Pensionnat Phoebe V.2
 

Partagez | .
 

 Ce que tu voyais n'était qu'un reflet [pv: Martel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Ce que tu voyais n'était qu'un reflet [pv: Martel]   Sam 24 Mai - 13:19




Ce que tu voyais n'était qu'un simple reflet


Vingt jours exactement, oui cela faisait vingt jours que le prince avait dix-huit ans. Une fête dans un bar lui était dédiée rien que pour lui. Il pouvait vraiment dire merci à ses groupies, mais là n'était pas la question. On pouvait le dire, il s'était bien amusé, la musique, l'alcool et une pleine lune qui accueillait les pensionnaires vers le monde réel. Il était mieux de ne pas préciser ce qu'il y avait dans la fête, cela ressemblait à une illusion, mais pour une fois, Shion n'avait rien fait.

Enfin bref... Aujourd'hui nous sommes le vingt-quatre mai - oui je me répète et alors ??? - et un samedi. Comme d'habitude le prince profitait de sa popularité pour s'occuper. Toute la mâtiné, celui-ci a pu profiter non de la gente masculine. Rien de mieux qu'un peu de sport entre ami et comme c'était le printemps, la piscine était à disposition. Donc certes, nous pouvions imaginer qu'il y avait d'innombrable spectatrices. Après tout, tout il n'y avait pas que le magnifique Shion. D'autres élèves aussi populaire que lui étaient présents. Peut-être que ceci n'était qu'un plan pour faire baver les demoiselles, mais cela avait totalement marché. Toutes se retenaient de ne pas leur sauter dessus, les voyant faire la course, faire des plongeons et sortir de l'eau en mode sexy. Imaginez toutes ces louves bavant devant leur portable ou caméra afin d'avoir quelques souvenirs de cet événement. Non il ne fallait rien oublier, surtout pas. Cela sera sans doute la dernière fois que les jeunes pensionnaires s'amuseraient à autant s'afficher.

Après une magnifique mâtinée comme celle-ci, le prince s'amusa avec ses demoiselles jusqu'à leur du thé - et oui nous sommes anglais après tout -. Cette partie là est bien plus banale. Le jeune homme se baladait avec les demoiselles, riait avec elle, s'amusait et même parfois les embrassait discrètement en utilisant son illusion pour que les autres ne voyaient rien. Comme d'habitude les filles ne disaient rien et gardait cela secret par peur de recevoir la foudre des autres fans. Ce qui était assez amusant. L'albinos pouvait faire ce qu'il voulait, elle garderait toujours le secret. Il était sûr que certaine ne savent guère que leur ami a aussi couché avec lui et vise versa. Il fallait espérer une seule chose. Que la vérité ne sorte pas par la bouche d'une innocente.

Pour terminer cette journée, le chef la termina en errant dans la forêt sous sa véritable forme. Il était déjà vingt-et-une heure, les jeunes amoureux étaient déjà partis, il y avait même presque personne. Afin d'être sûr qu'il n'y ait vraiment personne, l'adolescent s'enfonça dans la pénombre. Au bout d'un moment, celui-ci s'assit contre un arbre et laissa ses serpents se balader. Il ferma les yeux et se reposa tranquillement, pensant à ce qu'il pourrait faire plus tard en tant que rebelle et surtout chef.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Japonais

avatar


Messages : 117
Date d'inscription : 08/03/2014
Age : 18
Localisation : Toujours près de Shion. ♥

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t183-martel-hiroya-finish#1008
Race : Neko ▬Terrienne
Information:

MessageSujet: Re: Ce que tu voyais n'était qu'un reflet [pv: Martel]   Sam 24 Mai - 14:34



(la musique démarre au bout de 12 secondes)


Il était 20h30 quand Martel se dirigea vers la forêt. C'est une sorte de rituel pour elle. La forêt était calme, et cet endroit lui permettait de pleurer, sans que personne ne demande constamment ce qu'elle avait, surtout qu'il s'agissait toujours de la même raison. Elle hâta le pas et sortit du Pensionnat. L'air frais lui faisait du bien, et elle s'arrêta un petit instant pour voir si personne ne la suivait. Avec la constatation qu'elle était bien seule, et elle continua d'avancer jusqu'à la forêt. Elle entra dans celle-ci et marcha jusqu'à une petite colline. Elle s'adossa contre un arbre, et se plongea dans ses pensées. En fronçant ses sourcils, elle essayait de se souvenir en détail de la mort de son frère. Cela la faisait souffrir, mais elle voulait reconnaître le visage de son assassin, et aussi, elle voulait savoir si son frère était celui qui l'avait déplacée du rocher. Elle y fut limite transportée.

Tout était de flammes. La couleur rouge, celle qu'elle aimait tant, et que maintenant elle détestait, malgré sa beauté. Elle se souvenait que ce rocher avait bloquée ses jambes. Martel essaya de plonger un peu plus loin dans les détails. Elle vit une silhouette d'un jeune garçon, Izumi. Son corps accourait pour venir m'aider. Il était en larmes, pensant que c'était la fin.
Il utilisa ses soins tant bien que mal après m'avoir dégagée des rochers...:
 


Une larme coula sur sa joue. Elle était incapable de se souvenir du rebelle qui avait abattu son frère devant ses yeux. Si seulement elle avait pu bouger, ou même se rendre compte que son frère était là bien avant son réveil, elle aurait pu lui dire : "C'est dangereux ! Ne reste pas là ! Enfuis-toi avec papa et maman ! Je t'aime alors va t-en !" Repenser à sa mort lui donnait un mal de crâne épouvantable. Elle se figea. Ses pupilles étaient devenus minuscules.

Martel ▬ Izumi m'a parlé avant de mourir ! Je n'ai pas du l'entendre à cause du bruit qui m'entourait, ou certainement à cause du choc. A moins, que ce soit le don du rebelle...

Martel se concentra, puis un flashback lui revint:
 

Elle cria, et éclata en sanglots. *Je suis désolée moi aussi, tu m'étais cher, j'aurais dû te protéger... on aurait pu se dire que c'était fini, on aurait pu rentrer, ou venir ici tous les deux.... pourquoi ?* Elle entendit des pas s'approcher, et une silhouette dans l'ombre. Elle se retourna brusquement, et devina la personne.

Martel ▬ Shion ? C'est toi ? Que fais-tu ici sous ta véritable apparence ?

Bah oui, elle était fute-fute notre Martel. Elle savait très bien que Shion dissimulait son vrai visage sous un masque de prince. Il est bien pratique son don quand même !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 21

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Ce que tu voyais n'était qu'un reflet [pv: Martel]   Ven 30 Mai - 15:37



Ce que tu voyais n'était qu'un simple reflet


Shion se reposait tranquillement, hélas il n'allait pas finir sa soirée à rester ici contre un arbre à moitié endormi. Il se leva donc, récupéra ses reptiles et recommença à marcher. À vrai dire, le jeune homme commençait à s'ennuyer. Il était vrai que le calme faisait du bien, mais à force de rester avec des demoiselles assez bruyantes qui ne faisait que de crier son nom, lui donnait l'habitude du son et non du silence. Même si en vérité, l'adolescent aimait parfois même souvent la solitude et le silence complet. Le silence ? Pourquoi cela ? C'était très simple. Le pensionnaire adorait faire crier des gens et surtout des jeunes filles. Rien de mieux que d'entendre un cri féminin cassant l'ambiance, d'une soirée, d'un lieu et avertissant parfois le crime. Vous savez ? Quand il y avait souvent un meurtre, c'était souvent une femme qui trouvait le corps et hurlait de terreur. Ce n'était qu'un préjugé certes, mais il était aussi vrai. Vous pouvez imaginer si à la place d'une fille c'était un homme et bien ça ne ferait pas du joli tout cela...

Soudain, le chef des rebelles entendit un cri. Un meurtre ? Un corps au sol ? Une jeune fille en sanglot ? Voilà enfin un petit divertissement. Il s'approcha donc de l'endroit où devrait se trouver le son. Bien sûr, il n'était pas du tout pressé. Celui-ci marchait tranquillement, même très lentement afin de ne pas faire de bruit. Hélas, celui-ci fut obligé de marcher sur quelques branches se trouvant au sol. Rien de discret, on pouvait bien entendre les craquements de ces dernières. De loin, l'adolescent reconnu la demoiselle. C'était Martel.

Celle-ci se retourna et prit la parole. Tsss... Elle l'avait même reconnu même s'il était dans l'ombre. Cette fille avait un don assez perturbant pour le prince. Malgré tout, il allait essayer de mentir. Après tout, une groupie comme elle devait être facile à berner. Enfin, c'était ce qu'on pouvait croire, même si c'était souvent le cas. Main dans les poches, le jeune homme sortit de sa cachette. Il s'approcha de la blondinette en la regardant droit dans les yeux.

« De quoi tu parles et qui es-tu ? Il faut vraiment que tu sois idiote pour me confondre avec ce fameux Shion petite... »

Oui petite. Rien de mieux que de se sentir dominant en appelant une personne plus petite que soit ainsi. Parfois il aurait bien voulu appeler Lynde petit, mais celui-ci allait sans doute rouspéter et chercher à l'embêter. Le pensionnaire observa la demoiselle droit dans les yeux avec un air sérieux et dominant. Qu'allait-elle faire désormais ?

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Ce que tu voyais n'était qu'un reflet [pv: Martel]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Ce que tu voyais n'était qu'un reflet [pv: Martel]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Il était une fois Sophie la girafe
» "Ouais, ben c'était pas d'enfer ..."
» Il était une fois la légion [DVDRiP]Guerre
» Et si ce n'était pas une nuit si ordinaire que ça ? [Livre 1 - Terminé]
» C'était nous revient en mars !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Ailleurs, sur l'île. :: La forêt-