Pensionnat Phoebe V.2
 

Partagez | .
 

 Les poesies d' Alyamina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rebelle

avatar


Messages : 108
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 21
Localisation : La derrière ! Raté ! Essaye encore !

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Chouette effraie
Information:

MessageSujet: Les poesies d' Alyamina   Ven 1 Nov - 20:24

Je veux vous faire partager certains de mes poèmes. Je commence avec mon premier. Celui qui me touche le plus


L'enfant maltraité ?



Un enfant c'est un cadeau,
Certainement pas un fardeau.
Encore moins un objet,
Qu’ on a le droit de frapper.

C'est une des pires horreur,
Que de taper un cœur,
Si tendre si joli,
Que cet être si petit.

Toi qui a brutalisé
Ce petit être parfait!
N'as-tu point d'honneur,
Pour toucher ce bonheur?!

Et cet ange, as-tu pensé,
A ce qu'il ressentait?
Il ne voudrai sûrement,
Ne plus être cet enfant.

Mais il s'accroche
Il devient plus fort.
Car il sait que tu as tort.

Un jour il retombera sur toi,
Mais bien sur tu ne comprendra pas.
Alors son enfance sera venger.
Mais il ne sera pas près d'oublier...

Et si un jour il te vient à l'idée
De refaire et de tout recommencer
La prochaine fois tu sauras,
Qu'il aurais put être toi.

Réfléchi bien à cela
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 108
Date d'inscription : 23/09/2013
Age : 21
Localisation : La derrière ! Raté ! Essaye encore !

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Chouette effraie
Information:

MessageSujet: Re: Les poesies d' Alyamina   Ven 1 Nov - 21:22

La danseuse

Elle virevolte en tous sens de sa grâce silhouette
Détaché à l'air libre ses longs cheveux d'or
Comme des oiseaux prennent leurs essors
S'envole avec eux d'une merveilleuse pirouette.

Elle tourbillonne et ne s'arrête plus
Tout en chantant elle ne voit plus
Que des hommes et des femmes
L'admirent comme des flammes.

Une douce mélodie résonne
Et dans les cœurs frissonnent
Une voix belle et cristalline
Qui appartient à cette jeune fille.

Ses gestes sont imprégnés de bonté
Et tout le monde ne pense qu'à l'admirer
Tout en espérant immortaliser.
À jamais ce moment de gaîté.

Quand enfin elle comprend
Que le comité s’émerveillant
Ne la lâche pas des yeux
S'invite à valser avec eux

Et c'est ainsi jusqu'au bout de la nuit
Que danse et chante tous avec envie.
Mais quand arrive le doux matin;
Tous ces gens se quitter sans entrain.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
 

Les poesies d' Alyamina

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» INTERVENTION DE MME RAMA YADE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Salle de repos :: Dans le pays du flood :: Galerie-