Pensionnat Phoebe V.2
 

Partagez | .
 

 Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elève Anglais

avatar


Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 21
Localisation : Quelque part, sûrement entrain de tuer le temps

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Aérien, Corneille Noire
Information:

MessageSujet: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Ven 14 Fév - 21:18

Ses mains fouillaient dans sa poche pour y retrouver le papier froissé. Assis sur sa valise en plein milieu du couloir, il ne souhaitait pas trop s'attarder dans une telle posture. Vraiment, cela ne pouvait tomber que sur lui, se perdre. Après tout, il était clairement indiqué que l'accueil se trouvait dans le hall, et il avait tout de même réussi à finir autre part dans ce grand pensionnat. Bon...le papier...alors...

La brochure parlait du pensionnat, donnait un plan général ainsi que certaines consignes. Luan espérait juste qu'il n'était pas tombé dans une zone interdite aux élèves...bah, pourquoi y pensait-il, au vu de comment il était chanceux aujourd'hui. Le jeune pensionnaire soupira. C'était bien sa veine. Sa soeur était partit devant lui, excitée, et lui avait prit son temps...elle était vraiment plus organisée que lui...plus chanceuse aussi. Enfin...

Descendant de son "trône", il rangea le papier, remit son sac sur ses épaules, soupira une nouvelle fois sans se plaindre de sa malchance, et décida de frapper à la première porte venue, traînant sa valise à la main. Son poing rencontra trois fois le bois de la porte. Puis le temps passa. Une paire de seconde. Puis tout un groupe...de trente environ. Personne. Nouveau soupir. Si cela continuait comme ça il arriverait à l'accueil à la nuit tombée. Mais peut-être que tout n'était pas perdu. Peut-être trouverait-il quelqu'un qui pourrait l'aider. Après tout, ce pensionnat, aussi grand soit-il, ne pouvait pas être désert! . . . Si?

S'est au moment de se remettre en route qu'il ressortit le papier pour étudier plus en détail le plan. A vrai dire, il marchait tout en regardant le plan et en tenant sa valise de l'autre main. Cliché, comme situation? Presque. Ce qui aurait peut-être mené sa journée à un nouveau niveau de malchance, c'était la rencontre de quelqu'un. Le genre de rencontre plutôt involontaire, quand on rentre dans quelqu'un sans l'avoir vu...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Ven 21 Fév - 20:05



Un nouveau

Vendredi, un jour où les pensionnaires attendaient impatiemment la fin des cours afin de pouvoir être en week-end. Les fêtes, les sorties, tous ces divertissements n'attendaient plus que les étudiants, or, pour le jeune prince, il fallait encore travailler. Depuis un certain temps, celui-ci partait dans une des salles secrètes afin de réfléchir. Il y avait toujours une solution pour tout, hélas ses rebelles n'étaient guère assez actifs. Beaucoup trop d'inactivité selon lui, il fallait donc des plans pour un événement important dans l'année. L'ennemi était encore inconnu, le démasquer était sans doute trop tôt pour le moment. Seule la patience allait résoudre ce problème pour le chef.

Un livre dans la main, celui-ci étudiait Roméo et Juliette. Rien de mieux que d'étudier du Shakespeare en anglais, enfin après ce n'était guère son style de livre, mais en tant que prince charmant, il jouait son rôle à coeur. Donc au fond de lui, le rebelle y prenait goût, lire ce genre de livre n'était pas si déplaisant et puis cela améliorait sa façon d'agir, mais surtout sa culture.

Son corps traversait plusieurs couloirs. Il était déjà quatorze heures de l'après midi, l'albinos avait déjà assisté à un cours à treize heures avant de manger. Normalement celui-ci devait se diriger sur un autre, mais grâce à un malentendu avec un surveillant, il a été choisi pour accueillir un nouvel élève. Une fille ? Un garçon ? Aucune idée, mais la prochaine fois que Shion le reverrait il ne le larguerait plus jamais en cajolant ses demoiselles. Comment pouvait-il refuser une telle corvée devant ses princesses ? Aucune chance, cette tâche lui a donc été destiné et il devait la terminer au plus vite.

Une fois dans le hall, celui-ci s'aperçut que le nouveau n'était point là. Non... Comment pouvait-on se perdre alors que le hall était la première salle qu'on voyait en traversant les portes ? Encore un tête en l'air... Enfin, le pensionnaire pouvait toujours trouver quelque chose d'intéressant chez lui. Hélas, il fallait partir à sa recherche. Avant, il se décida de poser son sac à dos dans sa chambre afin d'être tranquille. Par chance il allait sans doute le rencontrer en route.

Le jeune homme marchait finalement dans les couloirs du dortoir. Celui-ci s'approcha petit à petit de sa porte, jusqu'à ce qu'il heurta une personne. Pourtant il n'était pas petit celui-là, mais il avait l'air un peu plus jeune. Par pure réflexion, Shion se souvint qu'il ne l'avait jamais croisé auparavant, de plus qu'il y avait une valise non loin de lui. Enfin, sa proie sous ses yeux, le jeune prince sourit de plus belle comme il le faisait d'habitude. L'illusion, un art magnifique qu'il est dur de s'en sortir. Sa main se posa rapidement sur son épaule.

« Bienvenue ! Je te cherchais je suis ici pour t'accueillir à la demande de la vie scolaire. »

Une voix chaleureuse, un sourire magnifique, un visage sublime, rien de mieux pour amadouer le nouveau. Il enleva rapidement sa main de son épaule et l'observa droit dans les yeux, espérant de ne pas le terrifier. Même si au fond de lui il voudrait vraiment le traumatiser.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 21
Localisation : Quelque part, sûrement entrain de tuer le temps

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Aérien, Corneille Noire
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Dim 2 Mar - 18:07

Un choc le fit reculer. Pour une fois, juste une fois il aurait aimé avoir tord. Voilà qu'il était rentré dans quelqu'un comme le maladroit qu'il était. Sa tête se releva pour mieux observer la personne a qui il allait présenter ses excuses. Une main se posa sur son épaule et une voix chaleureuse l'accueillit alors qu'il voyait désormais son interlocuteur : Un garçon, a peu près son âge quoi qu'un peu plus vieux, peut-être. Cheveux blancs, yeux étranges, entre le rouge et le magenta, un visage souriant, une beauté étonnante et...

Son nez fronça légèrement et ses yeux se plissèrent d'eux même sans qu'il put y faire quoi que ce soit. C'était une réaction qui semblait presque naturelle. C'était...une impression, oui, c'était le mot. Une "odeur" de faux, quelque chose de faux...il n'avait jamais ressenti cela avant, mais...il savait qu'il y avait quelque chose, quelque chose de faux. Encore fallait-il savoir quoi. Mettant cette impression de coté il prit un air désolé et répondit doucement :

-M...merci je me suis un peu perdu. Et...désolé de vous être rentré dedans, j'étais justement entrain d'essayer de me repérer.

Son regard continua ses observations. Le style vestimentaire du garçon qui était chargé de son accueil était sympathique, agréable...a vrai dire, tout chez lui pouvait presque être qualifié de parfait et d'incroyablement beau. Sauf ce petit quelque chose. Cette impression dont il n'arrivait pas à se débarrasser. Enfin. Luan détourna le regard, gêné de se trouver dans une telle situation. Sa sœur devait sûrement avoir finit toutes les formalités de son coté et comme d'habitude elle allait encore lui faire la morale concernant le fait d'avoir la tête dans les étoiles même en plein jour. Ah...vraiment, il pouvait vraiment être bête parfois.

-Vous avez du me chercher dans l'établissement. Excusez moi encore pour le dérangement, je me perds souvent quand je ne sais pas où je vais.

Puis il porta sa main jusqu'à celle qui lui tenait l'épaule...et se contenta d'essayer de la serrer. Ce n'était pas son genre d'être...comment dire...tout à fait "proche" de quelqu'un qu'il ne connaissait pas. Il était malheureusement lié au triste flot des formalités, de certaines règles...ou peut-être du respect tout simplement, et c'était peut-être ce qui lui avait valut certaine embrouilles avec des personnes un peu moins respectueuse. Néanmoins, alors qu'il serrait cette main inconnue, il espérait que la discussion allait bien se passer. Cela faisait tellement de temps que personne ne lui avait craché dessus, dans tous les sens du terme.

-Je m'appelle Luan Aerewen, enchanté de vous rencontrer.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Lun 3 Mar - 10:50



Luan Luan...

L'étranger s'excusa et le remercia. Ce qui faisait rire dans la tête du prince était que celui-ci essayait de se repérer. Et bien, il était parti se repérer vraiment loin pour finir dans les dortoirs du pensionnat. Il y avait tout de même une belle distance entre le point, où les deux hommes se trouvaient et le hall. Bref il était vraiment perdu, pour le moment il fallait se débarrasser de sa valise. Bien sûr, la clé de la chambre du nouveau était forcément en vie scolaire ou au secrétariat, mais toutes ses pensées disparurent soudainement quand il sentit quelque chose lui serrer la main. Oui normalement, il avait l'intention de l'enlever, mais étrangement, le pensionnaire ressentait cette sympathie. Ah, le nouveau voulait déjà se faire des amis. Il n'était pas timide enfin compte, enfin pour le moment. Avec sa main de libre, Shion tapota gentiment sa tête et retira ses deux mains du fameux Luan. Celui-ci venait de se présenter. Pourquoi ne pas faire de même ? Tandis que l'albinos lui fit signe de le suivre, il commença à prendre la parole.

« Je me nomme Shion Konose, anglais à cent pour cent, enchanté. »

Il était rare que le rebelle ajoutait sa nationalité, mais il arrivait que son nom portait à confusion. Sa famille était vraiment spéciale, même si au final, les gènes japonais étaient assez infimes dans son sang. Pourquoi l'avoir appelé Shion... Enfin il était vrai que s'appeler John Konose n'aurait pas été aussi magnifique. Malgré cette idée de garder le nom japonais durant plusieurs générations, l'étudiant était fier d'être un Konose. Une famille noble, que pouvons nous rêver de mieux ? Les seuls regrets qu'il pouvait avoir étaient le fait qu'une partie de sa famille voulait la paix. La paix dans le monde ? En temps de guerre ? Il fallait arrêter de rêver et surtout arrêter de penser.

Enfin ils étaient devant la porte de sa chambre, le jeune homme sortit sa clé et l'ouvrit. Sa main poussa la porte doucement. Une fois que celle-ci était ouverte à l'intégralité, il entra en disant au nouveau de venir. Son sac fut soigneusement posé sur une chaise face au bureau. Son regard se posa finalement sur Luan.

« Tu peux laisser ta valise ici afin de faire la visite. Ah, tu peux aussi me tutoyer... Généralement c'est moi qui vouvoie, mais je ne voulais pas te mettre dans l'embarra. Tu es au Pensionnat Phoebe essais déjà de te sentir comme chez toi. »

Cela lui faisait vraiment bizarre d'entendre quelqu'un le vouvoyer sans que lui ne le fasse. En se souvenant bien, c'était l'un de ces surveillants qui lui avait demandé de ne pas mettre les nouveaux dans l'embarra en parlant tel un prince. Il était vrai que contrairement avec les filles, c'était des yeux pétillants qui craquaient pour lui.

Une fois en dehors de la chambre, le pensionnaire verrouilla sa porte et observa l'adorable étranger.

« Si tu as des questions je t'écoute. On va d'abord chercher la clé de ta chambre, ainsi on pourrait voir ton emploi du temps ta classe etc. Ensuite je te ferai une visite assez rapide des lieux et... »

- Shion ! Élisabeth veut te voir, elle est déjà devant la porte, je me demande ce qu'elle veut encore bonne chance.

Élisabeth... Une des plus grande fan du Prince Charmant. Elle tombait vraiment au mauvais moment celle là. L'envie de quitter les dortoirs avait disparu. Il observa le jeune homme aux cheveux gris et écouta son ami lui souhaiter la bienvenue avant de repartir. L'albinos demanda au nouveau encore une fois de lui poser des questions de toute sorte avant de sortir du dortoir.


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Japonais

avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 08/03/2014
Age : 18
Localisation : Toujours près de Shion. ♥

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t183-martel-hiroya-finish#1008
Race : Neko ▬Terrienne
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Dim 9 Mar - 18:10

Il était 13h30 quand Martel franchit la porte d'entrée du pensionnat. D'un pas assez mou, elle se dirigea dans le hall, dans l'espoir de n'y trouver personne. Elle remplissait ses dossiers d'inscriptions lorsqu'elle vit un garçon aux cheveux blancs et à l'attitude étrange. Trop beau pour être vrai. Nan, il y avait du faux dans son attitude. Même le garçon le plus gentil du monde ne pouvait pas être comme ça...

Elle le vit se diriger dans les couloirs, et sans gène, elle se mit à le suivre. Il s'arrêta devant sa chambre. Martel attendit patiemment, se disant qu'il fallait mieux ne pas tenter le diable au cas où. Elle s'adossa contre un mur, lorsqu'elle vit le jeune garçon reprendre sa route en direction des dortoirs. Bizarre, il ne se retourne même pas pour savoir si quelqu'un le suit. Peut-être qu'il le savait déjà. Martel reprit sa route elle aussi, mais décida d'enlever ses chaussures, pour lui permettre de marcher plus rapidement sans se faire repérer.

Une visite du Pensionnat ? Elle en était heureuse. Mais ce jeune l'intrigua. Plus elle s'approchait de lui, plus son air faux grandissait, et plus elle sentait son cœur chavirer. * Tiens, c'est lui le nouvel étudiant égaré ? *

Plus tard dans la conversation, une personne heurta Martel et la fit tomber par terre. Vu le boucan qu'elle avait fait en tombant, le fameux "Shion" et l'autre pensionnaire ont du l'entendre. Toute honteuse, Martel rougit, en espérant ne pas avoir l'air idiote pieds nus, ses chaussures deux mètres plus loin. Elle voulait se relever pour décamper au plus vite, mais ses maudites jambes refusèrent de bouger.

« Oh non... pas... vrai.... mes jambes... »

Elle insistait du regard vers les garçons pour leur demander de l'aide. Voyons si Shion pouvait ne pas trop montrer son côté faux.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 21
Localisation : Quelque part, sûrement entrain de tuer le temps

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Aérien, Corneille Noire
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Lun 10 Mar - 13:27

Shion Konose...drôle de nom. C'est vrai que cela sonnait drôlement japonais, pour quelqu'un qui faisait partie des "anglais" du pensionnat. La différence pouvait être grande, quand on y pensait. Avant de venir ici, il avait étudié beaucoup sur le pensionnat, son histoire. Après tout, les élèves japonais devaient avoir vécu tellement de choses, et avoir subit une telle peine quand...ah! Luan s'arrêta net, un peu plus et il allait de nouveau rentrer dans son guide. Celui-ci ouvrait la porte d'une chambre, sûrement la siennes, pour y entrer. Luan le suivit. Par politesse, il ne s'attarda pas sur les détails de la chambre, si ce n'est le bureau, une chaise ici...le jeune homme aux cheveux blanc lui indiqua qu'il pouvait laisser ses affaires ici en attendant d'avoir sa chambre. C'est ce qu'il fit...enfin il pouvait se délester de cette valise qui pesait une tonne. Puis Shion lui indiqua qu'il n'avait pas besoin de le vouvoyer, vu que c'était normalement à lui de le faire. Le garçon aux cheveux gris tenta de répondre à cela par un sourire, mais seul un rictus parvint à s'étirer au bout de ses lèvres. Se sentir comme chez-lui...oui...sûrement.

-D'accord.

Les deux jeunes hommes sortirent à nouveau, et alors que Shion lui expliquait comment la visite du pensionnat allait se dérouler et ce qu'ils allaient faire, quelqu'un vint les interrompre. Un ami à Shion sûrement, qui le salua et lui souhaita la bienvenue après avoir délivré son message. Une fille du nom d'Elisabeth semblait chercher le garçon aux cheveux blanc. Celui-ci ne laissa rien paraître...étrange. Puis il repartit pour sortir des dortoirs. Luan se laissa guider. Même si il lui avait indiqué qu'il pouvait tout à fait poser des questions, aucune ne lui venait à l'esprit pour le moment, et puis...il ne voulait pas le déranger pendant sa visite. Mais ses pensées étaient dédiées à autre chose...à ce parfum de faux qu'il n'arrivait pas à identifier. Soudain, une autre sensation, étrange elle aussi. Le garçon aux cheveux gris s'arrêta, tourna la tête pour regarder derrière lui...personne. Mh...bien vite, il rattrapa son guide cependant...

Ils entendirent un bruit sourd. Un bruit de chute, pour être exact. Une jeune fille venait de tomber, il ne savait pas trop pourquoi, même si une ombre fuyante et incroyablement pressée s'en allant au loin laissait deviner la raison. Sans tarder une seconde, et également car la pauvre semblait ne plus pouvoir se relever, il se dirigea vers elle. Son âge était assez difficile à déterminer, peut-être 14 ans... dans les environs. En tout cas elle devait s'approcher de l'âge de sa soeur. Elle était pieds nus, ce qui était d'autant plus étrange. Et elle les regardait, lui et Shion, d'un air insistant. Pas besoin de ce regard, Luan était déjà entrain de lui tendre la main pour l'aider à se relever. Malgré tous ses efforts pour sourire, son visage était resté neutre, incroyablement vide d'émotion. Enfin...

-Ça va?

Pas de questions, pour le moment, cela aurait été trop..."rapide", à son avis. Surtout qu'elles commençaient à affluer. Comme, par exemple, le fait qu'elle soit dans ce qui semblait être l'entrée (Ou sortie?) des dortoirs masculins. D'après les règles qu'il avait lut, c'était interdit. Déjà, la relever, les questions viendraient après, d'autant plus que Shion allait sûrement en poser beaucoup plus que lui n'en poserait.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Mar 11 Mar - 11:58



Une nouvelle de plus?

Le Prince Charmant était prêt à écouter toutes ses questions. Hélas un bruit sourd se fit entendre non loin de la sortie du dortoir. Il tourna lentement sa tête et vit une demoiselle à terre. Elle était jeune, elle devait avoir au moins quinze ans. À ce moment-là, l'albinos se souvint de son passé. Il était vraiment un jeune garçon adorable, mais cela n'était point suffisant pour avoir une grande partie des filles du pensionnat. C'était pour cela qu'il avait décidé d'utiliser son don pour avoir une autre apparence et ainsi pouvoir se couvrir. Avec quelques modifications sur sa fiche dans l'administration durant une de ses infiltrations, il avait réussis à expliquer pourquoi ce brutal changement.

Bref, revenons sur la petite. Luan était déjà devant elle en train de lui tendre la main. Shion s'approcha donc avec un sourire chaleureux. Il se courba légèrement et commença à parler en jouant son rôle de prince à la perfection.

« Une demoiselle s'est perdue dans les dortoirs des hommes ? Vous...»

Il n'avait pas le temps de finir sa phrase. L'étudiant se redressa et vit Élisabeth ouvrir la porte. Elle entra rapidement et courut vers le rebelle d'un air inquiet. Elle avait ignoré la jeune fille à terre.

« Shion Shion ! Tu vas bien ? J'ai entendu un bruit et je me suis inquiétée... »

Le prince posa ses épaules sur la belle lui disant de se calmer. La groupie inspira et expira plusieurs fois avant de regarder la jeune fille sans chaussure d'un air hautain. Elle la suspectait puisque que la blonde était au sol. Le pensionnaire prit donc le temps, que rien ne s'était passé, elle était tombée à cause de quelqu'un d'autre. Même si Élisabeth comprenait la situation, elle ne pouvait accepter la pauvre demoiselle au sol. L'adolescent embrassa donc tendrement sa joue et lui expliqua qu'ils se reparleront un autre jour, sachant que ce qu'elle devait dire n'était guère important.

Enfin l'arrivante partait. Le prince reposa ses yeux sur les deux étrangers et sourit légèrement.

« Désolé c'est une de mes fans les plus possessives... Ah, douce rossignol vous êtes nouvelles vous aussi ? Si c'est le cas je peux aussi vous faire la visite de l'établissement...»

Vue comment les choses étaient parties, Shion devait prendre ses responsabilités. Hélas être populaire dans un pensionnat n'était pas toujours aussi facile. Surtout quand des groupies du genre d'Élisabeth cherchant à garder le prince que pour elles. La notion de partage entre elles n'était pas totalement respecté. L'adolescent allait devoir en parler avec elles... Une grande réunion avait trois quart des filles du pensionnat. Intéressant non ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Japonais

avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 08/03/2014
Age : 18
Localisation : Toujours près de Shion. ♥

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t183-martel-hiroya-finish#1008
Race : Neko ▬Terrienne
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Mar 11 Mar - 20:14

Lorsqu'elle vit l'un des deux garçons s'approcher d'elle, Martel fut soudain rassurée.

-Ça va?

On lui a adressé la parole ? Cela faisait si longtemps. Depuis peu de temps qu'elle était ici, les gens n'arrêtaient pas de la mépriser pour on ne sait quelle raisons. Mais revenons à nos moutons. Deux personnes aussi renfermées au même endroit ?

« Oui, je crois... C'est étrange..., notre courant passe bien. Comme quoi moins et moins est égal à plus. »

Seule Martel, ou éventuellement moi sa narratrice, peut comprendre ce qu'elle veut dire. Deux êtres renfermés sur eux-mêmes, qui se rencontrent et se parlent. Disons qu'on voit que ce genre de personne n'a plus autant de mal à "parler", qu'avec les autres.
Martel prit sa main, et se releva. Son regard assez curieux, évaluait la personnalité de Luan.

« Tu t'es fabriqué une nouvelle personnalité pour pouvoir garder le contact avec les personnes de l'extérieur ? Alors mes calculs sont justes. Seulement.... si les gens te voient avec ta "vraie" personnalité, n'aurais-tu pas peur qu'ils te rejettent soudainement ? Moi c'est ce que je crains... Je déteste la solitude, mais tout le monde à l'air de me détester ici, donc bon.... »

Elle n'eût pas le temps de finir sa phrase que Shion vint à sa rencontre :
« Une demoiselle s'est perdue dans les dortoirs des hommes ? Vous...»

Sa phrase résonnait dans l'esprit de Martel, le temps qu'elle réalise qu'elle allait devoir donner des explications, le seul mot qui en sorti fut :

« Merdum ! Euh... enfin... je.... »

Un autre bruit survint. Ce fut encore Elizabeth, "terrorisée" par le fait que Shion ait pu être blessé. * Qu'est-ce qu'elle peut être fatigante celle-là ! Je sens que je ne vais pas la supporter longtemps... *

Shion lui dit au revoir à sa façon, c'est à dire d'un air charmeur mais faux ! Horriblement faux !
« Désolé c'est une de mes fans les plus possessives... Ah, douce rossignol vous êtes nouvelles vous aussi ? Si c'est le cas je peux aussi vous faire la visite de l'établissement...»

T'es pardonné, c'est bon. Faut dire que Shion a un certain charme quand même. Martel ne pu s'empêcher cette petite remarque pour le mettre mal à l'aise :

« Je suis sûre que derrière ces cheveux blancs, tu es tout aussi beau ! »

Au fond, Martel l'aimait bien ce Shion, car elle sait que dans sa grande lumière, il y a une énorme part d'ombre, mais que dans cette vraie par d'ombre, il y a de la vraie lumière. Comment finir philosophiquement n'est-ce-pas ? Luan tant qu'à lui, Martel l'aimait bien, et comptait bien l'aider à enlever ce voile.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 19
Date d'inscription : 12/01/2014
Age : 21
Localisation : Quelque part, sûrement entrain de tuer le temps

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Aérien, Corneille Noire
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Mer 12 Mar - 19:47

Sa main tendue fut prise, après une réponse de la jeune fille au sol, qu'il aida à se relever, toujours avec ce rictus qu'il n'arrivait pas à changer. C'était ainsi, bloqué...et puis, elle se mit à le regarder bizarrement, comme on étudierait une chose à laquelle on découvrirait des cotés cachés. Les mots, les phrases qui furent prononcés après le transpercèrent, littéralement. Nouvelle personnalité? Vraie personnalité? ...Un flot de questions se déversa dans son esprit. Pourquoi? Comment? Malgré tout...cela ne l'avait pas tout à fait déstabilisé. Le jeune homme avait juste arqué un sourcil, pour ne montrer que son étonnement même si il était..."touché". Shion intervint avant lui, mais il se fit interrompre par la fameuse Elisabeth qui lui semblait bien bruyante...et beaucoup trop possessive.
Au bout d'un moment il la renvoya a sa manière. C'est à dire celle d'un prince. Alors, juste après qu'elle ait fait une remarque à Shion, Luan vint lui murmurer à l'oreille, et peu lui importait si cela n'était pas discret, tant que l'autre n'entendait pas, car il se doutait des capacités que détenait la fille :

-Tes calculs auraient été juste...si seulement le nombre qui me représentait n'était pas aléatoire. Je ne peux moi même pas répondre à tes affirmations.

Et sans attendre une réponse, il s'écarta, se détourna, regarda a coté. Car, au delà du fait d'avoir révélé ce dont il n'avait pas envie de faire part, outre le fait que cette jeune fille devait "lire" en lui...il réfléchissait. Qui était-il, au fond? Qui était-il ici? Dans ses rêves, là où personne n'allait, là où il n'avait jamais fait entré personne, pas même sa soeur qui était sa proche confidente...il était ce qu'il avait envie d'être. Mais ici...ici, et depuis peu, il était quelqu'un, sans savoir ce qu'il avait envie d'être, ce qu'il avait envie de devenir. Le douloureux souvenir de son action "cauchemardesque" revint à son esprit...et ce cauchemar qu'il faisait depuis lors. Lui, sous forme humaine ou animale, et cette cage. Cette éternelle cage entourée de chaînes et cadenas qui abritait une ombre aux yeux rouges luisants dans la pénombre. Là où il retournait toujours...Non. Cela ne pouvait être lui, il n'était pas comme ça. C'était seulement parce qu'il avait été dos au mur à ce moment. Seulement...

Son visage s'assombrit, son expression neutre se dissipa un instant sans qu'il ne s'en aperçoive. Quelque part elle avait raison. Ce qu'il pouvait définir comme lui même, ce n'était qu'un masque, une illusion, grise, noire et blanche à la fois. Quelque chose que lui même ne pouvait...ou n'avait pas envie de définir. Quelque chose de trop compliqué pour qu'il s'en préoccupe. Un soupir...oui, vraiment, c'était bien compliqué. Trop compliqué. Puis, il se redressa, son visage reprit cette expression neutre dont il ne pouvait plus se passer pour masquer cette faiblesse...

Aucun d'eux ne semblait avoir surpris ce court moment d'absence. C'était tant mieux...tant qu'il pouvait garder ce masque gris, ni vraiment fermé, ni vraiment ouvert, il n'avait pas à s'aventurer là où il ne voulait pas. D'ailleurs, il espérait que cette fille ne tenterait pas de s'aventurer là où elle ne devait pas. La moindre des choses quand on sait voir au travers des trous des serrures cachant la vraie nature de l'âme, c'était au moins de savoir garder les secrets qu'elle renferme...même si il pouvait comprendre en partie le fait qu'elle soit aussi directe. Enfin...la siennes était bien compliquée. Que venait-elle de dire en fait? Ah oui, que derrière ces cheveux blancs il devait être aussi beau. Voulait-elle dire par là que son esprit ou que son âme lui semblait belle? Sûrement, si c'était bel et bien son don. Luan observa la scène sans mot dire.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   Jeu 13 Mar - 20:30

La suite du rp se trouve ici
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Nouveau départ...nouvelles têtes...et obligatoirement perdu [Libre]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 01. Episode n°1 ; Un nouveau départ
» Petite Ode ○ La chanson du désespoir où la mélodie d'un nouveau départ ?
» Une fin signifie seulement un nouveau départ...[Mahiru et Dan]
» A l'aube d'un nouveau départ [AJ Lee]
» Besoin d'un nouveau départ

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Dépendances. :: Les dortoirs :: Dortoir Loaghtan-