Pensionnat Phoebe V.2
 

Partagez | .
 

 Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elève Anglais

avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2014

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t296-une-clementine-qui-ne-s-epluche-pas-ca-existe
Race : Papillon Tropical
Information:

MessageSujet: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   Ven 25 Juil - 0:17




Clémentine Duhammel


Identité : Clémentine DUHAMMEL
Date de naissance :16/06/1996, soit 17 ans
Orientation :: Je.. je sais pas moi ! Quelle question ! Je.. j'y ai jamais réfléchi !
Classe : Cycle C, Classe 2 !
Type de Yajuu : Un papillon (aux ailes roses, transparentes comme du cristal et complètement translucides au bout. Si on y regarde pas de près on ne voit pas les nervures, un peu dans le genre Cithaerias andromeda) et donc Yajuu volant.
Groupe : Élèves anglais.


DON ; Empathie partagée : Clémentine a le don de partager et de faire partager un lien empathique puissant avec son entourage, ce qui fait qu'elle est appréciée de tout le monde et est elle aussi d'aimer les gens quels qu'ils soient et ce qu'ils ont fait. Elle peut aussi l'utiliser pour communiquer une émotion suffisamment forte à une personne mais en retour peut être influencée par une émotion trop forte. De même son Lien Empathique se renforce avec les sentiments éprouvés par et pour une personne. Il sera donc beaucoup plus fort avec son meilleur ami qu'avec un parfait inconnu. Clémentine est certaine qu'il y a bien d'autres manières d'utiliser ce don mais évite de l'exploiter par peur de ce qui pourrait lui arriver si elle se faisait influencer trop fortement par quelqu'un.
Ce don est semi-passif avec un niveau de base « ambiant » et un niveau supplémentaire conscient.

En plus clair: Les points positifs sont qu'elle influence l'humeur des gens à son égard de manière positive ou de manière générale en utilisant sa propre psyché.
Les négatifs sont qu'elle ne peut pas désactiver totalement son don et qu'elle aussi est influencée par les humeurs des autres, ce qui est compliqué à gérer dans sa tête.

PERSONNALITÉ SUR TON AVATAR ;
Code:
Tales of Symphonia ; [i]Colette Brunel[/i] ; Clémentine Duhammel


♣ Caractère : Clémentine est très maladroite, allant jusqu'à faire un trou dans un mur ou débrancher des machines dont les câbles traîneraient. Certains disent que cette maladresse n'est qu'une expression de sa chance car elle arrive à se sortir de situations difficiles en tombant par terre.
Beaucoup la pensent idiote car elle est souvent à côté de la plaque, cependant ce n'est pas tant un manque d'intelligence qu'une trop grande confiance dans les autres couplée à un abandon total de sa personne. En effet, Clémentine depuis toute petite s'est retrouvée à devoir aimer tout le monde et en est venue à oublier de s'aimer elle-même, c'est pourquoi elle a de gros problème de confiance en elle. Cependant vous ne trouverez personne de plus joyeux qu'elle, tout du moins en apparence.

Durant toute son enfance elle tenta d'enrayer son don en ignorant ses sentiments et en se renfermant sur elle même, c'est pourquoi elle a un mal fou à se livrer aux autres car elle ne sait pas si ils l'apprécient réellement ou si c'est son don qui agit. Et il en va de même pour ses propres sentiments. De manière générale elle préfère tout garder pour elle quitte à en souffrir et tout régler toute seule car elle a une peur panique de déranger les gens avec ses problèmes qu'elle estime inférieurs aux autres.
Si il est facile de s'entendre avec elle, devenir amis est une tâche beaucoup plus ardue…

De manière générale c'est une fille courageuse et mature, qui a grandi beaucoup trop vite et qui a de nombreux côtés mignons, comme sa propension à aimer tout ce qui est mignon et son application et sa concentration lorsqu'elle doit effectuer une tâche, même si elle lui est désagréable. Elle ne ferait jamais quelque chose à moitié.



♣ Physique : Clémentine est assez petite (1m63 et demi), plutôt mince même si elle a tendance à aimer bien manger et plutôt plate, à son grand désespoir. Elle a de longs cheveux blonds qui lui courent dans le dos, de grands yeux bleus innocents et rieurs et un sourire à faire fondre une porte en acier.
Elle le cache bien, mais elle a une force qu'on ne soupçonne pas sous ses airs innocent et se muscle en faisant de la gymnastique. Elle préfère qu'on ne le sache pas et essaye de s'entraîner le plus discrètement possible. Si elle est agile et forte, son gros point faible est la vitesse et ne lui demandez pas de courir car vous n'aimerez pas ce que vous verrez tant elle a l'air de souffrir passé cinquante mètres. Et puis après tout, à quoi ça sert de courir quand on peut voler ?
Côté vestimentaire elle préfère cacher son manque de poitrine par des vêtements amples mais aime mettre des collants et leggings car elle est fière de ses jambes. Son habit préféré est constitué d'une robe à manches longues blanche et bleue, de gants et de bottes assorties ainsi que d'un collant noir. Elle met souvent une cape pèlerine stylisée dans les mêmes couleur par dessus. Elle l'a dessinée et cousue elle-même ce qui fait qu'en y regardant de plus près on voit des erreurs de couture ou de découpage mais elle en est malgré tout très fière. Cependant elle ne rechigne pas à porter autre chose si il le faut.
Elle porte un collier assez massif qu'elle fait passer pour un bijou fantaisie alors qu'il s'agit d'un trésor de famille en or serti d'une belle gemme rouge. C'est la seule chose qu'elle ait gardé de chez elle.


♣ Dossier du Pensionnaire :

Canard ou Mouton ? Les moutons sont plus mignons !
Viande ou poisson ? Je… Je suis végétarienne…
Si vous étiez un légume ? Une jolie carotte
La couleur de votre serviette ? Heu.. blanche et bleue ?  
Vos phobies ? Être détestée par tout le monde  
Si on vous annonce que vous mourrez dans moins de 5 minutes ? J'accepte mon sort en laissant un message à ceux que j'aime  
Vous dans quinze ans ? Je sais pas… Peut-être avec plus de poitrine ?


♣ Votre histoire :::
Attention, histoire horrible à suivre ! Âmes sensibles évitez de lire, je ne suis pas rentré dans la description morbide (c'est pas mon truc) mais ça peut choquer quand même '-'

« Alors ma chérie ? Comment sont les autres Yajuus ? »

Encore et toujours cette même question. Et même si elle savait quoi répondre pour éviter d'être punie elle n'aimait pas mentir à sa mère.

« Ils sont méchants et ne pensent qu'à nous asservir... »

« Et qu'est-ce qu'on fait aux méchants ma libellule ? »

« On les empêche d'être méchant... »

Clémentine put retourner jouer tranquillement, sa leçon terminée. Elle vivait avec toute sa famille dans une grande maison dans un état plutôt mauvais, faute d'argent. Toute son enfance, Clémentine avait été élevée comme une arme, un outil de vengeance de la part de ses parents à qui on avait tout pris. Considérés comme inférieurs par beaucoup, sa famille avait été exploitée, parfois tuée. Ils vivaient reclus pour échapper à tout cela.
Mais ses parents avaient décidé de riposter avec elle. Elle serait forte, implacable, capable de vivre à l'extérieur sans se faire marcher sur les pieds. Elle serait capable de tuer à mains nues si il le fallait. Bien entendu ils ne faisaient que projeter leurs propres faiblesses sur l'enfant, mais mis à part sa seule grand-mère encore vivante, tous les autres membres de la famille étaient entièrement d'accord avec cela.

Ce qu'ils n'avaient pas prévu était que Clémentine était strictement incapable de faire du mal à quelqu'un. Ils l'avaient entraînée, elle ne manquait pas de force ou d'endurance mais le moment venu, elle n'y arrivait pas. Son cousin la traitait de faiblarde et la maltraitait à l'écart du regard des autres. Lorsqu'on remarquait ses bleus elle disait toujours avec un grand sourire « Je me suis fait ça en m'entraînant ! ».

« Tes ennemis te poignarderont de face et tes amis le feront dans le dos. » La phrase préférée de son père. Dès ses sept ans, Clémentine espérait de tout son coeur d'enfant d'être capable d'enfin faire du mal à quelqu'un, pour que ses parents et sa famille soient fiers. Par ce qu'elle les aimait. Elle se répétait tout les jours les leçons horribles destinées à lui faire haïr le monde dans l'espoir, vain, qu'elle aussi y arrive. La nuit, il lui arrivait même, avant de s'endormir, de faire une prière muette à toutes les divinités qui voudraient bien l'entendre. Dans l'espoir que le lendemain elle se réveille comme son cousin, violente.

Alors qu'elle venait de fêter sa première dizaine d'année, Clémentine commençait à être délaissée par ses parents. Ils lui préféraient son cousin et eussent espéré que ce fut leur fils. Tandis que Clémentine continuait à faire avec assiduité tous ses exercices sans jamais faiblir, le mot d'encouragement se faisait rare. Puis absent. Jusqu'à ce jour.

abus sexuel:
 

Cependant le lendemain tout avait changé. Lorsqu'elle descendit prendre son petit déjeuner ses parents lui parlèrent. Clémentine n'en revenait pas. Le reste de la famille aussi. Tous se montraient beaucoup plus sympathique qu'à l'accoutumée. Les mauvais souvenirs de la nuit se dissipaient comme la brume au soleil. Par quel miracle était-elle revenue dans les bonnes grâces de sa famille ? Le jeune esprit de Clémentine ne put formuler qu'une seule explication.C'était grâce à son cousin.

Je passerais sous silence ce qui se passa durant les mois qui suivirent. Les liens qui la reliaient à sa famille se renforcèrent tandis que Clémentine revoyait toujours son cousin la nuit. Et même si il lui faisait mal, même si elle avait compris que ce n'était pas quelque chose qu'il aurait du lui faire, que c'était mal, elle n'arrivait pas à lui en vouloir. Après tout elle s'était réconciliée grâce à lui

Son quotidien malsain continuait invariablement de jour en jour, sans qu'elle ne se sente malheureuse. Après tout peut-on regretter le soleil lorsqu'on ne sait pas ce que c'est ? Jusqu'au jour où, à 12 ans, elle rencontra le monde extérieur en la personne d'Armand Duhammel. Contrôleur des impôts. Elle avait été consignée dans sa chambre se jour là et ne comprenait pas pourquoi. Lorsqu'elle brava l'interdit et descendit les escaliers, elle tomba nez-à-nez avec cet homme d'une quarantaine d'année, les cheveux grisonnants par endroit, dans un costume impeccable. Et disons qu'elle bah… Elle n'avait pas grand-chose à se mettre de décent, qu'elle ne s'était pas lavée depuis quelques jours et qu'elle avait un œil au beurre noir en plus d'autres bleus.

L'homme resta coi devant la gamine et réciproquement. Clémentine n'avait jamais vu personne d'aussi beau et lui de jeune fille dans un état aussi lamentable. Pour la première fois son lien d'empathie fut activée consciemment. Elle voulait parler avec cet homme. Elle projeta ses sentiments pour la première fois et pour la première fois en reçut tout autant. Le dégoût qu'avait ressenti l'homme en la voyant, sa colère à l'encontre de sa famille, tout ceci s'insuffla en elle et s’entrechoqua avec ses propres sentiments. Ce fut trop brutal pour elle et elle s'évanouit.

L'homme resta un instant interdit tandis que l'enfant était devenu un joli petit papillon, amorphe sur le sol. Regardant à droite et à gauche pour voir si personne n'avait assisté à la scène, il prit l'animal dans ses mains et sortit une boite d'allumettes dont il vida le contenu avant de mettre l'insecte en sûreté.

"Puis-je savoir ce que vous cachez dans cette boîte, cher monsieur ?"

Une vieille dame, l'air revêche, descendait de l'escalier en regardant l'homme droit dans les yeux.

"Je.. je ne vois pas du tout de quoi vous voulez parler..."

"Ha, tant mieux alors. J'ai du me tromper. J'avais cru voir ma petite fille descendre les marches..."

Se faisant, la grand-mère arriva côte-à-côte avec l'homme. Elle se mit alors à parler tout bas.

"Cela fait bien longtemps que notre famille a oublié ce qu'était l'amour. Un peu comme ce monde. Si vous pouvez la garder à l'abri de la guerre et faire en sorte qu'elle reçoive ce que ses parents ont été incapable de lui donner alors disons que je vais retourner la chercher dans les étages."

Ne sachant trop quoi répondre, l'homme opina du chef, trop surpris pour réfléchir calmement. Les événements s'étaient enchaînés beaucoup trop rapidement pour lui et il fallait qu'il sorte d'ici au plus vite pour tout mettre au clair. Avant de repartir, la grand-mère détacha le lourd bijou qu'elle portait pour le glisser dans la poche de l'homme.

"On me prend ici pour une folle, autant qu'on méprisait cette enfant. Je ne pense pas qu'ils se douteront de ce qu'il est advenu de ce collier. Donnez un avenir à la petite."

La vieille dame remonta ensuite les marches une à une, la démarche lourde. Tandis que l'homme se dépêcha de quitter les lieux, prétextant un rendez-vous urgent.

Clémentine finit par se réveiller dans une chambre qu'elle ne connaissait pas, emplie d'une odeur forte qu'elle ne connaissait pas, on aurait dit que l'air était fait de savon parfumé. Ses habits avaient été posés sur une chaise à côté et le soleil brillait par la fenêtre. Clémentine resta ainsi durant quelques heures, n'osant pas bouger du lit de peur qu'on ne le lui reproche. Et l'homme qu'elle avait rencontré finit par frapper à la porte et rentrer dans la chambre.

« Comment te sens-tu, tu es réveillée depuis longtemps ? »
« Non, non, je viens tout juste de me réveiller… Je suis où ? »

Armand lui apprit alors qu'il l'avait prise avec lui, indigné du traitement qu'on lui avait fait subir, et qu'il comptait bien transmettre un sacré rapport à la cour martiale des Aériens Français.

« S'il vous plaît, ne faites pas de mal à ma famille… Ils ont toujours été gentils avec moi.. »
Clémentine l'implora alors, ses grands yeux embués et il finit par céder. Cependant il la prévint qu'il ne la laisserait pas retourner là-bas se faire maltraiter ainsi. Et au bout de quelques mois il finit par l'adopter. Clémentine se rendit alors compte de l'horreur qu'elle avait pu subir, mais néanmoins elle n'arrivait pas à haïr sa famille. Elle apprit alors l’existence des dons et finit par comprendre ce qui lui arrivait.

Lorsqu'elle eut quinze ans, Armand dut prendre les armes contre son gré et il la laissa donc aux portes du pensionnat Phoebe le plus proche, au Royaume-Uni. Se disant que si il y avait un endroit où elle pouvait avoir un avenir, c'était bien là.


Derrière l'écran
J'ai un slip bleu. Et j'ai 21 ans. Voilà voilà *aura de mystère* Et je suis un garçon aussi o/
- code copyright Believe de http://www.artsoul.fr -



Dernière édition par Clémentine Duhammel le Mar 29 Juil - 15:12, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 106
Date d'inscription : 27/05/2014

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t269-alois-paper-plane-s-riot-fini#1921
Race : Saïmiri
Information:

MessageSujet: Re: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   Ven 25 Juil - 17:31

Hey!
Bienvenue à toi :D
Au plaisir de te manger, bah oui, pour un singe un joli petit papillon c'est appétissant de rp avec Clémentine :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2014

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t296-une-clementine-qui-ne-s-epluche-pas-ca-existe
Race : Papillon Tropical
Information:

MessageSujet: Re: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   Ven 25 Juil - 18:04

Merci ! J'ai hâte de pouvoir commencer à RP ici !
Par contre ne me mange pas, je suis pas comestible =p
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Personnel

avatar


Messages : 41
Date d'inscription : 07/07/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Oumu - Perroquet
Information:

MessageSujet: Re: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   Ven 25 Juil - 20:57

Bienvenue princesse ! (oui, oui, prince aussi. et transexuelle pendant qu'on y est) c:
Je passe pour t'inviter à lire le sujet, celui ci : http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t292-petit-sondage-c#2159 qui annoncera des peut-être modification, notamment au niveau du contexte. Comme ça, si tu peux t'assurer que cela pourra toujours coller avec ton histoire, ce sera parfait. (et puis, si tu veux bien répondre, je t'offrirais une fleure).

Plais-toi bien ici. ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2014

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t296-une-clementine-qui-ne-s-epluche-pas-ca-existe
Race : Papillon Tropical
Information:

MessageSujet: Re: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   Sam 26 Juil - 19:38

Merci beaucoup ! Et j'ai répondu. Après pour mon histoire je pense qu'elle peut s'adapter à tout à deux-trois détails près. J'attend que l'admine me réponde sur une ou deux question avant de la mettre en "terminée" mais le gros de l'histoire restera comme ça.

(Et pourquoi "transsexuelle" ? C'est par ce que je joue une fille c'est ça ? xD)

Ah et je veux bien ma fleur <3 *se transforme en papillon, prête à butiner*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   Lun 28 Juil - 14:27

Bienvenue ~

C'est terminé? x)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 23
Date d'inscription : 25/07/2014

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t296-une-clementine-qui-ne-s-epluche-pas-ca-existe
Race : Papillon Tropical
Information:

MessageSujet: Re: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   Mar 29 Juil - 14:49

Maintenant oui !
J'espère que l'histoire tient debout dans les deux projets de contexte ^^'
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   Mar 29 Juil - 15:23

Bienvenue

Don niveau 3 ~

Congratulations !

Sèche tes larmes de joie, Invité, et va à la conquête du forum ! Tout d'abord, si ce n'est déjà fait, va te chercher un visage. Et passe par pour recenser ton don ! Ouvre également une fiche de liens, afin que les membres puissent venir réclamer des liens avec toi. Ensuite, passons aux choses sérieuses !
Tu créeras un journal pour préparer l'évolution de ton personnage et y accueillir d'éventuels demandes de RP. Toutefois, tu poux aussi te prendre au jeu du hasard et venir ici !
Quant au flood, c'est par là ! Enfin, n'oublie pas de remplir ton profil et ta feuille de personnage ! Encore bravo et bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une Clémentine qui ne s'épluche pas ça existe ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Administration et plus. :: Votre personnage :: Présentations validées-