Pensionnat Phoebe V.2
 

Partagez | .
 

 Alone Swarch ▽ le monde t'a tout filé, t'avais rien demandé. [fini !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Personnel

avatar


Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Oumu - Perroquet
Information:

MessageSujet: Alone Swarch ▽ le monde t'a tout filé, t'avais rien demandé. [fini !]   Mer 12 Mar - 1:39

alone swarch
22 ans ; né le 19 octobre ; personnel ; informer ; bisexuel a tendance blonde (faites attention) ; yajuus aérien ; oumu bleu (perroquet ara bleu) ;

DON - texture de l'air.
tel le bouclier d'un chevalier, il manie son don avec l'élégance d'un phacochère depuis quelques années déjà. Que ce soit pour des portes-valises ou le bouclier suprême des batailles de bouffe durant une bonne partie de sa scolarité. L'air se compresse sous ses désirs, jusqu'à former un mur imperceptible visuellement. Comme de la magie, il peut tenir en lévitation et servir de parapluie. Il a une bonne endurance et tout ceci ne lui demande pas vraiment de concentration mais en grande dose, bonjour les maux de tête. De plus, l'air solidifié peut prendre une forme arrondie mais ne peut se plier. 

+ invisible
+ lévitation
- fatiguant à la longue
- c'est une grosse merde en maîtrise de don, tout simplement.


dossier du pensionnaire
Canard ou Mouton ? je suis un oiseau. par logique, je dois dire canard.
Viande ou poisson ? désolé, je suis végétarien !
Si vous étiez un légume ? écoute, j's'rais juste con et muet. sourd et aveugle aussi, mais c'est une parenthèse, hein.
La couleur de votre serviette ? bleue avec des trains.
Vos phobies ? ne pas réussir a sortir avec trois meufs en même temps avant ma mort ? nan, j'déconne. haha.
Si on vous annonce que vous mourrez dans moins de 5 minutes ? j'peins le soleil de la paix sur un mur et je bois comme un trou.
Vous dans quinze ans ? je veux un couple stable, une famille et avoir l'impression d'être satisfait de mon parcours.

description
Ange bleue, bombe bleue plutôt. Dans ses années au pensionnat phoebe japonais, il avait pour l'habitude de ne pas passé incognito. Au contraire, il était même assez populaire et une bonne partie des gens savait qui il était. Très bruyant, l'étrange couleur naturelle de sa chevelure ne passait pas inaperçue, d'un bleu électrique du à ses gênes d'Oumu pur. D'ailleurs, la couleur, il en raffole et envie à la folie ses compères d'espèce aux couleurs rayonnantes. Mais les colorations, il s'y connait. D'un bon mètre 90, il n'a jamais été complexé par sa taille même s'il doit se baisser un peu parfois pour passer les portes. Depuis sa migration forcée, il est devenu plus calme, plus posé. Ses sourires, constants autrefois, sont toujours là mais il rayonne moins. A moitié en deuil peut-être. Après tout, il a perdu tellement d'êtres chers à ses yeux.

Il n'a jamais eu l'air très sérieux mais pourtant ses manières sont loin d'être irréfléchis. Quoi que, comme tout oumu qui se respecte, il vit pour s'amuser. Il a toujours fait en sorte d'être accompagné - étant une personne qui s'intègre sans aucun problème. Il est doué d'une grande confiance en lui qui lui sert énormément depuis plusieurs années. Son caractère bien dessiné et ses manières sont souvent les mêmes, mais qui s'en lasserait ? C'est un personnage étrange, indéfinissable. Lorsqu'on croit le connaître, il finit par vous étonner de nouveau et ce, à l'infini. 

Ses yeux sont bleus, son regard est doux. Il a cette étincelle qui le rend si vivant tout au fond. Optimisme est sa meilleur arme, même s'il préfère s'avouer franc la plupart du temps - quitte à faire mal, c'est pour le bien alors ça revient un peu au même, non ? Le genre de mec à tout voir en grand. Il vous tendra toujours la main, qui que vous soyez, avec cet affreux sourire aux lèvres qui ne semblent jamais partir au point que s'en soit exaspérant. Et pourtant, Alone connait le noir et ses yeux ont pleuré. C'est une personne à la pensée simple qui ne s'emmêle pas. Ca passe ou ça casse comme on aime le dire. Si vous faîtes mine de partir, il ne sera pas là pour vous retenir car il aime respecter les choix de tous et chacun - que ça l'emmerde ou pas. 

D'ailleurs, les emmerdes, il préfère les regarder de loin. Ce n'est pas un lâche mais la fuite n'est pas un acte dénué de noblesse. C'est une action sage et responsable qu'il applique à la lettre quand il se fout dans la merde. Pourtant, il sait taper - son esprit rebelle de jeunesse l'ayant bien aidé. Ses poings, il les lèvera pour d'autre que lui sans y chercher la gloire. 


histoire
Reira,
Mieux que personne, tu connais ma vie, mes amis, mon histoire, mes amours. Apres le pensionnat, que s’est-il passé ? Bon dieu, j’ai tant de regret sur le cœur. J’en tremble et pourtant, ce jour là j’étais la avec deux enfants sous le bras, un troisième sur les épaules. Ce jour défunt où j’ai vu ma demeure brûler sous mes yeux. Mon seul chez moi. Oh, Reira. Je te cherche dans mes songes, dans la rue, n’importe où. Dois-je rester assis à ne rien faire alors que la guerre est là, partout autour de moi. Mes choix sont en désordre sans toi, je ne suis pas fait pour écrire des lettres à brûler. J’aimerais au moins pouvoir les envoyer.

Je suis perdu, guide mes pensées.
Je t’aime.
Alone.


Un stylo se ferme, une chaise se repousse. Quelques plies suffisent à faire une jolie enveloppe. Il se demande que faire de ce bout de papier qui – malgré le fait qu’il est un destinataire – ne se recevra jamais. La confier aux flammes, la confier aux vents. La garder cloitrer sous clé comme d’autres papiers griffonnés, ils se ressemblent tous de toute maniere. Fatigué, le yajuus glisse une main dans ses cheveux verts. Peut-être qu’il devait laisser ses folies de côté, pour le moment. Ce n’était plus le moment. Le deuil était passé mais pas tout à fait. D’un autre côté, Alone ne voulait pas que l’enterrement – ne serait-ce qu’une cérémonie d’hommage – soit aussi mornes pour tous les amis qu’il avait perdu, eux qui et leur sourire rayonnants.

Son visage restait constamment positif, il avait des crampes à force de sourire, du moins c’était bien l’impression qu’il avait. Rien que d’y penser, ses mains glissèrent d’elles meme sur son menton pour se mâcher la mâchoire quelque peu endolorit. Mais il n’y avait pas de pause à avoir, nul part, bien vite son nez retrouva ses lunettes – à moins que cela soit l’inverse – et il gratta banalement le papier, il faisait son boulot, celui qu’il venait tout juste d’obtenir au pensionnat japonais – quelle fierté il avait eu. « J’ai mon diplôme ! » qu’il avait braillé à tout bout de champs, se voyant déjà en blouse blanche à draguer des demoiselles pour s’amuser et avoir le plaisir de coller des élèves.

Pour l’incendie, l’accident, l’incident, la mort, l’enfer, comment décrire cette terreur qu’une poignée d’entre eux avaient pu fuir. Seulement. Il mâchouilla son stylo en ré-écrivant pensivement le meme nom une quatrième fois, il était bien trop difficile pour lui. Trop de lettre incohérente. Gribouilla, grinça des dents et repartit dans ses pensées. Pour se souvenir de cette arrivée assez difficile, de la peur, du dégout, de la tristesse sur les visages. Même lui, comme un gamin paumé, on lui avait proposé un emploie, un toit. L’île de man s’était montré plus que généreuse après tout

Et maintenant, il ne prenait toujours pas racine comme une mauvaise plante, il survivait juste, on ne peut pas mieux lui demander, le pauvre. Il n’avait pas besoin de ca, il est bien trop pacifique pour supporter les douleurs et les peines. Tant de douleur et de peine, surtout. Ses doigts tapotent la table, puis il se retourne sur sa chaise pour faire face à une jeune élève anglaise. « Et voici pour toi, ton questionnaire était très drôle, bonne réussite pour ton sondage ! » souffla-t-il avec amusement, il tira une grimace et s’étira un peu.

Il est nostalgique, il se sent vieilli. Il est instable, il se sent vidé. Il est gris, il n’a plus d’amour. Il est blanc, il ne ressent plus rien. Desséché un peu comme un calamar.


et irl ?
coucou. pas tout le monde me connait maid alone c'est juste, alone. cool. en vrai c'est solie et j'ai 14 ans. j'aime le yaoi et je soutiens activement PP. j'lui ai meme refait un beau formulaire que j'utilise pour tenter (enfin) de clore cette fiche. j'ai fait d'alose un infirmier, ça m'est venu comme ca. je trouve ça très drole, comme ça vous pourrez faire semblant de tomber malade. hahahaha. bisou.

avatar
Code:
Vocaloid ; [i]Kaito[/i] ; Alone Swarch
 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Alone Swarch ▽ le monde t'a tout filé, t'avais rien demandé. [fini !]   Mer 12 Mar - 8:38

Re-bienvenue Lone ♥

Tu peux imaginer ma tête quand j'ai vu que tu as enfin terminé ta fiche x'D. J'espère que tu compte rp ici ça serait bien de faire bouger pampa, mitsu et sumsum pour qu'ils reviennent

Sinon que dire, ta fiche est parfaite comme d'hab -w-, y a rien à dire. J'ai beaucoup aimé la lettre à Reira ^^.

Bref don 4 tu es validée ma belle ♥

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Alone Swarch ▽ le monde t'a tout filé, t'avais rien demandé. [fini !]   Mer 12 Mar - 8:42

Congratulations !

Sèche tes larmes de joie, Invité, et va à la conquête du forum ! Tout d'abord, si ce n'est déjà fait, va te chercher un visage. Et passe par pour recenser ton don ! Ouvre également une fiche de liens, afin que les membres puissent venir réclamer des liens avec toi. Ensuite, passons aux choses sérieuses !
Tu créeras un journal pour préparer l'évolution de ton personnage et y accueillir d'éventuels demandes de RP. Toutefois, tu poux aussi te prendre au jeu du hasard et venir ici !
Quant au flood, c'est par là ! Enfin, n'oublie pas de remplir ton profil et ta feuille de personnage ! Encore bravo et bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org

Personnel

avatar


Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Oumu - Perroquet
Information:

MessageSujet: Re: Alone Swarch ▽ le monde t'a tout filé, t'avais rien demandé. [fini !]   Mer 12 Mar - 9:15

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Alone Swarch ▽ le monde t'a tout filé, t'avais rien demandé. [fini !]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Alone Swarch ▽ le monde t'a tout filé, t'avais rien demandé. [fini !]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» (Terminée) Eleanor Tully | Tout le monde sait et tout le monde se tait
» Le monde est petit, tout est lié... [Relations d'Aris]
» Tout s'expliquera ... un jour - Xander (fini)
» "La mort lave tout... et ne nettoie rien." (PV Cahier)
» Tout dans les muscles rien dans la cervelle ( PV Altan/ Kandra) Abandonner

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Administration et plus. :: Votre personnage :: Présentations validées-