Pensionnat Phoebe V.2
 

Partagez | .
 

 Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage

Elève Japonais

avatar


Messages : 8
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 17
Localisation : Sous un nuage en chocolat ♥

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t247-chiaki-akizuki-ne-me-comparez-pas-au-petit-chaperon-rouge-termine#1637
Race : Loup blanc
Information:

MessageSujet: Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]   Lun 28 Avr - 19:53




Chiaki Akizuki


Chiaki Akizuki ; 16 ANS et 25 DECEMBRE 1997 ; BI ; ELEVE JAPONAIS ; CYCLE C CLASSE 2 ; YAJUU TERRESTRE : OKAMI


DON ; Mon don... Je vois, ça aussi je dois vous l'expliquer ? Vous posez tellement de questions, vous êtes bien plus ennuyants que le Pensionnat japonais ! Enfin bref, mon don donc...
Je devrais dire que mon don est plutôt impressionnant. Je ne sais pas encore à quelles fins l'utiliser, mais il n'est pas inutile, bien qu'il soit plein de restrictions.
Je peux stopper le temps. Mais attention, pas stopper le temps tout autour de moi, ce serait trop simple ! Non non, je ne peux stopper le temps que de trois objets/animaux/êtres humains à la fois !
Prenons un exemple. Si un vase, heurté par Harumi (Bravo Harumi !) est en train de tomber sur le sol, je peux stopper SON temps. Il restera donc suspendu dans les airs, mais seul SON temps sera stoppé, pas le mien ni celui des personnes qui sont à mes côtés, ce qui nous permet d'aller nous placer en dessous de lui. Je dégèle le temps, et nous pouvons le récupérer sans qu'il soit cassé !
Pourquoi dégeler le temps avant ? C'est simple, quand je gèle le temps de quelque chose, on ne peut pas le bouger, on ne peut pas lui faire faire la moindre action.
Heureusement, quand je gèle un animal ou un être humain, il ne meurt pas d'asphyxie, car son temps est réellement gelé. Si je gèle le temps... d'Harumi par exemple, pendant 10 minutes, quand je le dégèlerai, une seule seconde aura passé pour lui.
Comprenez-vous ?
Pour les restrictions de mon don, eh bien... Comme dit précédemment, je ne peux geler le temps que de trois choses à la fois. De plus, je dois maintenir un contact visuel pour geler leur temps. Si ce contact est brisé plus de 5 secondes, le temps se remet en marche.
Pour les avantages, eh bien... Je n'ai pas de réel limite de temps. La seule limite que j'ai, au niveau du temps, c'est celle qui m'impose de rester éveillé, puisque je dois maintenir le contact visuel. Et aussi la fatigue que me donne l'utilisation de mon don !
PERSONNALITÉ SUR TON AVATAR ;
Code:
D Gray Man ; [i] Allen Walker [/i] ; Chiaki + Akizuki


♣ Description :
Puis qu'il faut bien me décrire, commençons donc par me décrire physiquement, ce sera tout de même plus simple.
Alors, pour bien me démarquer de la moyenne, comme si mon don seul ne suffisait pas, je suis albinos. Albinos aux yeux bleus certes, c'est toujours mieux que rouges, mais albinos quand même. Je ne compte pas le nombre de fois où on m'a pris pour un vieillard.
Mes amis proches me disent que je ressemblent un peu trop à une fille à leur goût parfois...
Cheveux trop longs, traits fins, corps plus élégant que baraqué... Je ne fais pas tant d'efforts pour entretenir cette apparence fragile (puisque c'est tout sauf le cas, je fais du karaté et du judo et je vous étale quand vous voulez) mais malgré tout, c'est l'impression que je donne il semble...
Je n'ai pas la peau bronzée, même plutôt pâle. Quand je suis malade, soit on le remarque immédiatement parce que je deviens rouge à cause la fièvre, soit on ne le remarque pas du tout parce que je pâlis, et dans ce cas-là on remarque peu mon teint maladif...
Comme la plupart des autres élèves japonais, mon corps n'a pas été épargné par le cicatrice. Mon visage lui-même en est la preuve et rappelle l'horreur que nous avons subis à chaque professeur et élève anglais qui me voit.
Après tout, une longue cicatrice barre mon visage...
Cicatrice particulière, elle part de mon front avec la forme d'une étoile parfaite, ce qui laisse des doutes quand à son origine. Vous êtes curieux ? Tant pis pour vous, je ne vous éclairerais pas, je ne tiens pas à me rappeler de mauvais souvenirs...
Je disais donc, si son point de départ est un pentacle sur mon front, cette cicatrice ne s'arrête pas là, puisqu'elle s'arrête sous ma bouche.
Barrant mon œil, de manière élégante pour ceux la considérant comme un tatouage, et de manière disgracieuse pour la plupart des personnes, elle semble ensuite tracer un angle droit, en s'éloignant de mon nez pour partir vers ma joue. Elle descend ensuite de façon plus normale jusqu'à ma mâchoire.
Voilà ma cicatrice la plus singulière. Les autres sont plus communes : des blessures aux cous et une grande bâlafre du côté droit de mon torse.
Je n'ai pas grand chose à ajouter sur mon apparence... Cela devrait largement vous suffire de toute manière.
Pour mon caractère... Eh bien mes amis vous le décrirait bien mieux que moi, je vais donc tenter de me décrire en leurs termes...
D'après eux, je fais preuve d'une nonchalance certaine, et d'un parfait désintérêt pour pas mal de choses. Bien que je soit gentil et agréable à côtoyer, je prend vite la mouche à ce qu'il paraît, et je suis terrible dans ces cas-là...
Apriori.
Enfin, bref, continuons.
D'après eux toujours, j'ai tendance à n'avoir ni apriori ni préjugé sur les gens. Je dirais que je suis d'accord avec eux, bien que je ne désire pas particulièrement m'étendre sur ce sujet.
Me décrire psychologiquement me met mal à l'aise...
Ils disent aussi que je garde toutes mes douleurs et mes souffrances au fond de moi, à tel point que personne n'en connaît l'existence...
Voilà la raison pour laquelle je n'aime pas me décrire, je ne veux donner raison à personne...
Pensez ce que vous voulez, dites ce que vous voulez, parlez derrière mon dos, admirez-moi ou haïssez-moi, appréciez-moi ou détestez-moi, faites ce que vous voulez, dites ce que vous voulez, vivez comme vous le voulez.
Et laissez-moi faire de même.  




♣ Dossier du Pensionnaire :

Canard ou Mouton ? A manger ? Canard. Sinon, aucun des deux.
Viande ou poisson ? Poisson? Et pourquoi ça vous intéresse ?
Si vous étiez un légume ? ...Une aubergine ? Ou un fruit blanc...
La couleur de votre serviette ? Serviette ? Serviette de quoi ? Serviette de bain ? Si oui, rouge ! 
Vos phobies ? ... Hématophobie.   
Si on vous annonce que vous mourrez dans moins de 5 minutes ? Je perdrais les cinq minutes à chercher quoi faire durant ces 5 minutes. Ou, avec de la chance, je mangerai avec mes amis.
Vous dans quinze ans ? ... Qu'est-ce que j'en sais ? Et puis, c'est quoi ces questions ?!


♣ Votre histoire :::
Je m'appelle Chiaki. Chiaki Akizuki. Qu'est-ce qu'il y a, vous allez encore me dire que mon nom ressemble à Akazukin, le Petit Chaperon Rouge ? Pas besoin, on me l'a déjà fait plusieurs fois ! Oui j'ai des vêtements rouges, et alors ? Je ne suis pas le seul, fichez-moi la paix ! Le Petit Chaperon Rouge n'était pas albinos à ce que je sache !
Comment ? Mon monologue est trop long ? Ah je vois, MÔSSIEUR ne veut pas attendre, tu veux connaître mon enfance, mon adolescence, mes bonheurs et mes malheurs tout de suite !
Pff... Tu commences à me courir sur le haricot toi ! Commençons puisque c'est comme ça !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

« Toi, va m'acheter une bouteille, tout de suite ! »
Sentant une main osseuse me pousser brutalement dans le dos, je m'écrasais dans la neige, me retournant juste assez vite pour voir la porte se refermer derrière moi.
Rancunier, je me relevais sans un mot en époussetant mon pantalon de tissu, troué à divers endroits.
Je m'appelle Chiaki. Chiaki Akizuki. Je vis actuellement avec ma mère, une prostituée de la ville basse.
Quoi, vous pensiez que tout allait pour le mieux depuis la disparition des humains ? Ne rêvez pas trop !
...
Désolé, je ne devrais pas réagir comme ça. Excusez-moi et continuons.
Ma mère ne m'aime pas. Ce n'est pas que ça me dérange, je suis habitué, mais j'estime que le savoir éclairera votre lanterne...
Les enfants de prostitué sont rarement désirés. Moi non plus je ne l'étais pas. En toute connaissance de cause, je ne m'attends pas à recevoir beaucoup d'amour de la part de ma mère.
Je ne vais pas me plaindre. La dernière fois que je l'ai fait, je me suis fait frappé avec une bouteille en verre et les voisins se sont doutés de quelque chose. Elle m'a privé de nourriture pendant trois jours après.
... Je n'aime pas les adultes.
Même le vendeur à qui je viens d'acheter la bouteille de vin. Il me sourit gentiment, comme si il avait pitié de moi, mais je le vois frapper les mendiants et les chiens errants. Les vieillards qui prennent soin de ma mère espèrent simplement qu'elle ne les prenne pas en grippe et leur fiche la paix de cette manière.
Quand aux hommes avec qui ma mère a, rarement, une relation durable, et qui me demande d'aller à l'école, ce n'est que pure hypocrisie, ils veulent simplement se faire bien voir.
Non, je n'aimais pas ma vie, et je n'aimais pas ma mère.
C'est pour cette raison que voir ma maison, mon taudis devrais-je dire, brûler avec elle en rentrant n'aurait pas dû me faire de peine.
Aaah...
Je ne pleure pas. C'est juste de la pluie. De la pluie vous dis-je...
Et si vous ne la voyez pas tomber, c'est votre faute.

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Je m'appelle Chiaki. Chiaki Akizuki.
Cela fait maintenant quelques années que je suis dans cette orphelinat...
Personne n'a jamais voulu de moi.
Le fils d'une prostituée... Ce n'est pas marqué sur mon front que je le suis, mais ma silhouette osseuse, mon caractère asocial et peu agréable, et mon apparence quelconque, ne m'attire pas les faveurs des gens.
Je suis petit pour mon âge, pas parfaitement proportionné, une partie de ma main droite est brûlée et j'ai une peau si pâle qu'on me croirait malade.
Des yeux marrons, des cheveux bruns mal brossés et un peu trop longs, que je suis même parfois obligé d'attacher en queue de cheval, je ne m'attends pas à ce qu'on aime.
Je ne m'attends pas à ce que ma vie change...
Je ne m'attends pas à ce que quelqu'un veuille de moi.
Je ne m'attends pas...
A ce qu'une petite fille s'arrête devant moi, un grand sourire aux lèvres, en disant...
« Papa ! J'ai trouvé mon grand-frère ! »
Non, je ne m'attends pas à trouver une famille.
Je ne m'attends pas à ce qu'on aime.
Je ne m'attends pas à trouver une petite sœur douce, un frangin taquin, une mère aimante, un père sévère.
Je ne m'attends pas...
Je ne m'attends pas à pleurer de joie à cause de ça...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

« Chii-chan ! »
Je poussais un léger soupir, fatigué, et posait mon crayon avant de me retourner vers ma petite sœur, Hanami. Je lui adressais un doux sourire, pour la rassurer, avant de lui répondre :
« Qui y a t-il Hanami ? »
Elle m'observa avec hésitation, relevant la lèvre inférieure pour la mordiller, comme à son habitude, quand elle n'osait pas avouer quelque chose.
Après plusieurs secondes de silence que je lui laissais, elle finit par lâcher :
« J'ai fait un cauchemar... Je peux dormir avec toi ? »
Je me tus pendant quelques instants, étonné, avant de laisser un tendre sourire fendre mon visage.
Depuis quand est-ce que j'arrive à sourire comme ça d'ailleurs ?
« D'accord... Allez, viens là An-chan. »
Un sourire heureux étira son visage fin et elle vint aussitôt se blottir dans mon futon, collée à moi comme un petit chat ronronnant.
« Héhé... Chii-chan est le meilleur grand frère !
- Haha, d'accord, d'accord. Fais de beaux rêves maintenant An-chan.
murmurai-je doucement.
- Haaaiii ! Oyasumi Chii-chan ! »
Je fermais doucement les yeux, serein.
Si, il y a quelques années, je ne pouvais pas sourire sincèrement, et dire sans mentir que j'aimais ma vie, aujourd'hui, ce n'était plus le cas.
J'avais une mignonne petite sœur, Hanami.
Un petit frère intrépide à surveiller, Harumi.
Une mère adoptive sincère, que je me prenais à aimer.
Un paternel sévère mais juste, très soucieux de ma scolarité.
J'avais une vie que je n'aurais jamais osé espérer.
Le Japon était... Magnifique... Maintenant.
L'école était... Agréable.
J'étais d'ailleurs dans une école particulière, avec Hanami et Harumi.
Une école nommé Pensionnat Phoebe.
Ah, vous ai-je précisé que tout le monde avait un don ici ?
Le mien ne s'était pas encore réveillé... Mais tout le monde semblait certain que ce serait bientôt le cas.
Hanami, elle, en avait un qui était parfaitement adapté à son caractère, elle pouvait matérialiser les rêves. Les cauchemars étaient hors de sa portée, mais les rêves parfaitement dans ses cordes.
Harumi, lui, voyait d'un seul coup d’œil quand on lui mentait. Il n'était entouré que de personne très sincères et humaines, et était toujours le premier à remarquer quand j'étais malade, et que je tentais de le cacher.
Je les adorais.
Alors... Pourquoi ?!
Pourquoi... Est-ce arrivé ?
Je vous déteste ! Vous... Qui m'avez tout pris...
Les Rebelles !

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -  - - - - - - -

...
Tiens ? Qu'est-ce que...
...
Qu'est-ce qui s'est passé ?
...
...
O-où suis je ?
...
J'entends un léger bruit de fond...
...
Raah, j'ai mal au crâne...
....
Qui ?!
...an !
Hein ? Quoi ?
...
Qui parle ?
...an !
Comment ?
...chan !
« Chii-chan ! »
J'ouvris brutalement les yeux, rappelé à la réalité par cette voix pleine de sanglots non retenus.
Un ciel... Bleu. Fut la première chose que je vis. Un ciel bleu, infini et sans limites...
Ce n'était pas ce que je voulais voir...
Hanami... Ma petite An-chan... C'est toi qui m'a appelé, c'est toi qui pleure...
Où es-tu An-chan ?
Tout mon corps me faisait mal. Je ne pouvais pas bouger un seul muscle.
Je ne sentais plus mes jambes et mon visage me lancinait.
Il y a encore quelques minutes, je ne me posais qu'une série sans fin de questions : Où suis-je, que s'est-il passé, pourquoi ne puis-je pas bouger.
Mais maintenant, l'une d'elle dominait tout le reste.
An-chan... Pourquoi pleures-tu ?
Et elle était suivie d'autres.
An-chan... Pourquoi ?
An-chan, où es-tu ?
An-chan, je ne te vois pas, pourquoi ?!
An-chan pourquoi tu ne te souris pas ?!
An-chan pourquoi tu n'es pas là ?!
An-chan pourquoi...
Ai-je l'impression que je ne te reverrai jamais ?
...
NON, PAS QUESTION !
Je vais te retrouver An-chan...
Je te le promets !
Ignorant la douleur qui parcourut aussitôt mon corps, je me levais d'un pas titubant, marchant sans but dans la cour remplie de blessées et de cadavres.
Je n'esquissai pas un seule geste pour les aider, je ne pensais qu'à retrouver An-chan, alors que je n'avais pas la moindre idée d'où elle pouvait être.
A cette pensée, je secouais la tête, me mettant à courir avec détermination pour la retrouver.
« Chiaki ! »
Je me stoppais net. C'était la voix d'Harumi.
Me retournant dans un silence sans fin, mort d'inquiétude, je tentais de retenir mes tremblements. Il était blessé, sûrement.
Et je n'avais même pas pensé à lui. Quel mauvais grand frère je faisais !
Evidemment qu'il était blessé. Harumi était même coincé sous une poutre, ou tout du moins sa jambe l'était. Le pauvre... Mais j'ai l'impression qu'il ne me demande pas d'aide. Il veut me dire quelque chose.
« Chiaki ! Hanami... Hanami est... Hanami est... ! »
...
Quoi ?
« Chiaki, Chiaki, s'il te plaît, Hanami est ***** ! »
...
Mais... Qu'est-ce que tu dis Harumi, c'est impossible voyons !
« Hanami est ***** ! »
...
Hahahaha ! Tu n'es vraiment pas drôle... Arrête-ça tout de suite !
« Hanami est ***** ! »
...
...
« Hanami est m*** ! »
...
Non non, ne le dis pas, s'il te plaît !
...
« Hanami est m***e ! »
...
Tais-toi, Tais-toi, TAIS-TOI !
...
« Hanami est m*r*e ! »
...
Tais-toi, TAIS-TOI J'AI DIS, JE NE VEUX PAS LE SAVOIR !
...
« Hanami est m*rte !»
...
Non... Non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non, non !
...
« Hanami est morte ! Elle est morte ! Elle est derrière toi ! S'il te plaît, Chiaki... »
...
...
Pourquoi ?
...
Pourquoi ?

Je touchais ma joue du bout des doigts, abasourdi. Trempée. Ma joue était trempée.
...
Hahahaha...
Hanami est... morte ?
...
An-chan... An-chan...

Je sentis ma gorge se serrer douloureusement, ma voix s'érailler tandis que je m'effondrais sur les genoux, mon visage caché entre mes mains
« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! »
Je ne voyais plus rien autour de moi, le monde n'existait plus, je ne sentais pas Harumi, qui s'était dégagé, se traîner vers moi avec lenteur, je ne voyais pas les cadavres s'amonceler et les blessés rendre leur dernier souffle.
Je ne voyais rien.
« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA ! »
Je n'entendais rien.
« HAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAAA !»
Et surtout, je ne voulais rien voir. Je ne voulais rien entendre.
Je voulais oublier. Croire que tout ça n'était qu'un rêve. Que j'allais me réveiller en sursaut de ce cauchemar avec le visage réprobateur de ma petite An-chan penchée sur moi.
...
Mais ce ne sera plus jamais le cas.
Pourquoi ?
Pourquoi ?
Pourquoi ?!
Pourquoi !?!
POURQUOI ?!
« POURQUOI !?! »

Accablé, fatigué, blessé de tout part, anesthésié par la poussière, il sembla que je m'endormis en pleurant dans les bras de Harumi, qui avait eu le temps d'encaisser la nouvelle, aussi difficilement que moi, mais il y a plusieurs heures.
... Harumi, le plus jeune de nous deux, qui me console...
Tu parles d'un grand frère...

- - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - - -

Test RP sur le don ?

« Chiaki !
- Chii-chan !
»
Je sursautais violemment, surpris, en entendant Harumi et Hanami m'appeler brusquement. Ma chaise bascula en arrière, et moi avec, et c'est la tête à l'envers que je les observai avec un sourire douloureux (faut pas croire, ça fait mal de tomber comme ça !) mal à l'aise
« Hahaha... Oui ? »
Harumi et Hanami s'entre-regardèrent, indécis, avant de s'exclamer d'une même voix.
«Maman nous a dit que ton don est apparu hier ! Tu as empêché la chute d'une des assiettes. Montre montre montre ! »
Je clignai des yeux en silence, étonné. Les nouvelles allaient vite dis donc ! Je ne pensais pas que Sakura ( ma mère adoptive ) prendrait ce coup de chance pour argent comptant !
« Mais, euh.. Je ne le contrôle pas du tout vous savez ?
- Pas grave, c'est justement l'occasion de t'entraîner ! Moi je peux t'aider, mais An-chan sûrement que si !
» s'exclama Harumi et croisant fièrement les bras.
Je ne pus m'empêcher d'esquisser un sourire en les voyant tous les deux, les yeux brillants, impatients de découvrir mon don.
Attendri, je sortais le drapeau blanc.
«D'accord, d'accord. Hanami, tu veux bien faire apparaître des rêves ? Et toi Harumi, tu peux m'aider, essaye de faire tomber des objets, pas trop importants. »
Hanami sourit aussitôt de toutes ses dents, surexcitée, et s'assit sur le sol en tailleur avant de fermer les yeux, concentrée...
Dans un cercle d'un mètre autour d'elle sembla aussitôt apparaître des distorsions, d'où sortait des licornes roses, des chats multicolores, et des fées de cristal.
« A cette heure-ci, seuls les bambins dorment. Désolé si ça ne convient pas Chii-chan. » parvint-elle à articuler entre ses dents.
Je secouais doucement la tête, ravi. Je n'avais pas besoin de rêves plus élaborés.
Fermant les yeux à mon tour pour me rappeler la sensation que j'avais ressenti la veille. Une sensation de danger. L'assiette allait se casser, et je devais l'arrêter.
Me concentrant de toutes mes forces, j'essayais de stopper les créatures autour de moi, sans succès m'affirmèrent mes frères.
Je me stoppais rapidement, songeur, qu'y avait-il d'autre hier...
Qu'est-ce qu'il y avait...
...
Je n'avais pas quitté l'assiette des yeux !
Me souvenant de ça, je rouvrais brutalement les yeux. Des dizaines d'objets, en plastiques ou en mousse, étaient éparpillés par terre, comme je l'avais demandé à Harumi.
Les licornes roses, les chats multicolores et les fées de cristal, heurtaient mes meubles à qui mieux mieux, faisant trembler ma chambre de toute part.
Je poussais un léger soupir en songeant au rangement que cet entraînement devrait nécessiter, avant de me figer en entendant un bruit sur mon bureau derrière moi.
Harumi semblait avoir trébuché sur un objet tombé au sol, et heurté le bureau de plein fouet.
Bah, ce n'était pas grave, je n'avais rien d'important dessus.
...
Rien d'important dessus ?
Je me retournais violemment, mort d'inquiétude, et me figeait en voyant ma seule photo de ma mère, incrusté dans un joli cadre, en train de se rapprocher dangereusement du sol.
Maman !
Presque sans m'en apercevoir, je tendis brutalement le bras dans cette direction, affolé, et vis le cadre s'arrêter à une dizaine de centimètres du sol.
Le coeur battant à tout rompre, je m'empressais de le récupérer. (Par là, je veux bien sûr dire qu'il m'a fallu dix bonnes minutes pour comprendre que je devais dégeler le temps pour pouvoir le récupérer.)
Un peu rassuré, et ayant cette fois à peu près tous les éléments d'utilisation de mon don, je m'entraînai pendant encore une bonne heure, accompagné par Hanami et Harumi.
Même si ce n'était pas encore parfait, j'arrivais au final à arrêter le temps d'un objet à ma guise.
Et j'espérais que mon don ne s'arrêterait pas là...

THE END


Derrière l'écran
Ici, je peux parler de moi ! Ici, je peux vous dire que je m'appelle Enora, que j'ai 13 ans, que j'aime les chats, les RPs, la musique, et que je suis sur LW !
Que j'espère ne me faire manger par personne !
Et que je ne sais pas du tout quoi dire !
- code copyright Believe de http://www.artsoul.fr -

[/i]


Dernière édition par Chiaki Akizuki le Mer 30 Avr - 13:19, édité 2 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 190
Date d'inscription : 10/07/2013
Localisation : Wonderland ~

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Panthère noire
Information:

MessageSujet: Re: Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]   Mer 30 Avr - 10:37

Bienvenue ! :3
J'aime beaucoup la façon dont l'histoire est racontée, bien qu'elle soit assez triste je trouve. Par contre pas besoin d'un rp concernant ton don, mais vu qu'il est fait autant le laisser. x)

''Une école pour ceux ayant un don.'' « Tous les yajuus ont un don, qu'il se soit déjà manifesté ou non. De plus n'importe quel élève n'ayant pas encore de don peut y étudier, il faudrait donc changer cette phrase vu que Phoebe n'est en rien spécial niveau don.

Sinon pour moi tout est bon, mais il faudrait penser à mettre un avatar o/
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Anglais

avatar


Messages : 80
Date d'inscription : 16/07/2013
Age : 30

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t70-me-voici-de-retour-pour-vous-jouez-un-mauvais-tour-ou-pas-finnii
Race : Colibri
Information:

MessageSujet: Re: Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]   Mer 30 Avr - 11:04

Re- Bienvenue :)
Amuse toi bien sur Phoebe !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]   Mer 30 Avr - 11:12

Bienvenue et Gomen du retard ;w; (oui pour moi je suis en retard)

Alors alors, concernant l'histoire je n'ai rien à dire puisque ma Lizzy a déjà fait la remarque c:
Ensuite ton don c: niveau 4, je pense que c'est correcte :3
Et enfin, ben pour que tu sois validée il faut juste changer le petit détail dans l'histoire ainsi que d'avoir un avatar de taille 200*400.

=D Bonne chance ♥
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Elève Japonais

avatar


Messages : 8
Date d'inscription : 27/04/2014
Age : 17
Localisation : Sous un nuage en chocolat ♥

Feuille de personnage
Fiche de présentation: http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org/t247-chiaki-akizuki-ne-me-comparez-pas-au-petit-chaperon-rouge-termine#1637
Race : Loup blanc
Information:

MessageSujet: Re: Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]   Mer 30 Avr - 12:29

J'ai modifié le petit détail. Merci pour le Niveau 4 du Don, je me suis cassé la tête pour le trouver ! c:
Je vais de ce pas commencer un vava quelque part *^*
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Rebelle

avatar


Messages : 398
Date d'inscription : 08/07/2013
Age : 20

Feuille de personnage
Fiche de présentation:
Race : Hebi (serpent)
Information:

MessageSujet: Re: Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]   Mer 30 Avr - 13:16

Pas taper ! XD Je me suis souvenue d'un truc que je t'avais dis la dernière fois. C'est à propos des classes. Vois-tu ton perso serait plus en Cycle C classe 2 tout comme Luan qui est né en 1997. Alors que mon perso est né en 1996 et passait à la limite c: .

Je t'en avais parlé sur la cb et je me souviens que maintenant. Sois tu descend d'une classe, sois ton perso prend un an.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

Fondateur

avatar


Messages : 140
Date d'inscription : 07/04/2013

MessageSujet: Re: Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]   Mer 30 Avr - 13:45

Congratulations !

Sèche tes larmes de joie, Invité, et va à la conquête du forum ! Tout d'abord, si ce n'est déjà fait, va te chercher un visage. Et passe par pour recenser ton don ! Ouvre également une fiche de liens, afin que les membres puissent venir réclamer des liens avec toi. Ensuite, passons aux choses sérieuses !
Tu créeras un journal pour préparer l'évolution de ton personnage et y accueillir d'éventuels demandes de RP. Toutefois, tu poux aussi te prendre au jeu du hasard et venir ici !
Quant au flood, c'est par là ! Enfin, n'oublie pas de remplir ton profil et ta feuille de personnage ! Encore bravo et bon jeu parmi nous !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://pensionnat-phoebev2.forumactif.org



Contenu sponsorisé


MessageSujet: Re: Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Chiaki Akizuki - Ne me comparez pas au petit Chaperon Rouge ! [TERMINE ?]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Attendant son petit chaperon rouge...
» Petit tutorial pour Gimp
» Le petit bus rouge
» un RP avec le petit chaperon rouge??
» Le petit chaperon rouge aux bouclettes dorées

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Pensionnat Phoebe :: Administration et plus. :: Votre personnage :: Présentations validées-