Pensionnat Phoebe V.2
 

Partagez | .
 

 Bon appétit ! (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elève Anglais

avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Terrien - Lionne
Information:

MessageSujet: Bon appétit ! (Libre)   Lun 23 Sep - 8:58

Debout au milieu de la file, j’attendais patiemment mon tour avant d’aller manger.
Cela faisait quelques jours que j’étais arrivée. Une valise dans la main et un sac sur l’épaule, j’avais débarqué sur l’île de Man avec la délicate pensée de « Qu’est-ce que je suis venue faire ici ?! ». Mais celle-ci avait vite été balayée par la vue que m’offrait le paysage malgré le vent qui m’avait donné la chair de poule. L’établissement, je m’en rappelais, m’avait décroché un regard ébahi et une bouche bée tellement je n’arrivais à croire ma situation. J’étais payée pour vivre ici en paix tout en recevant des cours de qualité ?! J’avais été bien accueillie et dirigée, mes sacs n’avaient pas mis trop de temps à être défaits et je commençais déjà à me sentir chez moi. Je n’avais pas encore visité tous les lieux mais je me disais que j’avais le temps pour ça. En revanche, à force de passer dans les couloirs et à m’intéresser à ce qui se passait, j’avais déjà remarqué que deux personnes sortaient du lot. Deux princes chacun à leur manière, deux garçons à éviter de croiser à l’avenir donc. Disons que j’avais déjà eu ma dose de poudre dans les yeux pour réellement m’extasier devant ce genre de personne. Même si je devais bien avouer qu’ils dégageaient une aura spéciale.

J’avançais, saisissais un plateau et des couverts tout en jetant un œil aux plats proposés. J’avais cours de danse tout l’après-midi, il me faudrait quelque chose d’assez consistant pour que ça me tienne l’estomac sans pour autant que j’en devienne une baleine. Je me servis donc d’une salade de tomates et de maïs en entrée, d’un plat de pâtes et d’un steak puis d’une pomme. Ça me semblait assez équilibré. Satisfaite, je me dirigeais vers une table où trois places étaient encore disponibles puis m’asseyais après avoir demandé si les élèves attendaient quelqu’un. C’était dans des moments comme celui-là que je me sentais seule, loin de ma bande d’amis en Espagne. Je laissais échapper un soupir avant d’extraire mon portable de la poche de mon jean. Pas de nouveaux messages. En même temps, je n’en avais pas spécialement envoyé non plus… Il allait falloir que je pense à devenir sociable, songeais-je en piquant une tomate avec ma fourchette. Je la mangeais en balayant le réfectoire du coin de l’œil et repérais une table particulièrement bruyante. Des garçons la composaient principalement enfin on aurait plutôt dit des coqs même s’ils semblaient bien s’amuser. Étaient-ils connus eux aussi ?! Je mangeais une autre bouchée de mon entrée sans les lâcher du regard.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre du CE

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 10/07/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Chiita - guépard
Information:

MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   Lun 23 Sep - 21:31


"Do you believe me if I say that I'm a geek ?"

Le sommeil avait beau être une chose magnifique, vous regorgeant d’énergie et vous préparant aux journées qui allaient avoir lieu, il comportait un désavantage que personne ne pouvait négliger : Le réveil. En douceur, brusque, naturel, dur, facile, il y en avait plusieurs sortes. Mais ils étaient tous aussi cruels les uns des autres, vous arrachant à vos rêves sans aucune pitié. Si le sommeil existait sans réveil, il serait parfait. Et surtout, synonyme de mort. Une chose quelque peu sinistre.

Les garçons du dortoir de Lynde avaient eu la bonne –ou plutôt mauvaise- idée de venir le réveiller. Cela partait plutôt d’une gentille intention, mais le blond l’avait mal pris. Il avait envoyé tous le monde boulé et sa tête était repartie sous l’oreiller presque aussitôt. Le soir d’avant, il était resté tard dans une de ces réunions secrètes du conseil. Celles dont personnes ne devaient avoir vent, et qui relataient les agissements des rebelles. Une réunion militaire en quelques sortes.  En tant que président, il était resté jusqu’au bout, malgré la fatigue qu’il avait accumulé depuis plusieurs jours et qui avait à deux reprises essayée de l’emporter dans le monde du sommeil. Il avait résisté, c’était même concentré sur les plans que chacun proposait, et avait finit crevé sur son lit, peu après minuit.

Devant sa mauvaise humeur du jour, on l’avait laissé ce rendormir, et le jeune homme ne s’était ainsi pas présenté aux cours du matin. –Une absence en plus dans l’année, qu’est ce que les profs pouvaient dire ?-

A onze heures trente, les pieds de Lynde étaient posés sur le sol. Quinze minutes plus tard, il était prêt. Habillé, coiffé, douché. Une quinzaine de minutes plus tard, il avait cédé aux cris de son ventre, et était parti se nourrir. Enveloppé dans son sweat –capuche rabattu sur la tête-, il était parti en mode incognito pour le réfectoire.  En mode commando, prêt à espionner les conversations pour trouver un rebelle ? Même pas. Lynde avait juste un énorme mal de crâne, qu’il comptait enlever au plus vite. Sa seule technique, en attendant, qu’on ne le reconnaisse pas. Il n’était pas non plus une star, avec plein de fans, ou une idole, adulée par un tas de fille –Comme Shion-, mais entre ses devoirs de président du conseil, ses mauvais comportements, et tous les gens qu’il connaissait, il y avait forcément quelqu’un qui allait lui tombé dessus pour lui demander ou lui reprocher on ne sait quoi. Ou encore une de ses filles qui allait le retenir avec un câlin, sous lequel il allait littéralement explosé. Non, il ne détestait pas les contacts. Il adorait même les câlins. Mais là, avec sa tête, ce n’était pas possible.

Si Lynde voulait vraiment passer inaperçu, il ne se serait pas habillé de cette façon, néanmoins. Il n’y avait que le chiita pour mettre une chemise sous un sweat, avec ses manches retroussées par dessus celles du sweat. Comme pour cette cravate lassée lâchement. .. A la limite, tant qu’on ne voyait pas son visage, on pouvait toujours croire qu’il admirait le style vestimentaire du président.

Il s’était assit à côté de deux personnes qu’il ne connaissait pas, ne cherchant même pas à établir le contact avec eux. A vu d’œil, il s’agissait de geek. Tant mieux, ils allaient causer de jeux vidéo sans trop gueuler. Ces gens-là étaient des gens biens lorsqu’on cherchait du calme. –Tant qu’ils n’étaient pas devant leur console ou ordi’-. Après s’être installé confortablement, il prit son médicament et attendu patiemment que son effet ne se fasse ressentir. Il préférait se sentir bien pour manger –une chose sacrée-.

« Mais merde, ils peuvent pas se la fermer ? »

Regardant des deux côtés de la table, pour voir si personne ne l’avait entendu, il découvrit, en plus des deux geeks, une jeune femme. Quand c’était-elle installée ? Il ne devait même pas l’avoir entendu arrivé, avec tout ce bruit. L’observant de sa capuche, il distingua son intérêt pour la table la plus bruyante du réfectoire. Il ne prit même pas la peine de se retourner pour voir qui la composait, il connaissait déjà tous ces gars, et trainait même avec eux quelques fois, dans ces meilleurs jours notamment.

« Je sais qu’ils n’ont pas un mauvais physique, mais à force de les regarder, tu vas en baver ta salade. .. Et puis franchement, la plupart sont des connards sans cœur. Presque pire que Shion Konose pour certains – Lui, au moins, à de la classe. »

Shion était devenu sa référence en matière de coureur de jupon briseur de cœur.

Il tira sur le haut de sa capuche, cachant son visage à la demoiselle. Sa tête baissée vers son plateau contribuait beaucoup à son camouflage. Seuls quelques cheveux blonds rebelles dépassaient. Avec un peu de chance, elle allait le prendre pour un geek lui aussi.

Cette situation n’était pas celles dont avait l’habitude Lynde : Déjà, alors qu’il aimait attirer l’attention, il était perdu dans un océan de banalité avec ce sweat. Ensuite, il était parti manger tout seul, sans s’incruster à une table, comme d’habitude. Et enfin, il ne révélait pas son visage. Il en était arrivé là après une suite de coïncidences, et à vrai dire, comme la situation lui paraissait amusante, il n’avait pas cherché à la changer. Il voulait voir comment réagissait quelqu’un sans préjugés sur lui lorsqu’il lui parlait pour la première fois.


[Espérant que ça te plaira ~
PS: Je n'ai pas corrigé, trop tard.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Terrien - Lionne
Information:

MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   Mar 24 Sep - 14:59

Je continuais mon observation silencieuse quand la voix d’une des personnes de ma table me fit tressaillir :

« Je sais qu’ils n’ont pas un mauvais physique, mais à force de les regarder, tu vas en baver ta salade. .. Et puis franchement, la plupart sont des connards sans cœur. Presque pire que Shion Konose pour certains – Lui, au moins, à de la classe. »

Je reportais alors mon intérêt pour le jeune homme caché sous la capuche de son sweat pour lui répondre du tac au tac :

« A vrai dire ils ne sont pas du tout mon style de garçon. »

Je lui souris bien que je doutais qu’il puisse le voir au vu de sa position. Il était l’une des premières personnes à m’adresser la parole et je ne pouvais voir sa tête. Cela changeait des rencontres habituelles mais ça donnait un attrait mystérieux et attirant. Pour le coup, je regrettais presque de ne pas avoir emmené ma veste moi aussi. Mon sourire s’élargit d’autant plus et je me penchais en avant. Les seuls aspects physiques que je pouvais remarquer chez lui étaient les cheveux blonds et le style de vêtement qu’il portait. C’était assez original ça aussi. Je revins sur ce qu’il m’avait dit précédemment :

« Qui est Shion Konose ? »

Apparemment une personne comme Pedro, pensais-je aussitôt vis-à-vis de la description donnée par l’inconnu. Une personne peu fréquentable à éviter sentimentalement et sans doute une personne avec un style vestimentaire proche de mon compagnon de table. Je me rasseyais correctement puis continuais à picorer mon entrée en jetant un nouveau coup d’œil à la table qui semblait s’être un peu calmée – un surveillant avait dû leur faire passer le message. Je regardais ensuite mon portable une nouvelle fois pour vérifier l’heure qu’il était même s’il me restait énormément de temps avant mon prochain cours. C’était une sorte d’habitude chez moi d’essayer de me stresser par les délais.

« Tu as cours après ? »

Question totalement stupide et d’un banal à pleurer surtout qu’il ne risquait pas d’être dans ma classe et encore moins dans ma section. Je le voyais franchement mal se mettre au milieu de la troupe pour enchaîner une chorégraphie sur une musique rythmée et ce, devant tout un public. Il n’avait pas l’air d’être le genre de personne à vouloir se montrer. Il n’avait pas l’air d’être associable non plus sinon il n’aurait jamais entamé la discussion avec moi.

« Oublies, c’est une question inutile. En fait pour être franche, tu m’intrigues. »

Je me voyais mal lui parler de la pluie et du beau temps, il me donnait l’impression d’être une personne intelligente, qui parlait peu mais qui parlait bien. Le genre de personne que les gens vont voir seulement pour parler de quelque chose d’important. Je finissais mon entrée et poussais le ramequin au bout de mon plateau pour approcher mon assiette. Je n’avais pas spécialement faim finalement et puis ça ferait sans doute trop. Je pris finalement ma pomme et jouais pensivement avec, les yeux dans le vague.



[Ça me va parfaitement ! :D Par contre je suis désolée, c'est la reprise du rp pour moi alors je fais pas spécialement long et mon français est à pleurer ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre du CE

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 10/07/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Chiita - guépard
Information:

MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   Jeu 10 Oct - 14:21


Be what you want

Pas du tout son style de garçon ? Doucement, Lynde se retourna en direction de la table où ces garçons se trouvaient. Il était vrai qu’ils ne servaient qu’un choix –voir deux au maximum- pour qui partait à la chasse aux conquêtes. C’était ce genre de personne masculine monopolisant plus les muscles que la cervelle, cervelle qui soit-dit en passant devait être minuscule vu les remarques ou les agissements parfois peu.. humains. Ils étaient tous musclés, avaient la gueule plutôt bien foutue, bien que plutôt carrée -comme leur épaule- et avaient des cicatrices ou blessures un peu partout. La majorité devait faire partie d’une équipe de rugby –ce qui expliquait bien des choses.-

Glissant sur sa chaise pour revenir à sa position initiale, l’étudiant leva la tête, toujours en tenant sa capuche pour qu’elle ne s’enlève pas prématurément, à cause d’un coup de vent ou d’une quelconque bousculade. D’ici, il avait vraiment du mal à voir qui était son interlocutrice. Sa vue se limitait pour l’instant au bout de ses cheveux bruns, tombant à quelques centimètres de son plateau. Si Lynde avait été plus pervers qu’il ne l’était, il aurait pu de sa position mater sans problème la poitrine de l’étudiante. Heureusement pour cette dernière, elle ne se trouvait pas devant un de ses cas sociaux obnubilé par les poitrines.

« Shion ? Essaye de l’éviter le plus longtemps possible. C’est un genre de play-boy araignée, attrapant les demoiselles comme des mouches avant de leur sucer le sang. »

Intérieurement, Lynde jubilait. Il adorait faire une mauvaise réputation à son camarade. Chose qu’il ne manquait pas de faire chaque fois qu’il le pouvait.

« Je t’intrigue ? Pourtant, c’est toi la plus nouvelle entre nous deux. »

Garder un air impassible et sérieux était plutôt dur devant le personnage que Lynde venait de se créer. Certes, il avait plus d’un secret à cacher, et plutôt un lourd passé pour quelqu’un de son âge, mais en aucun cas il n’avait un jour pris la décision d’être mystérieux. C’était contre-nature. Il avait toujours été quelqu’un de joviale, laissant éclater ses sentiments à l’air libre et prêt à tout pour rire. Un homme d’action, plus qu’un homme de parole. Une personne irresponsable, à peine capable de prendre soin de lui-même, et qui en plus donnait le mauvais exemple de sa place de président en séchant régulièrement les cours. Bref, pas du tout l’image qu’il cherchait à se donner en cet instant.

Tendant le bras, il vint attraper du bout de ses doigts au vernis noir la pomme de sa comparse.  En venant, il n’avait même pas pensé à prendre son plateau repas, s’étant installé directement, une bouteille d’eau et un médicament en main. Levant le fruit en signe de bon appétit, Lynde croqua dedans, sans attendre une quelconque autorisation. Faisant comme si rien ne s’était passé, il continua dans la discussion.

« Alors, raconte m’en plus sur toi. Préfères-tu aider les autres ou la liberté de choisir ? »



[Désolé du retard. Tu as le droit de me frapper si tu veux >.<
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Terrien - Lionne
Information:

MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   Jeu 14 Nov - 20:16

Ma réponse détourna l’attention de mon interlocuteur qui finit par se tourner vers la table concernée. Les filles non intéressées par ce genre de garçons étaient si rares que ça ? Mon sourire s’élargit tandis que je posais mon bras sur la table pour pouvoir mettre mon menton sur ma main. Je regardais mon compagnon de table jusqu’à ce qu’il se rasseye correctement en silence, tirant à nouveau sur sa capuche. Je finissais par me demander s’il n’avait pas un défaut physique à masquer pour faire tellement attention à ce genre de détail. Je n’eus le loisir de le questionner là-dessus puisqu’il répondit à ma question précédente :

« Ne t’en fais pas pour ça, je sais comment ça fonctionne. Je ne suis plus le genre de fille attirée par les paillettes et les belles paroles ! »

Toujours la tête basse, le jeune homme continua :

« Je t’intrigue ? Pourtant, c’est toi la plus nouvelle entre nous deux.
- La nouveauté n’est pas toujours synonyme de mystère. » Répondis-je naturellement.

J’aurais aimé croiser son regard en cet instant, voir l’expression de son visage mais il n’en fut rien. Il n’y avait absolument rien qui montrait ne serait-ce qu’une once de ce qu’il pouvait bien ressentir et le ton de sa voix ne m’aidait pas non plus. Le silence s’installa à table. Les deux geek avaient fini leur repas et se levaient à présent pour enfiler leur veste et ramener leur plateau. Je les observais du coin de l’œil sans cesser de jouer avec le fruit. Ce fut au moment où je me décidais à le porter à ma bouche que le blondinet l’attrapa, le leva et croqua dedans avec appétit. Je n’avais pas bougé, simplement froncé les sourcils à la disparition de mon dessert avant de reprendre une attitude plus ou moins décontractée. Je l’aurais volontiers illusionné pour lui apprendre les bonnes manières mais sans croiser son regard, ça allait être compliqué. Puis je ne comptais pas dévoiler mon don dès les premiers jours en sachant qu’il aurait percé l’illusion en un rien un temps. Bref, que d’inutilités qui me rendaient vulnérable comme les humains autrefois. Je me renfrognais, privée de mon jouet habituel. Il enchaîna :

« Alors, raconte m’en plus sur toi. Préfères-tu aider les autres ou la liberté de choisir ? »

Je relevais la tête vers lui. Que cherchait-il à me dire ? Il y avait un message là-dessous ? Je décidais de l’enquiquiner un peu :

« Pourquoi te caches-tu sous ton sweat ? Je ne vais pas te manger tu sais. Et puis quand on pose une question à quelqu’un, on prend le soin de se présenter. Pourquoi me confierais-je à un inconnu ? »

Je ne souris pas. De toute manière il ne le verrait pas, encore une fois. Mon portable se mit à vibrer, m’indiquant que quelqu’un m’avait envoyé un message. J’extirpais l’appareil de ma poche puis parcourais le texto tranquillement avant d’y répondre et de le remettre à sa place. Je jetais ensuite un œil à mon plateau et à mon plat refroidit avant de retourner à mon interlocuteur.


[Ben on va pouvoir se frapper chacun son tour alors >< Désolée]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre du CE

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 10/07/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Chiita - guépard
Information:

MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   Dim 17 Nov - 22:48


Une petite partie ?

Elle ne l’était plus ? –Attirer par les garçons à belles gueules que toutes les filles voulaient en petit ami. Cela voulait donc dire qu’un jour elle l’avait été. Comme toutes les filles. La majorité en tout cas. L’inconnue avait dû rencontrer un de ces représentants de la gente masculine, et après avoir eu le cœur brisé, elle avait peut-être compris qu’il valait mieux rester éloigné d’eux. C’était une bonne chose.

« J’aime le mystère ~ »

«  Alors, raconte m’en plus sur toi. Préfères-tu aider les autres ou la liberté de choisir ? ». Quiconque posait cette question ne pouvait pas s’attendre à une réponse concrète.  Sachant qu’il ne pouvait espérer une réponse pleine de sens,  ne se trouvant probablement pas devant un grand philosophe, Lynde avait tout de même questionné l’inconnu d’une manière étrange. Le but premier était de ne pas entendre une phrase bateau. « Comment tu t’appelles ? » « Tu viens d’où ? » « Pourquoi Pheobe ? ». Tous ces mots étaient lassants. Il y avait sans cesse des nouveaux, sans cesse de nouvelles rencontres, pourquoi toujours s’encombrer des mêmes questions alors que le répertoire français –ou anglais- regorgeait d’une richesse infinie ? Les mots comme anticonstitutionnellement, nonobstant ou dithyrambique  méritaient d’être prononcés. Et pourtant, ils étaient le plus souvent relégués au fond du cerveau, et on les oubliait, comme beaucoup d’autres choses.

« Que faire. Je me le demande. Devrais-je me montrer à toi ? Ou rester dans l’ombre ? » Lynde prit soin de laisser un silence avant de continuer, pour produire un effet d’hésitation qui n’était pourtant pas existant. « Tu n’es ici pas devant un inconnu, je suis sûr que tu m’as déjà vu, et que tu sais même mon nom. Je suis en générale plutôt sous les projecteurs de Pheobe, l’ombre ne me sied guère.  … Je sais ! Pourquoi ne pas jouer ? Si tu gagnes, tu pourras voir mon visage. Si je gagne, je pourrai exiger de toi n’importe quelle faveur, qu’en dis-tu ? »

Personne ne refusait un petit pari. C’était comme refuser de s’amuser. Tout le monde aimait se divertir n’est-ce pas ? Cela ne devait pas être différent pour la jeune femme. Pour le moment, Lynde hésitait sur le type de jeu. Devait-il adopter le question-réponse (une autre adaptation du qui est-ce ?) ou un jeu plus complexe ? Il y avait aussi le fameux cap-pas cap, mais ce jeu se finissait plutôt rapidement. Il fallait quelque chose de plus.. novateur. Quelque chose de peu habituel, qui sortait du commun, comme l’aimait Lynde. Illumination.

« Cette table de gars. » Lynde désigna la table qui était au cœur de leur attention au début de la conversation. « Le premier qui arrive à les faire s’en aller de cette table, gagne. La partie commence dès que ce gars roux au look gothique finit de se servir.  »

Il n’avait même pas besoin de désigner qui était le concerné, au milieu des couleurs de la file d’attente, on ne voyait que lui, en noir. De sa position, il ne lui restait plus que deux étapes avant de finir la constitution de son plateau : le fromage et le désert. La brune ne pouvait plus refuser l’offre de Lynde, les dés étaient lancés…
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 12
Date d'inscription : 10/08/2013
Age : 24

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Terrien - Lionne
Information:

MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   Mer 20 Nov - 12:43

« J’aime le mystère ~ »

Et c'était tout ? Décidément je ne risquais pas de savoir grand-chose de ce personnage. Quoique...
« Que faire. Je me le demande. Devrais-je me montrer à toi ? Ou rester dans l’ombre ? ... Tu n’es ici pas devant un inconnu, je suis sûr que tu m’as déjà vu, et que tu sais même mon nom. Je suis en général plutôt sous les projecteurs de Pheobe, l’ombre ne me sied guère.
- Tu sais que tu n'es pas très logique comme mec ?!
- Je sais ! Pourquoi ne pas jouer ? Si tu gagnes, tu pourras voir mon visage. Si je gagne, je pourrai exiger de toi n’importe quelle faveur, qu’en dis-tu ? »

Sa proposition éveilla mon instinct joueur. Tout le monde en avait un mais celui des félins était largement décuplé. Je fronçais néanmoins les sourcils, il y avait quelque chose qui me rendait méfiante :
« N'importe quelle faveur ? Comment ça n'importe quelle fav...
- Cette table de gars. Le premier qui arrive à les faire s’en aller de cette table, gagne. La partie commence dès que ce gars roux au look gothique finit de se servir.  » Me coupa-t-il.

Mon regard se tourna automatiquement vers la personne concernée qui s'apprêtait inconsciemment à lancer un duel. Je retournais ensuite à mon interlocuteur et imaginais sans mal le large sourire qui devait orner ses lèvres. Un inconnu pas si inconnu que ça au caractère joueur... Mes neurones tournaient à vive allure. Je ne connaissais pas assez l'établissement pour pouvoir mettre un nom à ce garçon. Il ne s'agissait pas d'un des deux princes de l'école, si ? Ou alors c'était Shion ? Peu probable... En tout cas il devait avoir un don très utile ou un charisme assez important pour me lancer un défi pareil. Il ne prendrait pas le risque de perdre. Le gothique avait maintenant choisit son fromage et hésitait entre deux desserts. J'ouvrais enfin la bouche :
« Qui que tu sois, je ne perdrais pas contre toi ! »

Je lui offris mon plus beau sourire de défi en espérant qu'il lèverait les yeux pour l'apercevoir cette fois puis détaillais la cible. La tablée comprenait cinq garçons et deux filles. Quatre des gars étaient occupés à faire les beaux devant les filles tandis que le cinquième semblait plus intéressé par la nourriture à en voir son plateau bien garnis. Les deux filles quant à elles ne devaient pas avoir grand-chose dans le crâne, en tout cas leur apparence et leur manière de minauder montraient clairement qu'elles s'occupaient plus de leur physique que de leurs capacités intellectuelles. Elles suivraient facilement les garçons donc. Je mettais au point mon plan d'action dans les starting-blocks en tâchant de prendre tous les critères en considération. Heureusement que j'avais mes aspirines dans mon sac, j'allais grandement en avoir besoin à l'issue de ce duel... Le rouquin posa son dessert sur son plateau et ce fut le coup de feu.

Je me levais presque aussitôt de ma chaise, après tout, c'était une question de timing, puis je me dirigeais franchement vers la table concernée. Arrivée à leur hauteur, tous les regards sauf celui du brun rivé sur son plateau, se tournèrent vers moi, interrogateurs. Chance !
« Salut ! » Dis-je simplement tout en me concentrant.
« Qu'est-ce que tu veux ? » me répondis une blonde, guère ravie qu'une rivale s'invite à leur table.
«  Je vous regardais depuis tout à l'heure et je me disais que j'aimais bien votre tenue à toutes les deux. Vous êtes pom-pom girls ? Je pourrais vous rejoindre ? »

Les deux filles me sourirent, ravies de ce compliment et de leur sentiment de supériorité.
« Evidemment, nous gérons le groupe mais il est très difficile d'y entrer et il y a de nombreuses règles à respecter... »

Je n'écoutais déjà plus mais mon illusion lui fit croire que si et elle continuait son blabla dans le vide. Pour ne pas qu'une personne extérieure pense qu’elle parlait toute seule, je me plaçais stratégiquement derrière son amie. Mon véritable moi avait salué les garçons qui m’offraient tous de jolis sourires – sauf un encore une fois…
« Vous êtes des rugbymen ? » commençais-je en posant ma main sur l’épaule du brun concentré sur son plateau pour attirer son attention à lui aussi.


[Shin, tu n'es pas sous l'illusion de Reika donc tu ne vois pas qu'elle parle aux filles mais uniquement le "Salut !" et "Vous êtes des rugbymen ?" :) Si vous avez du mal à suivre, dites-le moi je sais pas si c'est très clair ^^']
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 49
Date d'inscription : 27/10/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : requin
Information:

MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   Mer 20 Nov - 17:16

Être discret et enquêter sur le C.E. Voilà ce qu'ils devaient faire. Shin était parti se coucher directement après, sans demander son reste à personne. Il avait pu trouver sa chambre, s installer tranquillement et se reposer jusqu'au lendemain.
DRIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIIINNNNNNNNNGGGG !!!!!!

Saloperie de réveil... Tâtonnant un moment avant de pouvoir le trouver et l éteindre, le jeune homme mit la tête sous son oreiller pour ne pas entendre le chahut dehors. C etait le matin déjà, il fallait se lever. Après une bonne vingtaine de minutes à émerger, Shin alla prendre une douche et s habilla en chemin pour le réfectoire. Il avait pris un jean et un tshirt, plus un sweat qu'il avait mis sur son épaule droite. Il avait pas l air fin avec sa chaussette gauche dans la bouche et en basket du côté droit mais bon. Il est comme ça le Shin hein. Clairement pas du matin, plutôt adepte des bains de minuit et des after. C est à peu près habillé qu'il débarqua au self. Il n'y avait jamais été, mais l odeur de la bouffe l avait attiré jusque la sans encombres. Le self fonctionnait par système de plateau et libre service après. Chouette ! Il allait pouvoir se remplir la panse sans qu'on lui reproche ! Allez hop, par ici les frites, steak, gratin de pommes de terre, salade... Euh nan pas salade. Plutôt des fruits et laitages. Bananes, fraises, framboises et j en passe. Quand il a faim il a faim lui ! Après, va savoir s'il allait tout finir ou en laisser les trois quarts. Désespérant ce garçon. Une fois qu'il eut rempli son plateau, le garçon se mit en quête de trouver une table. Alors alors... Tiens, une table vide. Allez hop ! Le garçon s installa et commença son repas. Jusqu'à ce qu'une bande de gens ne débarquent et commencent à brailler comme s'ils étaient chez eux. "On va pas chipoter, on est pas chez nous non plus" pensa le jeune homme, qui resta concentré sur son plateau.

C'est alors qu'une demoiselle s invita à la table. Surement une amie du groupe à côté. Faites qu'elle les fasse déguerpir, allez faire les courses ou des trucs de filles et laissez moi manger bon sang ! Sa théorie tomba à l eau quand il entendit l invitée demander si ils étaient rugbymen. Ce que les deux garçons répondirent par l affirmative, délaissant les deux autres filles du groupe pour s intéresser à la nouvelle venue. Et voilà que je te montre mes biscottos, mes sourires de beau gosses et autres trucs que tout les mecs usent pour draguer. Shin jeta juste un coup d oeil, voir à quoi pouvait elle bien ressembler, montra les dents, puis retourna à ses occupations premières. Elle allait devoir attendre, on ne dérange pas un requin qui est à table !

[si ça va pas vous me le dites, je changerai ^^]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Membre du CE

avatar


Messages : 136
Date d'inscription : 10/07/2013

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Chiita - guépard
Information:

MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   Mer 20 Nov - 20:23


Let's game.

Logique ? Qui lui avait demandé d’être logique ? Les gens pouvaient garder leur esprit trop rationnel pour eux, la logique était une chose trop ennuyeuse pour Lynde. Il lui préférait l’imagination, le rêve, le merveilleux. L’imprévisibilité, l’irrationnel même. Ces choses étaient mille fois mieux. Plus rare également.

Elle mordit à l’hameçon. Comme n’importe qui de normale, elle n’avait pu résister à l’appel du jeu. Et Lynde n’avait pas résisté à l’envie de voir la tête de son interlocutrice après qu’il eu lancé ce défi. Ses yeux bleus ne purent que voir son magnifique sourire de défi. Les choses promettaient d’être intéressantes si elle tenait sa parole – celle de ne pas perdre. Le guépard se promit intérieurement de faire tout son possible pour l’empêcher de gagner. Il n’était pas mauvais joueur, mais les enjeux du défi jouant plutôt en sa faveur, il pouvait se permettre un petit écart.  

Le départ lancé, la jeune femme partit aussitôt, avec beaucoup trop d’énergie pour que Lynde ne puisse la suivre. De plus, il n’avait pas vraiment prévu de plan d’action, il allait devoir improviser. Observant son adversaire, toujours de sa place, il arrivait à peine à entendre ce qu’elle disait. D’après les quelques mouvements des occupants de la table, il pouvait clairement voir que l’arrivée de son opposante n’était pas passée inaperçue : Les garçons avaient délaissés les jolies minois des deux cruches pour jouer des muscles devant la nouvelle arrivante. –Il fallait reconnaître que cette dernière avait de son côté beaucoup de charmes-.

Lynde se leva. Doucement, sans se presser. Il avait laissé suffisamment de temps à la brune, il était tant d’agir à présent.

«  HEEY ! Mais si ce n’est pas mes deux pom-pom girls préférées ! »

Si son adversaire prenait les garçons, c’est qu’elle avait bien compris que ces deux filles ne partiraient pas si ceux-ci ne s’en allaient pas. Intelligent.

« Heuuu. Quoi ? On se connait, face de con ? »

Oh qu’il les détestait. Toujours à juger sur les apparences, avec leur regard dédaigneux et leur air supérieur. Vérifiant d’un coup d’œil rapide si la brune ne regardait pas par ici, il enleva sa capuche juste assez pour qu’on le reconnaisse, avant de la remettre presque aussitôt.

« Oh pardooon ! Je ne t’avais pas reconnu. Qu’est ce que tu fous sous cette capuche Ly-… » Merde, elle ne pouvait pas se la fermer.
«  Liiiinda ! Tu m’avais manqué aussi », la coupa-il avant de s’élancer dans ses bras. Bon, d’accord, c’était déloyal, il la connaissait, et en jouait pleinement. « Je suis venue te délivrer un message d’un certain Thomas qui t’attendrait dans la bibliothèque, personne ne doit savoir que c’est moi, le surveillant n’attend que de me trouver pour me mettre en colle.  »
« Thomas m’attend ?! Putain, c’est la meilleure nouvelle de la journée. Merci mon petit blond. »

En lui claquant la bise, elle s’en alla, suivit de son acolyte. Cela avait été trop simple, Lynde pouvait se féliciter d’avoir suivi les potins des dernières semaines, sans qui il n’aurait pas sût pour l’actuelle kiff de cette Linda sur ce Thomas. Avec un peu de chance, elle allait se perdre dans la bibliothèque. Cela faisait deux à zéros, pour Lynde. Il gagnait, pour l’instant.

Satisfait de sa victoire actuelle il se laissa tomber sur une chaise, juste à côté du requin. Comment il le savait ? Le blond ne s’en rappelait même pas, il lui semblait juste qu’il avait déjà vu cet individu. Il y a longtemps néanmoins.* Les impressions de déjà-vus étaient horribles.

D’ici, il pouvait largement voir sa rivale déployer ses tours. Elle parlait rugby. Un sujet que connaissaient bien ces garçons-là.

«  Allons, allons, ne les dérange pas lors de leur repas… Janith. » Il n’avait aucune idée du nom de son adversaire et avait dû en inventer un.  Pour l’instant, il avait décidé d’observer. D’attendre. De réfléchir. Peut-être pouvait-il essayer de virer ce requin en attendant ?

«  Tu permets ? »

Sans attendre de réponse, Lynde prit la part de fraises du garçon brun. C’était une manie chez lui.

[Le petit * :  Lynde était Haru Kazama sur la version 1, et donc un élève Japonais. Il était également le meilleur ami de Sancto. Comme Sancto et Shin était rival, forcément, Lynde se souvient de la tête de Shin. Plus d'information >> Me demander 8D.]
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Bon appétit ! (Libre)   

Revenir en haut Aller en bas
 

Bon appétit ! (Libre)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Déjeuner peu appétissant [Libre]
» Obama en chute libre ...
» Un sous-vêtement dans l'arbre [Libre]
» JEAN JUSTE LIBRE HEUREUX ! JACQUES ROCHE EST MORT POU JE'L !
» Pas sur la neige...[Libre]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: À l'intérieur du pensionnat. :: Le réfectoire-