ne pas avoir de gifle... Et ça fonctionna. La belle prétexta le fait qu'elle soit de bonne humeur mais c'était surement du à quelque chose d'autre. Elle rajouta qu'il devait s'estimer heureux qu'elle ait jouer le jeu, chose à quoi le jeune squale sourit en montrant ses dents pointues.

Bah tu sais, en quelque sorte, je me suis beaucoup amusé. Et j't'en remercie. Tiens au fait, tu serais pas à Phoebe toi ? la regarde de haut en basFin bon, d'un côté j aurais rencontré quelqu'un qui vient de la ou je suis. S étire, puis reprend (il parle beaucoup dis donc !) Tu es décidé à ne plus me lâcher la main dis donc ! J'te fais tant d effet que ça ?

La, il n allait rien dire s'il se recevait une baffe. Après tout, il lui tendait la joue avec sa dernière réplique. Advienne que pourra ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Ven 8 Nov - 12:32


Tout ça pour une écharpe.




Lizzieste inspectait maintenant les alentours du regards, attendant une réponse de la part du jeune homme. Elle fit la grimace en apercevant un gamin plein de peinture et s’attarda un moment sur la vitrine d’une petite boutique d’antiquités. Bref, finalement elle n’avait pas tant que ça envie de rentrer, du moins pour l’instant, et réfléchissait à la meilleur manière de passer le temps. A vrai dire cela l’arrangerait pas mal que son ''compagnon'' déclare avoir des choses à faire et lui fausse compagnie, elle n’aurait donc plus qu’a continuer son shopping, mais de façon... plus légale que précédemment, bien que ça ne se soit finalement pas si mal passé que ça. Mais d’un coté, arpenter seule les rues ne lui plaisait guère, et elle n’avait aucune envie de retourner au pensionnat pour traîner quelqu’un d’autre jusqu’ici...

« Bah tu sais, en quelque sorte, je me suis beaucoup amusé. Et j’t’en remercie. Tiens au fait, tu serais pas à Phoebe toi ? Fin bon, d’un côté j’aurais rencontré quelqu’un qui vient de la ou je suis. »


Ha tient, finalement notre demoiselle n’était donc pas seule à avoir trouver cela divertissant. Bon, à vrai dire elle se fichait pas mal que celui-ci ai apprécié ce petit épisode ou non, tant qu’elle avait eu se qu’elle désirait... c’est à dire quelques fringues intéressantes, et gratuites en plus. Le fait qu’il parle de Phoebe la surpris un peu. Ça elle ne s’y attendait pas. Pas du tout. Mais après réflexion, il semblait avoir son âge, peut-être même l’avait-elle déjà croisé... pour ensuite l’avoir oublié. C’était tout à fait elle, ce qui n’attirait pas son attention n’avait aucune existence dans la petite tête de Lizzieste. M’enfin bon, maintenant elle ferait gaffe aux rencontres anodines qu’elle ferait au pensionnat.

« Tu es décidé à ne plus me lâcher la main dis donc ! J’te fais tant d effet que ça ? »

Ouai... cette fois il la méritais vraiment sa claque. Retirant vivement sa main, notre demoiselle ne se gêna pas pour lui tirer la langue, croisant les bras sur sa poitrine et se retenant de ne pas le frapper. C’est vrai qu’il était plutôt pas mal et Lizzieste n’aurait sûrement pas dit non pour faire durer leur petit sketch de couple, malheureusement le coup de la dénoncer aux vendeuses ne lui avait pas vraiment plu.

« Oui j'suis bien de Phoebe, comme toi j’imagine. Et ne rêve pas trop, c’est plutôt toi qui a soudainement décider de jouer au faux couple.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Ven 8 Nov - 21:29

La jeune fille ne le gifla pas, mais croisa ses bras et lui tira la langue. Elle était vraiment mignonne quand elle s'y mettait... Shin eut la confirmation qu'elle venait bien de phoebe, simplement quand elle eut son air étonné lorsqu'il lui avait demandé. Son premier renseignement sur elle. Elle lui jeta une pique sur le fait qu il ait pris la decision de jouer le couple. Ce qui laissa échapper un petit sourire gêné.

Tu m'as bien mis dans l embarras faut dire. A la base j voulais juste voir qui était la personne à l odeur si alléchante.

Il passa sa langue sur ses lèvres, c'est que ça lui avait donné faim tout ça. Le jeune homme se positionna à côté de la charmante damoiselle, reniflant à grandes doses l'odeur de cette créature. Un mélange de différentes odeurs parfumés d alcool. Mmmmh un régal, quand on sent tout les jours les mêmes odeurs de rue, bouffe et autres odeurs nauséabondes de la ville.

Moi c est Shin. Et toi c'est euh...?

Il allait enfin connaître l identité de la jeune fille. Si elle lui disait bien sûr. Et elle avait le droit de refuser de lui dire. Shin savait pertinemment que c'était le genre de femme qu était la jeune fille. Un gargouillis venant de son ventre lui rappela qu il avait faim. Ça tombe bien, il avait reniflé plus tôt un resto sympa. L'occasion pour lui et la jeune fille de refaire le plein. Si elle voulait bien venir.

Je propose de parler de tout ça autour de bons petits plats. Profites en, je suis pas aussi gentil que ça d'habitude. Donc suis moi ou on se dit bye tout de suite.

Le jeune squale se retourna et commença sa marche vers le fameux restaurant qui sentait si bon. Il trépignait d impatience, de savoir si oui ou non elle allait venir, la charmante fille... ~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Dim 10 Nov - 13:57


Tout ça pour une écharpe.




« Tu m’as bien mis dans l embarras faut dire. A la base j voulais juste voir qui était la personne à l odeur si alléchante. »

Lizzieste haussa les sourcils. Une odeur alléchante ? Elle allait prendre cela pour un compliment. Après tout c’était la première fois qu’on lui faisait cette remarque peu anodine. Le jeune homme ne se gêna d’ailleurs par pour venir la renifler, ce qui déplu fortement à notre demoiselle, m’enfin bon, elle ne voyait déjà pas en quoi son odeur pouvait être intéressante... Et à moins que celui-ci soit fan de bière et de l’odeur de tabac, il devait franchement être enrhumé. Voila qu’elle avait l’impression d’être la proie d’un espèce de rapace plutôt mignon vérifiant si la marchandise était bonne...
Bref, il finit par se présenter. Shin... Un nom qui aurait était plutôt commun s’ils avaient été au Japon.
En tout cas, Lizzieste n’avait pour l’instant pas l’intention de lui révéler le sien. Une envie de ne pas révéler son identité ? Non, simplement une autre distraction qu’elle se gardait pour plus tard. Et puis franchement, il pouvait bien l’appeler comme il voulait, elle s’en fichait complètement.

« Je propose de parler de tout ça autour de bons petits plats. Profites en, je suis pas aussi gentil que ça d’habitude. Donc suis moi ou on se dit bye tout de suite. »

Ha tient, il lui proposait un repas... Pour le coup notre demoiselle n’aurait pas dit non, même si elle n’avait à vrai dire pas faim. Mais s’il pouvait lui payer un verre, elle accourait aussitôt.

« Mon nom ? T’as qu’a le deviner tout en me payant un verre. Et avec un peu de chance tu finiras par trouver avant que je commence à m’ennuyer. »

Donc oui, elle acceptait de le suivre. Il avait sûrement un restaurant en tête, mais Lizzieste, ne s’en préoccupant pas finit par lui attraper le bras pour l’entraîner dans le premier qu’elle trouva convenable. Une forte odeur de tabac régnait dans la salle mais c’était justement ce qui l’avait attiré. N’attendant pas que Shin proteste, elle le traîna vers une table au fond et s’y installa, un grand sourire aux lèvres tout en espérant qu’il lui reste pas mal d’argent, car elle tenait très bien l’alcool....

« Ici c’est très bien ! Enfin tant que j’ai une bière tout me va. » Elle le fixa quelques secondes avant de reprendre. « Alors mon prénom ? »

[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Dim 10 Nov - 18:48

Bien bien. Tout s annoncait pour le mieux. Enfin, avant qu'ils entre dans ce restaurant ou les odeurs étaient toutes les plus insupportable les unes que les autres, venant dissiper l'odeur de la jeune fille. Celle ci lui proposa de trouver son nom, tout cela autour d'une bière. Plutôt amusant comme jeu, une sorte de jeu d endurance à l alcool. Elle avait décidé de prendre une bière, Shin en fit autant. La souler pour lui soutirer des informations, cela se faisait depuis toujours. Mais le jeune homme parut méfiant, dissimulant ses sentiments derrière un sourire et son air calme.

Très bien, ça m'a donné soif tout ce chahut au magasin.

Il réfléchissait toujours à comment elle pouvait s appeler. Il fallait être télépathe pour savoir ça, impossible de savoir autrement. Au bout d une dizaine de bières, les deux jeunes gens tenaient encore debout. Elle s annoncait coriace la p'tite fille ! Shin commençait à avoir faim et se décida à commander à manger. Un bon steak bien saignant lui remplirait le gosier, avec quelques frites pour accompagner cela. Reste à savoir si son invitée désirait manger ou non. Bworf, elle se servirait dans son assiette... Oh et puis non. Une deuxième assiette ne ferait pas de mal. Et si elle aimait pas, il s'en priverait pas.

En attendant les plats, le jeune homme s aperçu que son nez coulait. Il prit une serviette et s essuya le nez. Il sentit un liquide chaud arriver sur ses lèvres, un goût plutôt sucré. Ça lui disait quelque chose, il en avait déjà goûté, mais qu'est ce que c'était ?
Du sang. Son sang.
Des petits bouts de flashback envahirent sa tete, lui rappelant des moments qu'il pensait avoir oublié... Un serveur s approcha et lui demanda si il allait bien, le jeune homme approuva d un geste de la main. C'est la qu'il entendit que les gens de la table voisine parler. Ils parlaient de lui. En bien en mal il ne savait pas. Il tourna la tête vers eux, ils se mirent à glousser. Comme des dindes. Shin retroussa ses babines et montra ses crocs. Fallait pas le chercher, pas maintenant. Une petite fille éclata de rire dans la salle. C'en était trop. Shin se leva,  prêt à en découdre. Il se dirigea vers la table des dindes et décocha une grosse droite dans la tronche du plus baraqué, renversant les plats sur leur table. Le jeune homme retourna a table, prit ses affaires.

Viens on se casse.

Il attrapa le bras de la jeune fille et l entraîna à la sortie, mettant un coup de boule au serveur lui demandant de payer leur consommation. Il pouvait faire passer cela comme accident du à l ivresse,  lui évitant toute question. Il lacha son bras et pris une grande inspiration. Pfiou ça allait beaucoup mieux maintenant. Suffisait juste de plus revenir dans ce resto la. Trop cher tfasson.

Tu veux faire autre chose ? Pour le resto c'un peu mort. Une glace ?"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Mar 12 Nov - 12:18


Tout ça pour une écharpe.




Discuter autour d’une bonne bière, ça elle savait faire. Autour de beaucoup plus de bière aussi d’ailleurs... Mais elle tenait quand même à rester maître de ses actions et évitait donc de boire plus qu’elle ne pourrait le supporter, mais c’était déjà bien assez. D’ailleurs Shin semblait lui aussi pas mal tenir l’alcool. Finalement ils auraient pu tenir longtemps comme ça, jusqu’a ce qu’il trouve son prénom, chose tout à fait impossible d’ailleurs, mais Lizzieste aimait lancer des défis irréalisables. M’enfin bref, le jeune homme finis par commander de la nourriture. Un bon steak-frite. Certes il aurait pu choisir plus raffiné, mais personne ne dirait non devant ce succulent steak sanglant. En tant que yajuu carnivore, elle s’était souvent aventurer dans la foret pour chasser de petits animaux durant son enfance... Délire de gamine quoi, mais notre demoiselle se rappelait s’être bien amusé. Mais se faire servir était tout autre, et bien moins fatiguant. Que la viande ait été cuisinée ou non, ça restait de la viande, et une panthère ne dit pas non à un bon steak. Les frites par contre elle pourrait s’en passer, et elle les laissa donc de coté, soucieuse de ne d’abord finir aucune miette de cette viande rouge.

A vrai dire tout se passer bien, jusqu’a ce que le jeune homme se mette soudainement à saigner du nez. Tient, c’était la deuxième fois que cela lui arrivait... Mais Lizzieste ne se posa pas plus de question, trop absorbé par le contenu de son assiette. Elle allait tout de même lui faire la remarque, mais pour une quelconque raison celui-ci se leva précipitamment pour... hum disons agresser gentiment un colosse de la table voisine. Et bien s’il voulait de la bagarre... tant mieux, mais la jeune femme n’avait aucunement l’intention de s’y mêler. Tant qu’elle avait une bière et un bon repas, pourquoi chercher plus ? Bon ok, la table voisine était pas mal bruyante et ils éclataient de rire toutes les deux minutes. M’enfin bon, si cela amusait Shin de s’en prendre à eux, Lizzieste ne voyait pas d’objection. Bref, celui-ci foutu un véritable bordel. Les assiettes brisées gisaient par terre, au milieu de quelques plats plus vraiment reconnaissables. La jeune femme poussa un profond soupire, ils allaient forcement se faire virer... Voulant protester, elle n’eu pourtant pas le temps d’ouvrir la bouche que déjà son compagnon l’attirait vers la sortie, l’air furieux.
Bon ok, soyons réaliste, Lizzieste n’avait absolument rien compris à ce qui venait de se passer... Ce qui ne l’empêcha pas de froncer les sourcils lorsqu’il lui proposa une glace.
Oui certes, ils n’avaient finalement rien payé, mais elle avait trouvé la nourriture pas si mal que ça...
Grognant de frustration, notre demoiselle accepta sa proposition, après tout pourquoi pas. Une glace ne se refusait pas...
Elle trouva bien vite un marchand de glace à l’autre bout de la rue et y entraîna Shin. Commandant un sorbet au citron, elle se posta finalement face à Shin, une mine sévère sur le visage.

« Bon, tu vas finalement me dire ce qui t’as pris de tabasser ce pauvre mec et de foutre leur plat par terre ? » Elle grogna de nouveau, secouant la tête. « Puis s’tu veux tant te battre que ça, va plutôt traîner dans les quartiers mal fréquentés. »  

Ce genre de quartiers, ça elle connaissait bien, même très bien. Après que son père se soit cassé en la laissant seule, elle n’avait pas eu d’autre choix que de se débrouiller seul, et franchement les ruelles sombres ne l’inquiétaient plus depuis longtemps. Mais Lizzieste était néanmoins curieuse concernant les agissements du jeune homme.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Mar 12 Nov - 16:53

Pourquoi avait il agi de la sorte ? Cela n était pas la première fois qu'il voyait du sang humain, alors pourquoi aujourd'hui ? Certes son yajuu y était peut être pour quelque chose, mais ce n'était pas la simple cause. Il avait réussi à dompter son côté animal au fur et à mesure des bagarres et du temps, alors pourquoi ? Trop de questions sans réponses, et la damoiselle lui en posait encore une. Tsss... Bon que devait il lui répondre ? La vérité ? Vas te faire voir ! Jamais de la vie. Il ne la connaissait même pas, ou bien très peu.

Oh juste une envie de me défouler. Tu sais, le cirque dans le magasin tout à l'heure n'était que de la mise en scène, haha !

Puis elle lui parla des quartiers malfmés, un endroit ou elle lui conseilla d'aller s il voulait tant se bagarrer. Le jeune squale fronca les sourcils et se mordit la lèvre inférieure. Si elle savait son histoire, elle ne dirait pas ça. Combien de temps avait il traîné dans ce genre de quartiers, quand sa famille l eut rejeté ? Avoir choisi de faire ses règles de vie à celle de la rue, lui avaient elles permis d avancer ? Raaah encore des questions, toujours cette remise en question du style "qui suis je? Ou vais je ?", cela ne fit que donner un mal de tête carabiné à Shin. Une douce odeur de citron vint atténuer la douleur. Cela provenait de la jeune dame, qui en mangeait une devant lui. A côté il y avait un marchand de glace, avec toutes ces bonnes odeurs telles que la framboise, la fraise, le chocolat, la vanille... Le jeune garçon en prit une vanille franboise et décida d expliquer ses agissements, tout en dissimulant bien sûr la vérité. Une manière de contourner le sujet quoi.

Ce genre de quartiers je connais. Et c'est justement parce que la table voisine à briser une de mes règles que j'ai fait justice. C'est tout et rien d'autre.

Shin fit la moue et se mit dos à la jeune fille, tel un enfant qui boude après s être fait gronder injustement. Il est têtu, capricieux c'te mec ! Comme s'il attendait que la jeune fille lui fasse un câlin pour lui remonter le moral, ce que Shin aurait refusé verbalement mais pas mentalement. Il n allait pas bien ces temps ci, et vu la météo, ça n allait certainement pas arranger ses affaires...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Ven 15 Nov - 13:17


Tout ça pour une écharpe.




Mangeant sa succulente glace au odeur de citron, Lizzieste se rendit finalement compte que ce n’était pas forcement la bonne période pour en manger une. M’enfin bon, une glace restait une glace, alors autant en profiter. Il n’y avait pas de saison pour ça, et si cela ne tenait qu’à elle, notre demoiselle en remplirait ses placards. Mais elles fondraient bien trop vite, c’était franchement dommage qu’on ne puisse pas les conserver comme un paquet de biscuit, qu’on mettrait à coté du lit. Il faudrait d’ailleurs que Lizzieste refasse quelques courses, en évitant de s’attirer des ennuies cette fois. Facile à dire...
Bref, reportant son attention sur le jeune homme, elle l’écoutait maintenant attentivement, espérant qu’il lui révèle la cause de ses agissements.

« Oh juste une envie de me défouler. Tu sais, le cirque dans le magasin tout à l’heure n’était que de la mise en scène, haha ! »

Au moins elle aurait espérait. Mais à près tout pourquoi pas... n’était-elle pas une rebelle ? Une rebelle préférait de loin les sucreries certes, mais une rebelle quand même. Alors se défouler, ça elle pouvait parfaitement comprendre. M’enfin bon pour l’instant l’idée de frapper le premier venu ne lui disait rien, à moins que celui-ci ne lui vole sa glace. Drôle d’idée, mais pour le coup la jeune femme n’aurait aucune retenue pour se défouler. Qui voudrait s’accaparer une glace entamée en pleine ruelle ? Sûrement personne. Dommage, elle allait devoir rester sage. Quoique que ce n’était finalement pas si mal... il commençait à faire froid et frapper un abruti la réchaufferait bien. Peut-être aurait-elle du se trouver un chocolat chaud finalement... Mais non. Elle voulait une glace et elle l’avait. Alors tout allait pour le mieux. Enfin temps que Shin ne se mettait pas une nouvelle fois à agresser les passants... Les frapper soit-même c’était une chose, mais regarder un autre faire c’était beaucoup moins amusant.

Lizzieste sentait bien qu’il ne lui révélait pas tout. Voir carrément rien. Mais elle s’en contenterait puisqu’il ne voulait apparemment rien lui dire, ce qui frustra la demoiselle. Bon, il finit lui aussi par prendre une glace, vanille framboise avant de se justifier une nouvelle fois.

« Ce genre de quartiers je connais. Et c’est justement parce que la table voisine à briser une de mes règles que j’ai fait justice. C’est tout et rien d’autre. »

La jeune femme n’était pas vraiment surprise d’apprendre qu’il connaissait bien ces quartiers, même si elle ne l’aurait peut-être pas deviné seule. Il avait son passé, elle avait le sien. Malgré tout, la curiosité était très forte et elle se retient de lui poser une nouvelle question. Normalement elle ne se serait sûrement pas gênée, mais la Lizzieste doutait que Shin réponde sérieusement, et encore plus qu’il lui retourne ce genre de question. Faisant la moue, le jeune homme lui tourna le dos, l’air boudeur. A quoi jouait-il ? Franchement Lizzieste avait plutôt tendance à faire ce genre de chose, voir à se comporter comme une gamine voulant impatiemment que son père lui achète le jouet de ses rêves et n’hésitant pas à taper du pied pour ça.
Alors que Shin se comporte de cette manière fit sourire notre demoiselle, qui finit finalement par éclater de rire. Bon ok, c’était peut-être pas poli de sa part, mais elle n’avait pas pu se retenir et se tenait maintenant le ventre, la faute aux crampes.
S’arrêtant difficilement, elle repris pourtant une certaine contenance.

« Bon, j’vois pas du tout de quelle règle tu peux bien parler. Mais en fait t’es marrant comme gars ! »

Relevant la tête, le jeune fille reçut quelque gouttelettes d’eau sur le visage. Il commençait à pleuvoir. Foutu temps. Avec un peu de chance elle pourrait vite trouver un abris avant d’être complètement trempée. Jurant, elle attrapa le jeune homme par le bras et le força à la suivre sous le toi d’un arrêt de bus ou il n’était malheureusement pas les seuls à s’être abrité.

« Merde... Maintenant j’vais être trempé si je rentre maintenant. »

Bon ok, elle ne tenait pas forcement à rentrer maintenant, mais au cas ou elle aurait hésitait, notre demoiselle n’avait maintenant plus vraiment le choix.


[/color]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Sam 16 Nov - 10:37

Sa remarque sur les règles de vie et son petit numéro d enfant avait visiblement fait rire la jeune fille. Mieux que ça, elle lui avait dit qu'elle le trouvait marrant. Elle avait un rire assez amusant, un peu communicatif. Bizarre pour une fille qui paraissait froide au premier regard... Mais peu importe, ça faisait sourire notre ami et c'était le principal. Des gouttelettes commencèrent à tomber, faisant disparaître le sourire de Shin. Il allait encore tomber malade c'est sur... La jeune fille lui attrapa le bras et l entraîna sous un abri bus, histoire de patienter jusqu'à ce que la pluie se dissipe. Comme elle venait de commencer, ça allait durer un peu longtemps. Fallait donc trouver quelque chose à faire pour s occuper en attendant.

Puisqu'on est coincé la pour un moment, tu voudrais pas me dire ton nom ?

C'est vrai, il ne savait toujours pas son nom, et c était le bon moment pour lui demander. La pluie continuait de tomber, plus violemment que tout à l'heure. La foule s etait précipité dans les magasins pour se mettre à l abri. Un éclair survint à ce moment, illuminant la rue et le quartier.

ATCHOUM

Manquait plus que ça. Il était tombé malade. Enfin, il était habitué avec le flair qu'il avait. Son odorat étant plus développé, il aurait du prévoir qu'il allait pleuvoir aujourd'hui... Qu'il est bête !
Et hop, un petit monde arriva sous l abri bus. Déjà qu'à la base ils étaient plein à craquer, la ça devenait insupportable. Shin prit la main de la jeune fille et l emmena dans un autre endroit, plus tranquille. Un café. Ils y entrèrent, trouvèrent une table et commandèrent quelque chose à boire, histoire de se réchauffer. Le jeune homme posa une main sur son torse, comme le faisait les militaires, puis dit.

Cette fois, je jure solennellement de ne pas péter un câble pour rien, t as ma parole. Je resterai calme quoi qu'il arrive.

C'est à ce moment la qu'un groupe de gens entrèrent dans le café. Ils étaient six, deux avaient des armes à feu et trois autres des armes blanches. Ils avaient l'air motivés pour prendre un café eux... A moins que...

PERSONNE NE BOUGE ! CECI EST UN HOLD UP !

Et bien sûr pour illustrer ses propos, il tira une rafale en l air. Shin avait déclaré sur l honneur rester calme quoi qu'il arrive. Allait il réussir ? La jeune fille qui était avec lui, qu'allait elle faire ? Défendre le magasin ou bien s enfuir parce que "c'pas mes affaires" ? Mystère mystère ~~~~
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Dim 17 Nov - 12:08


Tout ça pour une écharpe.




De plus en plus de monde venait s’abriter sous ce magnifique repère que s’étaient trouvé Shin et Lizzieste. Très possessive - oui, même si on parle d’un abris à bus...- celle-ci aurait volontiers viré tout ce petit monde qui s’incrustait sans autorisation. Et elle ne se gêna pas d’ailleurs, faisant la réflexion au groupe de vieux qui venait d’arriver. Mais qui malheureusement l’ignorèrent après lui avoir jeté un coup d’œil rageux. M’enfin bon... Lizzieste n’allait quand même pas se battre contre une bande de vieux... si ? Elle abandonna donc l’idée de les virer de là, jetant au passage des regards mauvais en direction de la bonne femme qui venait de s’abriter avec sa poussette. Ne pouvait-on pas la jeter dehors elle aussi ? Accaparer toute la place avec une poussette dont le gosse aurait certainement pu se passer, quelle impolitesse. Enfin le terme de ‘’politesse’’ prenait un tout autre sens pour notre demoiselle dans certaine situation... et de toute façon elle avait pour habitude de ne pas respecter grand monde. Dommage pour eux.

Bref, Shin finit par lui redemander son nom. Pour le coup la jeune femme n’avait plus aucune envie de jouer et ne pensait qu’a virer le gosse qui s’approchait trop d’elle avec ses mains toutes collantes de sucreries. Elle le lui révéla donc en soupirant d’exaspération. La journée avait pourtant assez bien - hum oui quand même - commencé et voila que tout était gâché avec ce temps. Et pourtant Lizzieste n’était pas contre la pluie, et aurait pu passer des heures sous celle-ci, à faire du lèche-vitrine ou à se promener quelque part. Sauf que là franchement, n’ayant plus vraiment assez d’argent pour re-faire du shopping, elle maudissait ces satané gouttelettes d’eau qui ruisselaient sur l’abri avec un bruit presque mélodieux, que pour le coup notre demoiselle appréciait. Finalement elle ne savait pas ce qu’elle voulait... C’était tout elle ça. Adorer la pluie mais finalement la détester un certain jour parce que voyez-vous, une femme à parfois ses envies. M’enfin bon, elle entendis d’une oreille distraite Shin éternuer. Oui certes il commençait à faire froid... Mais comme à son habitude la jeune femme se fichait éperdument de sa santé, déjà franchement pas terrible. Si l’infirmière du pensionnat apprenait qu’elle était tombé malade sous la pluie, celle-ci ne cesserait de la réprimander, elle qui était de faible constitution physique à la base.
Finalement Shin l’entraîna dans un café assez remplit vu le mauvais temps, mais sans plus.

« Cette fois, je jure solennellement de ne pas péter un câble pour rien, t as ma parole. Je resterai calme quoi qu'il arrive. »

Mouais... Lizzieste hésitait à le croire, mais puisqu’il avait l’air sincère autant de pas douter. Rester à espérer que personne ne vienne l’embêter parce que franchement la jeune femme n’avait pas envie de payer à cause d’un inconnu ayant renversé toutes les tables dans un excès de rage. Et bien qu’il fasse donc si ça l’amusait tant, mais notre demoiselle ne se priverait pas pour partir. Oui parce que une fois passait encore... mais elle avait rarement, voir jamais la patience et la gentillesse pour donner une troisième chances. S’était déjà pas mal qu’elle ne se soit pas elle-même énervée dès la première fois au resto. Elle pouvait finalement paraître quelque peu gentille non ?
Lizzieste allait donc répondre d’un air narquois qu’il n’avait effectivement pas intérêt à recommencer mais celle-ci fut coupée dans son élan. Foutus clients. Un peu trop éméchés peut-être ? Malheureusement pour eux ça n’avait pas l’air d’être le cas.

« PERSONNE NE BOUGE ! CECI EST UN HOLD UP ! »

''Merde'' fut sa première pensée. Suivit d'un ''Bon tout va bien.... restons calme''. Sauf que tout n’allait pas bien, et que tous les clients étaient complètement affolé. Lizzieste n’avait à vrai dire jamais participé à un hold-up, que se soit en tant que victime ou agresseur. Mais durant ses années dans la rue, elle avait connu pas mal de personne - notamment ses amis ...- s’en ventant. Ce dont elle était d’ailleurs peu fière... Il faudrait vraiment qu’elle fasse un tri dans ses relations...

« TOUS ASSIS CONTRE LE MUR, LES MAINS SUR LA TÊTE ! »

Notre demoiselle hésita quelques secondes devant tous les clients affolés se regroupant contre le mur, mais elle finit par faire de même, prenant la main de Shin et l’entraînant avec elle. Bon, à vrai dire Lizzieste ne fit bientôt plus du tout attention à se qui se passait au niveau de la caisse. Un mec en cagoule braquant une arme sur le tempe du caissier pour lui soutirer tout l’argent nécessaire, c’était plutôt banale. Non, elle était à vrai dire plutôt absorbée dans ses pensée, à chercher une solution. Oui parce que voyez-vous, pour une fois elle avait une certaine envie d’agir. Non pas pour aider ce pauvre café dont elle ne connaissait même pas le goût de la nourriture, mais plutôt en guise de divertissement. Notre jeune femme, grande adoratrice des séries américaines n’aurait pour rien au monde loupé une occasion pareil ! Et puis d’’ailleurs ils n’avait pas encore pris commande... se serait dommage de ressortir sous la pluie pour se trouver un autre abris.

Sont regard dériva vers un des mecs portant une arme à feu, comme son amis un peu plus loin à la caisse. Les autres portaient des armes blanches et semblait surveiller les clients tandis que celui-ci gardait sûrement l’entré vu sa position. Bon à  vrai dire elle n’avait pas d’idée, seulement une envie d’agir. Mais c’était déjà pas mal non ? Et il fallait bien avouer que son don de camouflage l’aidait pas mal dans ce genre de situation. Restait plus qu’a savoir si Shin comptait ou non agir lui aussi. Elle lui jeta un regard insistant, lui murmurant de tel sorte qu’il soit le seul à entendre.

« Hey pour une fois qu’on a de l’action, j’vais pas rester assise à rien foutre ! »

Malheureusement pour elle, la discrétion n’était pas son fort et l’homme muni d’un revolver l’approcha, un air mauvais sur le visage tout en lui gueulant de la fermer. Ce que la jeune femme fit sans hésiter. Parce que voyez-vous, même elle n’avait aucune envie de se prendre une balle en pleine tête. Le fixant, un sourire apparut sur son visage avant qu’elle n’active son dons. Pouf, plus de demoiselle. C’était du moins ce que devait se dire l’homme qui avait l’air carrément surpris et tournait désespérément la tête pour savoir ou donc avait-elle bien pu passer. Elle en profita donc pour lui décocher un coup de genoux pleine poitrine. Se roulant par terre de douleur, Lizzieste n’attendit pas un instant pour s’emparer de son arme avant que celui ci de se relève, se qu’il fit d’ailleurs bien plus rapidement que prévu. Fou de rage, il arrêta néanmoins son geste visant à la frapper. Une revolver sur la tempe ça en calme plus d’un faut dire...
Sauf que bon... la jeune femme n’avait pas vraiment prévu la suite et ne savait plus trop quoi faire. Au moins elle savait se servir d’une arme et malheureusement pour l’homme, elle n’hésiterait pas à s’en servir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Dim 17 Nov - 13:37

La jeune fille qui accompagnait Shin s appelait Lizzieste. Très bien, c'est noté. Avec tout ça, le jeune homme avait oublié que le café était la proie d'un hold up. Chose que lui rappela un des gars capuchonné. Lizzy empoigna la main de Shin et l emmena vers la sortie. D un coup elle disparut du champ de vision, et le bandit se prit plusieurs coups, l obligeant à lâcher son arme. Lizzy reapparut, un flingue dans la main et le pointant sur la tempe du mec qu'elle avait assommé. Sacré brin de fille celle la ! Elle avait pris soin de faire le moins de bruit possible, histoire de ne pas rameuter les autres. Chose qui s avéra presque réussie vue que un des gars arriva, couteau à la main, d'un air méfiant qui sruptait chaque recoin de la salle. Shin l avait senti venir, il regarda Lizzy et lui dit, d un air assez amusé.

La chasse est ouverte.

D'un pas assez rapide et silencieux, il se dirigea vers les fenêtres. Ils se situaient à l étage, et apparemment le bar était aussi un hôtel avec... Une piscine ??!! Cela fit rire le jeune squale. Après tout, ca tombait plutôt bien, vu que la nuit tombait, cela réduirait le champ de vision des agresseurs. Une petite mort chez eux serait purement défensive, alors pourquoi ne pas en profiter ?

Une fenêtre se brisa en mille morceaux, faisant sursauter quelques uns des otages.
A L'AIDE ! A L'AIDE!
Voilà. Le plan était en marche. Les bandits se réunirent et un d entre eux monta les marches vérifier l ampleur des dégâts. Des traces de pas le menèrent jusqu'à la piscine. Elle était situé dans un petit complexe, c était une piscine olympique vu la taille. L individu tenta d allumer la lumière mais les plombs avaient sauté. Il pesta et se rapprocha du bord de la piscine. Il y avait quelque chose de brillant au fond, surement un bijou pensa t il. Il se pencha pour tenter de percevoir l objet de plus près... Pour se faire pousser dans l eau ! Le pauvre homme se débattu comme il pu, mais nager tout habillé c'est pas si simple... Shin avait tout son temps maintenant. Il posa ses affaires délicatement aux vestiaires et plongea dans l'eau. D un mouvement de jambes, il arriva à hauteur du bonhomme.

Aide moi steuplait à remonter à la surface !

Shin sourit.

Oui bien sur. Ne vous en faites pas.

À quelques mètres du bord, le gars commença à accélérer ses mouvements dans l eau pour regagner la terre ferme très vite. Shin s'en aperçu, mais ne broncha pas.

C'est bon merci, tu peux Me laisser la...- regagne le bord de la piscine, puis se retourne flingue à la main- Et adieu !!! Hein ?

Telle fut sa réaction lorsqu'il s aperçut qu'un grand requin blanc se tenait devant lui, tranquillement dans la piscine. Ou avait bien pu passer le jeune homme qui l'avait sauvé ? Aucune importance, fallait s éloigner de la piscine et de ce monstre. Il se retourna et tomba nez a nez avec son sauveur. Il n eut pas le temps d ouvrir la bouche pour le remercier qu'il se prit une patate en pleine poire, ce qui le fit basculer par terre. Et d un en moins. Plus celui de Lizzy. En parlant d elle, comment elle s en sortait de son côté ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Dim 17 Nov - 16:19


Tout ça pour une écharpe.





Bon... Lizzieste avec un flingue ça passait encore. Une bande d’otage aussi d’ailleurs dans les environs, ok. Par contre qu’elle doivent affronter une bande de bandits braquant un café, c’était moins top. Ça pouvait paraître marrant au premiers coup d’oeil mais quand on se retrouve face à une bandes de tarés armés, ça l’était beaucoup moins. Et dire qu’elle aurait pu passer la journée sous sa couette à écouter de la musique tout en se buvant une bonne dose de café... Et bin non. Raté, elle se retrouvait embarqué dans une histoire qui la dépassait, mais son superbe ego, sa curiosité légendaire et sa merveilleuse envie soudaine de divertissement l’avait mené à braquer un flingue sur le tempe d’un deuxième mec, en considérant que le premier était étendu par terre. La jeune femme avait peut-être frappé un peu fort certes, m’enfin il ne fallait pas abuser... il aurait franchement fallut la forcer pour la traîner à faire du sport autre que la course. Oui parce que voyez-vous, la demoiselle ne trouvait un véritable plaisirs qu’en courant... de préférence en pleine foret... et sous forme de panthère s’il vous plait. Une Lizzieste en salle de sport sous sa forme humaine... Autant rêver. Et tient en parlant de yajuu, elle avait une soudaine envie de leur faire la peau sous sa forme féline... Mais malheureusement, elle avait souvent beaucoup de mal à se contrôler et évitait donc de se transformer en présence d’autres personnes.

Bref, Ne sachant toujours pas quoi faire - ça ne risquait pas de changer - la jeune femme aurait volontiers accepté un peu d’aide. En tout cas, c’est à peine si elle se rendit compte que Shin avait disparu, tout comme un des hommes. Et bien ça faisait toujours deux personnes en moins dans les pattes... M’enfin il lui fallait toujours de l’aide quoi. Elle maudit le jeune homme de s’être éclipsé comme ça, mais il faut dire qu’elle était bien trop occupé à contrôler ça forme animal et à ne pas appuyer sur la détente...
Parce que bon, soyons réaliste. Quoiqu’elle fasse, elle pourrait bien finir ses jours en taule pour meurtre, que se soit en cédant à sa partie panthère et qu’elle éventre le premier venu, ou bien qu’elle tire dans un excès de rage... Autant poser ce putain de flingue et se barrer en courant si elle tenait à ça petite vie tranquille *tousse* au pensionnat. Ça lui apprendra à vouloir se mêler de tout. N’aurait-il pas suffit qu’elle attende sagement que ces bandits prennent leur frics et se cassent ? Non, apparemment très peu pour elle.

« Eh toi pose ce flingue ou j’bute ce gosse ! »

Un mec par terre, l’autre avec un flingue contre la tempe, et un troisième qui s’incrustait après avec attirer un gosse d’une dizaine d’années près de lui. Et pas pour lui faire un câlin. Faut pas trop rêver. Lui foutre un couteau sous la gorge, ça c’était nettement plus fun. En voila un qui avait tout compris à la vie. Finalement Lizzieste avait le choix... Poser l’arme, ce qui sauverait le gosse, et retourner s’asseoir avec les autres contre le mur. Ou bien le laisser se faire buter, massacrer l’autre mec par le même occasion et se casser en courant pour pas se faire tuer à coup de couteau à son tour...
Notre demoiselle soupira et resserra sa prise sur l’arme, un petit sourire aux lèvres. T’façon elle le connaissait même pas ce gosse...

« 'Men fou c’pas mon gosse. Ça s’trouve ses parents seront contents de plus l’entendre chialer. »

Bon ok... c’était pas forcement très sympas... Mais avait-elle l’habitude d’être gentille ? Seulement si le mec avait une boite de cookie dans sa veste, or elle en doutait. Mais notre demoiselle espérait quand même que son coup de bluff marche... Voir un gamin se faire trancher la gorge, très peu pour elle. Un petit sourire triomphant apparut sur ses lèvres, en voyant l’agresseur hésitait. Elle eu tout juste le temps de disparaisse à nouveau au yeux de tous avant pointer son flingue au niveau du genoux du mec tenant l’otage et de tirer. Un cri de douleur retentis, suivit des pas du gamin qui fila se réfugier dans les bras de ses parents. Bon, encore un qui se roulait par terre, se tenant le genoux ensanglanté entre les mains.
Malheureusement, Lizzieste n’avait pas trop eu le choix, et avait préférait tirer sur celui qui détenait le gamin, laissant ainsi le champ libre à l’autre qui se retourna pour lui foutre un coup de poing au ventre, qu’il ne loupa pas. Se pliant de douleur, notre demoiselle en eu cette fois assez, et s’autorisa à prendre sa forme hybride. Tant qu’elle ne devenait pas entièrement animal, elle espérait ne pas perdre le contrôle.

Bref, ce fut finalement une jeune femme avec deux petites oreilles noirs et une queue de félin ainsi que des griffes et des crocs un peu plus allongés qui se retrouva face aux bandits. Grognant de douleur, elle finit par se relever et attrapa son agresseur par le coup, lui plantant ses griffes dans la peau d’ou perlait déjà quelques gouttes de sang. Tel un pauvre petit lapin effrayé, il gémit et implora qu’il la laisse en vie. Il était apparemment persuadé que notre demoiselle ne ferait qu’une bouché de lui...
Franchement, elle n’avait jamais tué personne et ne risquait pas de commencer maintenant !
Pour son plus grand bonheur, deux jeunes lui vinrent en aide et s’occupèrent de le retenir. C’était pas trop tôt... Fallait pas croire qu’une jeune femme seule et parfaitement innocente - Si si - allait s’occuper toute seule de six mecs armés... Elle était pas Superman quoi.

Bref, avec deux gars à terre et un autre hors jeux, Lizzieste n’en comptait plus que deux dans la salle. Un armée, occupé à remplir un sac de billet au coté du caissier terrifié, et un autre qui s’approchait à grand pas, un couteau brandit en avant. Pour le coup la jeune femme préféra se camoufler une nouvelle fois. Et peu importe que certains trouvent ce pouvoir lâche.... mieux valait d’abord sauver sa peau, et après penser à être courageux quoi...
Et d’ailleurs ou était donc passé Shin ? Fallait pas la prendre pour une héroïne ! S’il ne revenait pas elle se casserait sans lui...



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Dim 17 Nov - 17:01

En fin de compte, toute cette mise en scène n avait servi qu'à mettre hors d état de nuire qu'un seul des bandits... Pfff.. Bon au moins il avait pu se transformer, ne serait ce que quelques instants, mais voila. Ça lui avait rendu service, sinon il aurait dévoré le pauvre mec et il aurait eu des problèmes. Il remit son pantalon et se dépêcha de rejoindre les autres dans le bar. Avant de rentrer dans la salle, Shin renifla une fois, histoire de sentir l odeur de Lizzy. D un côté, il s en voulait de l avoir laissé avec les autres. Il aurait pu en prendre deux ou trois à lui tout seul. L odeur de Lizzy était bien présente, ainsi que celle des balles de pistolets. Il y avait donc eu des échanges de coups de feu. Et il n avait rien entendu, trop occupé à se concentrer sur sa proie...
Secouant la tête, il rentra dans la salle, se rhabillant en même temps. Il plaqua ses mains derrière sa tête et se faufila dans la foule, cherchant lizzy du regard. Comme il ne la trouva pas, il se dit que c etait un de ses tours, comme il l avait vu un petit peu avant. Elle était la, dans la salle. C etait un bon point. Il restait 2 vilains bonhommes. Un braquant le caissier avec un flingue et un sac, l autre se déplaçait vers un coin de la salle, ou se tenait des clients appeurés.
Vu sa démarche lente et prudente, il devait se méfier de quelque chose. Son comparse était trop loin et occupé par les liasses de billets que le caissier sortait que par le sort de son pote. Ça laissait une ouverture pour Shin.

Excusez moi

Le bonhomme se retourna et braqua directement son arme sur Shin, l air terrorisé. Pauv petit, il avait vu le diable on dirait.

Vous avez fait tomber ceci.

Shin montrait quelque chose par terre du regard, vu qu'il avait ses mains sur sa tête. Le vilain pas beau baissa sa garde et regarda, laissant le plaisir à Shin de le désarmer, et lui faire un étranglement par la suite. Il relacha sa prise quand mec cessa de se débattre, puis le posa à terre. Il dit ensuite à un client qu il fallait appeler la police, sans se faire remarquer par le dernier. Sur ce, le squale sniffa les alentours et alla vers la ou l odeur de son amie était la plus forte, puis lui glissa un petit mot doux.

On y va ma Belle ? Faut pas trop trainer la, les flics vont débarquer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Mer 20 Nov - 12:40


Tout ça pour une écharpe.





Essayant de se frayer un chemin parmi les otages, Lizzieste comptait bien filer en douce, avec ou sans Shin. Après tout, il n’avait qu’a pas lui fausser compagnie... Et puis peut-être avait-il déjà quitté les lieux en la laissant seule. Elle ne le connaissait pas assez pour en être certaine à vrai dire. M’enfin bref, faisant toujours gaffe à ne pas percuter quiconque, elle cherchait également le jeune homme du regard. Oui parce que se serait franchement pas terrible de se faire chopper juste en bousculant une chaise dans la précipitation... Et la discrétion n’était pas son fort m’enfin bref. Notre demoiselle finit par repérer Shin, trempé, et qui apparemment venait de revenir. La jeune femme retint grimace, bien que personne ne puisse la voir. Est-ce qu’il se foutait de sa gueule ? Allait faire trempette dans la piscine d’en bas pendant qu’elle essayait de pas buter les bandits tout en sauvent sa peau... Oui parce les autres pouvait bien rester ici toute une semaine, se n’était pas vraiment son problème. Bon ok, elle avait ‘’sauver’’ le gosse ... Peut-être son premier acte de gentillesse durant ces dernières années, et encore... Être responsable de la mort d’un gamin, très peu pour elle.

Reportant son attention sur Shin, elle le vit venir à bout d’un homme en cagoule. Poussant un soupire de soulagement, la jeune femme comptait pourtant sortir d’ici le plus vite possible, sa phase de ‘’gentille héroïne’’ venait de s’achever... et avec un peu de chance son coté égoïste réfléchirait à deux fois avant de céder la place au coté ‘’je sauve la veuve et l’orphelin’’ la prochaine fois.

« On y va ma Belle ? Faut pas trop traîner la, les flics vont débarquer. »

Lizzieste ne doutait pas que les bandit aient déjà appeler du renfort, m’enfin il réfléchiraient sûrement un peu avant de passer à l’action en voyant le café déjà bouclé par les flics. Par contre mieux valait pour nos deux lycéens de déguerpir au plus vite. Se faire interroger, voir mis en garde à vue pour en avoir blessé certain, non merci.
Une sirène de police se faisait déjà entendre. C’est qu’ils étaient rapide ceux-là ! Prenant la main de Shin, qui avait bizarrement réussis à distinguer sa présence, -mais pour le coup elle s’en fichait pour le moment - elle l’entraîna vers la sortie sans perdre une seconde. Il restait un mec armé à l’intérieur, mieux valait filer, et c’est se qu’ils firent une fois dehors. Notre demoiselle ne s’autorisa à arrêter de courir qu’après être sure d’avoir mis une distance raisonnable entre eux et le lieu des événements où les flics arrivaient déjà...

Essoufflée, elle grogna de frustration. Encore une fois les événements tournaient de manières bizarre quand Shin était dans les parages. M’enfin bon, il n’avait cette fois pas péter de câble - enfin elle espérait du moins... -  mais il avait fallut qu’une bande de mec armé débarque... Finalement ils ne l’avaient même pas eu leur café, tout comme leur repas dans le resto précédant d’ailleurs. Sans parler de la pluie qui persistait au dessus de leur tête et qui ne prenait pour l’instant pas la peine de s’arrêter. S’esclaffant, la demoiselle se tourna vers son compagnon.

« Quelle journée pourrie, on doit franchement être maudit ! »



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   Mer 20 Nov - 17:46

Bon et bien cette sortie en ville qui au départ n'avait rien d ordinaire s'était transformée en scène de film américain ! La pluie était toujours présente, moins oppressante qu'avant. Lizzy grogna et pesta contre les incidents de la journée, et déclara qu'ils étaient maudits. A ce moment la, Shin aurait bien voulu sortir une phrase bateau, type de tout les dragueurs lourds, à savoir "J aurais été maudit si je ne t'avais pas rencontré ce jour la..." Il se contenta simplement de rire doucement, puis ota sa veste pour la mettre sur les épaules de la jeune fille. Lui, la pluie il s'en foutait. C était de l'eau, son élément. Et puis il avait déjà fait trempette tout à l'heure, donc ce n'est pas un peu de pluie qui allait le gêner.
Il garda néanmoins son écharpe, parce que faut pas oublier qu'il venait de tomber malade. Jouer au gentleman ok, mais faut prendre soin de soi aussi. Il lui prit la main et l entraîna dans les rues dénuées de monde, chacun était déjà rentré au chaud.

Finalement, on aura pu que faire une ballade en fait. Et un peu de shopping. Tu veux aller quelque part, continuer à marcher ou rentrer au pensionnat ?

Le jeune homme était bien avec elle, il sentait qu'ils se ressemblaient au fond. Il tenait absolument à ce qu'ils continuent leur marche, afin d'obtenir des infos en plus sur elle. Enfin, ça c'était ce qu'il voulait. Elle, que voulait elle faire ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Tout ça pour une écharpe [libre] FINI   

Revenir en haut Aller en bas
 

Tout ça pour une écharpe [libre] FINI

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 2Aller à la page : 1, 2  Suivant

 Sujets similaires

-
» Jouer pour passer le temps [Libre ]
» Petite promenade pour se détendre (libre)
» Tout ça... Pour ça?! [PV Drago Malefoy]
» Maintenant que tu sais tout de moi, dis moi tout de toi | Hayden [Done.]
» Tout ce qui doit arriver arrivera, quels que soient vos efforts pour l'éviter. Tout ce qui ne doit pas arriver n'arriveras pas, quels que soient vos efforts pour l'obtenir. — Libre.

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Salle de repos :: Archives :: RPS Terminés-